Tendances

La bague de fiançailles en huit questions

Getty Images Photographe : Getty Images Auteur : Elle Québec

Tendances

La bague de fiançailles en huit questions

1. Le diamant est-il toujours la pierre in-dé-trô-na-ble?

Rappelez-vous: «Les diamants sont les meilleurs amis des femmes», susurrait Marilyn Monroe dans le film Les hommes préfèrent les blondes, en 1953. Eh bien, quelque 60 ans plus tard, cet engouement reste inchangé. «Le diamant est toujours le choix de prédilection des femmes
 qui conservent leur cœur de petite fille», fait valoir Francis Guindon, chef des relations publiques pour
 la Maison Birks. Et ça s'explique bien. Cette gemme, réputée pour sa luminosité exceptionnelle, sa pureté prodigieuse et son extrême dureté, constitue un symbole d'éternité et d'amour qui traverse les âges. 
La campagne de publicité qu'a organisée en 1938 le géant diamantaire De Beers pour relancer l'industrie du diamant, a certes contribué à créer cette image de marque. «Le diamant est le roi des pierres précieuses, estime Jean-Christophe Requero, directeur pour l'est du Canada chez Tiffany & Co., et on l'associe souvent à l'idée d'invincibilité. Or, les futurs époux rêvent que cette qualité définisse leur union.»

2. Le solitaire fait-il toujours autant rêver les femmes?


Oui, sans l'ombre d'un doute. Le solitaire de coupe ronde demeure le modèle de prédilection des femmes de tous les âges, confirment à l'unisson les experts et les principales intéressées. «Aaaahhhh, un solitaire! J'en rêvais depuis toujours. J'ai failli m'évanouir de bonheur quand mon amoureux m'en a offert un!», raconte Ève, nouvellement mariée. Cet émoi, on le doit à Charles Lewis Tiffany, qui lança la bague de fiançailles telle qu'on la connaît aujourd'hui, avec sa pierre que six griffes en platine maintiennent surélevée par rapport à l'anneau afin d'en révéler tout l'éclat. «Le sertissage Tiffany
 est une valeur sûre qui se transmet de génération en génération», affirme Jean-Christophe Requero, de chez Tiffany & Co. Ce modèle tant imité est suivi de près par «l'alliance Éternité ou Demi-Éternité de diamants, surtout chez les femmes en quête
 d'un bijou discret et en accord avec leur style de vie actif», note Francis Guindon, de la Maison Birks.

3. Le nombre de carats, c'est important?

Contrairement à la croyance populaire, le nombre de carats n'indique pas le diamètre du diamant, mais son poids. Et puis oui, le nombre 
de carats a son importance, mais il ne détermine pas à lui seul la valeur d'un diamant. «Deux gemmes d'un carat, par exemple, peuvent varier considérablement de prix quand un diamantaire prend en considération leur taille, leur pureté et leur couleur», précise Francis Guindon, de la Maison Birks.

4. À quoi servent
les fameux «4 c»?


Les quatre critères qu'a
établis De Beers en 1938 servent à
 évaluer la qualité d'une gemme et
 sa valeur, selon sa taille (cut), son poids 
en carats (carat), sa pureté (clarity) et sa couleur (color). Ils sont devenus la norme universelle de l'industrie diamantaire.


La taille (cut):

La forme, la symétrie et 
les angles des facettes d'un diamant déterminent la beauté de la pierre.


Son poids en carats (carat)

C'est l'unité de mesure 
du poids d'un diamant. Il est égal
à 0,200 gramme.


La pureté (clarity)

Elle correspond au degré
 de perfection de la pierre, c'est-à-dire à l'absence de défauts et de corps étrangers (qu'on appelle inclusions) dans la gemme ou à sa surface (on pense aux éraflures entre autres). Les diamants sans défauts sont rarissimes; les très belles pierres affichent pour leur part un code de pureté de VVS, VS ou SI.


