Tendances

Hilary Rhoda, une beauté américaine

Leda & St.Jacques Auteur : Elle Québec Crédits : Leda & St.Jacques

Tendances

Hilary Rhoda, une beauté américaine

Beauté classique

Difficile de trouver des défauts à Hilary Rhoda, cette mannequin de 23 ans, née dans l'état du Maryland, au Nord-Est des États-Unis. «Elle a un visage irréprochable, confirme Denis Desro, rédacteur en chef mode de ELLE QUÉBEC, qui l'a rencontrée lors de cette séance photo à New York. Des traits symétriques, harmonieux, parfaitement proportionnés... Une vraie beauté classique!» C'est vrai qu'elle a un peu l'air de sortir d'une peinture, Hilary Rhoda. À voir son impressionnante feuille de route, nous ne sommes pas les seuls à le penser. Défilés Balenciaga, Chanel et Armani, publicités géantes pour les magasins Jones New York, photos en maillot pour le magazine Sports Illustrated (la preuve qu'elle a l'étoffe d'une bombe!) et photos de pin-up pour le très mode V Magazine: Hilary Rhoda ne chôme pas.

Go, Hilary, go!

Si la mode lui permet de gagner sa vie (elle fait partie des 20 mannequins les mieux payées au monde!), Hilary Rhoda semble davantage férue de sport que de fringues signées. Avant de fouler les podiums des défilés, c'était plutôt les terrains de soccer et de hockey sur gazon qu'elle parcourait. «Elle a un corps très athlétique, fait rare parmi les mannequins, fait remarquer Denis Desro. Elle mesure 1m80 et elle a les épaules carrées: c'est dire qu'elle impressionne, quand elle entre dans une pièce!» Travailler avec la top? Facile! La séance photo s'est déroulée à l'image d'Hilary Rhoda: sans anicroche. « Elle est courtoise, calme et d'un professionnalisme exemplaire, affirme Denis. Elle n'a pas besoin de faire des efforts pour nous surprendre avec des poses inusitées. Elle n'a qu'à se placer devant la caméra, et on a une bonne prise à coup sûr.» Le rédacteur en chef de ELLE QUÉBEC et ELLE CANADA considère comme un grand privilège le fait d'avoir eu l'occasion de travailler avec la belle Américaine. «Hilary Rhoda est super bookée. Aux États-Unis, c'est une star!» D'ailleurs, Denis raconte qu'elle a eu un petit caprice digne de son statut. «Elle a exigé d'avoir un chauffeur privé, alors qu'elle a l'habitude de se déplacer à pied dans New York, où elle habite. Or, elle est repartie à pied, en oubliant son chauffeur!» Un oubli, ça peut arriver à tout le monde. Même aux beautés sans défauts. Ça rassure, non?

 

À DÉCOUVRIR: Hilary Rhoda en photos

 
Commentaires
Partage X
Tendances

Hilary Rhoda, une beauté américaine