Tendances

Le mini, une maxi tendance

Auteur : Elle Québec

Tendances

Le mini, une maxi tendance

L'accessoire le plus en vue cette saison? Les jambes. Dévoilées sous des minijupes, minirobes et autres micro shorts, elles sont la partie du corps la plus mise en valeur. À tout seigneur, tout honneur: la minijupe semble particulièrement faire l'unanimité auprès des designers, des plus romantiques aux plus minimalistes.

Chez Dolce & Gabbana, comme chez Proenza Schouler, elle se pare de volants, se fait froufroutante et peut venir dans d'explosives teintes tropicales. Chez Versace, elle est même déclinée en version transparente rehaussée d'imprimés seventies. Pour celles qui n'ont froid ni aux yeux ni aux jambes!

À l'autre bout du spectre, Phoebe Philo la propose en version minimaliste, épurée, très BCBG, chez Céline. Légèrement évasée, dans de chaleureux tons sable, kaki ou chocolat, elle se porte avec une blouse dépouillée ou un mince tricot couleur chair.

D'une manière comme d'une autre, la minijupe 2010 n'évoque que de loin son ancêtre des swinging sixties. Elle ne se porte donc pas avec des bottes montantes façon Twiggy, mais avec des bottillons ajourés ou des sandales plates plus décontractées.

Tout aussi remarquée, la minirobe se hisse également au rang d'incontournable de la saison. Hyper sexy chez Versace, qui la décline dans des tons givrés de crème glacée, elle se pare de motifs fleuris imprimés numériquement chez Prada. Burberry Prorsum propose une version joliment drapée, tandis que Balenciaga et Rodarte optent pour des patchworks de tons et de matières délirants. Souvent bustiers, ces courtes robes peuvent également jouer la carte de la transparence.

Le short, version «shortissime», est également très en vue. Accompagné d'une sage veste de tailleur chez DKNY, il prend une allure post-nucléaire chez Balmain qui l'acoquine notamment à un blouson de cuir, un simple t-shirt et des bottillons lacés. De manière générale, le mariage short, minijupe ou minirobe avec une veste masculine ou militaire promet de devenir l'un des uniformes de la saison.

Bref, si l'on se fie aux designers, l'été 2010 marquera le retour de l'optimisme avec un grand O. La page semblerait même avoir été tournée sur la crise économique (normalement, les jupes s'allongent en temps de récession). Le retour des beaux et bons jours? Qui pourrait être contre?

BCBG.jpg

 

Cliquez pour voir les photos : le mini dans les défilés printemps-été 2010

Commentaires
Partage X
Tendances

Le mini, une maxi tendance