La couleur (color)

Plus un diamant est pur, moins il est coloré. Chaque gemme est évaluée puis classée selon la saturation de
 sa couleur, de blanc exceptionnel à jaune très pâle, à l'aide de l'échelle du GIA (Gemological Institute of America). Celle-ci va de «D» (incolore) à «Z» (saturé). Les grandes maisons diamantaires privilégient les diamants ayant reçu la cote «I» ou une cote inférieure, c'est-à-dire située entre «D» et «I».

5. Faut-il débourser une fortune pour un diamant de qualité?

Messieurs, on oublie tout de suite la règle voulant que le futur marié consacre deux mois de salaire à l'achat d'une bague de fiançailles. C'est une tactique de marketing lancée par le conglomérat sud-africain De Beers, un peu dépassée aujourd'hui.
 Bien entendu, un diamant rare ou d'une qualité exceptionnelle exigera quelques sacrifices, mais quand on aime, on ne compte pas, n'est-ce pas? Bref, si vous poussez la porte d'une joaillerie prestigieuse, il vous faut compter au moins 2 000 $ pour une bague de fiançailles sertie d'un diamant. Vous pouvez aussi trouver le joli petit diamant qui éblouira votre promise chez certains bijoutiers ou détaillants à partir de 800 $. Quelques sites en ligne offrent également des prix concurrentiels.

PLUS: Comment bien choisir et où acheter sa bague de fiançailles?

6. La provenance des diamants, c'est important?

Absolument, car elle indique s'il s'agit de diamants obtenus de façon éthique ou de «diamants de la guerre» (blood diamonds). Ces derniers, vendus clandestinement pour acheter des armes et des munitions, servent à nourrir les conflits armés dans le monde. Une pratique condamnée par l'industrie diamantaire mondiale, qui soutient d'ailleurs 
le Processus Kimberley, mis au point pour vérifier la provenance des gemmes. Il importe donc de choisir des diamants certifiés, c'est-à-dire des pierres dont la «propreté» est sûre. La plupart des maisons de confiance obtiennent leurs diamants certifiés auprès de fournisseurs de premier ordre d'Afrique du Sud, du Canada, d'Australie et de Sierra Leone.

Fait à souligner, la Maison Birks est la première bijouterie du pays à offrir exclusivement des diamants canadiens, dont on peut garantir la traçabilité depuis la mine jusqu'au point de vente. «Peu de gens savent que le Canada compte parmi les trois plus grands producteurs de diamants
 au monde, soutient Eva Hartling, vice-présidente, marketing et communications de la Maison Birks. Or, les mines canadiennes ont des pratiques exemplaires, qui protègent les travailleurs
 de l'industrie, les peuples des Premières Nations
 et l'environnement.» À méditer.

7. Si ma douce moitié ne rêve pas d'une bague classique,
 et moi non plus?


Pas de problème! De plus en plus de grandes maisons et de créateurs proposent d'autres options séduisantes. «Qu'ils se marient officiellement ou non, les jeunes couples optent pour des joncs qui leur ressemblent», note Noel Guyomarc'h, directeur de la galerie du même nom, qui expose des bijoux contemporains. Plus raffinées et audacieuses qu'une bague de fiançailles, moins formelles qu'une alliance, ces bagues, dans toutes leurs variétés, répondent aux envies des couples d'aujourd'hui. «Les joncs en argent sterling, travaillés sobrement ou audacieusement, ont la côte», note Sonia Escriva, à la tête de la bijouterie Freitag Concept. «Le bijou d'engagement est souvent choisi pour exprimer l'amour d'un homme et d'une femme, de deux femmes ou de deux hommes», confirme Jean-Christophe Requero, de chez Tiffany & Co. En témoigne d'ailleurs sa dernière campagne publicitaire qui a osé choisir un couple homosexuel comme tête d'affiche de sa collection de bagues de fiançailles et d'alliances.

