Tendances

Hilary Radley, la maestro du manteau

Auteur : Elle Québec

Tendances

Hilary Radley, la maestro du manteau

Vous êtes née en Angleterre et y avez étudié la mode. Qu'est-ce qui a le plus influencé votre style?
Les couleurs de la campagne anglaise, les tweeds et tous les textiles du nord. Sans compter que je vivais là-bas durant les années 60, à l'époque des mods.

Quand êtes-vous arrivée à Montréal?
En 1976. Je voulais travailler, mais j'étais aussi attirée par les Jeux olympiques, car les disciplines athlétiques m'intéressent beaucoup. Ensuite, j'ai filé vers New York. J'y ai gagné ma vie comme designer de mode à la pige. Au début des années 80, je suis revenue à Montréal.

Depuis quand vous spécialisez-vous dans la conception de manteaux?
En 1983, j'ai créé mes premiers manteaux pour le fabricant Schiff mais, depuis plus de 16 ans, je les dessine pour le compte du Groupe de mode Utex et j'y appose ma signature. En prime, j'ai plusieurs contrats avec différents manufacturiers qui produisent des accessoires (chaussures, sacs, lunettes et foulards) qui portent mon nom.

Avez-vous un mentor?
J'en ai eu plusieurs au cours de ma carrière, mais j'ai toujours aimé le style et la vision avant-gardiste de Coco Chanel.

Qu'est-ce qui a fait le succès de votre griffe?
Je dessine des manteaux dans lesquels les femmes se sentent belles. Je les veux attrayants, adaptés à leur style de vie et abordables. Si vous deviez choisir un mot pour décrire votre style, quel serait-il?
Classico-éclectique.

Confectionnez-vous encore des manteaux de fourrure?
Oui.

À quoi ressemble votre collection automne-hiver 2007-2008?
Son esprit rappelle les eighties et la modernité de Courrèges.

Quels sont les tissus et les couleurs que vous avez privilégiés?
Les teintes sombres, beaucoup de tissus précieux et des matières à la fois douces et high-tech.

De quoi auront l'air les silhouettes cet hiver?
Certaines pièces seront volumineuses, et d'autres, enveloppantes comme un cocon. On aura aussi des manteaux structurés, à la manière des tailleurs.

Le parfum Hilary Radley existe-t-il?
Pas encore.

Dans quels pays vos vêtements sont-ils distribués?
Au Canada et aux États-Unis.

Vous avez escaladé le Kilimandjaro. Quel sera votre prochain défi personnel?
De la randonnée en montagne, cet hiver, au Tibet.



Commentaires
Partage X
Tendances

Hilary Radley, la maestro du manteau