PLUS: Mariage: la «nouvelle» étiquette

8. Un certificat d'authentification, c'est important?


Oui, car c'est la carte d'identité du diamant!
 Il sert à authentifier la gemme et l'ensemble de ses critères de qualité. Certaines maisons prestigieuses assortissent le certificat d'une garantie à vie. Enfin, si la bague est d'une valeur appréciable, il serait sage de l'assurer à l'aide d'une annexe spéciale dans le contrat d'assurance.

Les joailliers qui se démarquent

Envie d'un modèle unique? On privilégie
ces artistes qui fabriquent un bijou sur mesure ou un modèle réalisé en série limitée. Quelques suggestions:

- Pierre-Yves Paquette

Cet artiste joaillier reconnu propose des bijoux épurés, aux alliages nobles et ingénieux et aux formes parfaitement architecturées. (pyjoaillier.com)


- Dorothé Rosen

Inspirée par la nature, cette orfèvre fait sensation grâce à son anneau Onefooter, qui dessine un ruban infini d'or ou d'argent autour du doigt. (dorotheerosen.com)


- Dimitri Gagnon-Morris

Multidisciplinaire, ce jeune artiste de la relève signe des bagues étonnamment sculpturales. (dimitrigagnonmorris.com)


- Christine Dwane

Joaillière et gemmologue,
 elle allie le titane, l'argent et les pierres précieuses avec une rare modernité. (christinedwane.com)


- Magalie Thibault Gobeil

Jeune joaillière,
elle crée des bagues résolument fortes qui repoussent
les limites du conventionnel. (magalithibaultgobeil.com)

À DÉCOUVRIR:
Les 10 robes de stars les plus marquantes
C'est mon histoire: «J'ai accepté d'épouser quelqu'un qui ne m'attirait pas»
10 clés pour faire durer son couple

Galerie photos

prev next 1 de 12

Les bagues de fiançailles célèbres

Les bagues de fiançailles célèbres

Maripier Morin a dit oui à Brandon Prust en Italie, cet été.

Photographe: Gracieuseté d'Instagram @brandonprust Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

Les bagues de fiançailles célèbres

Taylon Kinney a fait graver la bague de sa douce moitié, Lady Gaga.

Photographe: Gracieuseté d'Instagram @ladygaga Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

Les bagues de fiançailles célèbres

Iggy Azalea est en amour, et ça se voit!

Photographe: Gracieuseté d'Instagram @thenewclassic Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

Les bagues de fiançailles célèbres

C'est North qui tient la bague de Kim Kardashian en 2013.

Photographe: Gracieuseté d'Instagram @kimkardashian Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

Les bagues de fiançailles célèbres

Le saphir de Kate Middleton, qui appartenait à la princesse Diana.

Photographe: Gracieuseté de Getty Images Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

Les bagues de fiançailles célèbres

Le diamant de 18 carats valant 5 M $ offert à Beyoncé par Jay Z.

Photographe: Gracieuseté de Getty Images Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

Les bagues de fiançailles célèbres

La bague de 500 000 $ qu'a reçu Jennisfer Aniston de Justin Theroux.

Photographe: Gracieuseté de Getty Images Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

Les bagues de fiançailles célèbres

Le solitaire de 5 carats qu'Ashton Kutcher a offert à Mila Kunis.

Photographe: Gracieuseté de Getty Images Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

La collectionneuse:Victoria Beckham

Un saphir rond en 2010 à Hollywood.

Photographe: Gracieuseté de Getty Images Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

La collectionneuse:Victoria Beckham

En 2009 à Londres, Victoria Beckham avait un triple anneau en or serti d'un diamant jaune.

Photographe: Gracieuseté de Getty Images Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

La collectionneuse:Victoria Beckham

En 2009 à New York, Victoria Beckham avec un anneau de diamants serti d'un diamant.

Photographe: Gracieuseté de Getty Images Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Les bagues de fiançailles célèbres

La collectionneuse:Victoria Beckham

En 2012, Victoria Beckham avait une émeraude carrée entourée de diamants.

Photographe: Gracieuseté de Getty Images Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com
 

Commentaires
Partage X
Tendances

La bague de fiançailles en huit questions