Tendances

10 règles pour bien choisir et entretenir sa lingerie

Getty Images Photographe : Getty Images Auteur : Elle Québec

Tendances

10 règles pour bien choisir et entretenir sa lingerie

Règle No 1: On révise le B.A.BA
Vous êtes perdues entre les 32A, 36B ou 38C? Les chiffres correspondent à la largeur du dos, tandis que les lettres indiquent la profondeur du bonnet, c'est-à-dire le tour de poitrine. Un bon rappel pour trouver plus facilement sa taille en boutique!

Règle No 2: On demande de l'aide
Dans un magasin spécialisé en lingerie, les vendeuses sont le plus souvent expertes en la matière. On n'hésite donc pas à leur demander conseil. On a beau porter du 36C depuis des années, ça ne coûte rien de vérifier si on en est toujours au même point. De fait, notre poids varie (menstruations, grossesses, perte d'élasticité...) Le secret? «C'est d'essayer de nombreux modèles et différentes tailles», assure Valérie Palombo. On peut avoir des surprises!

Règle No 3: On reconnaît un soutien-gorge trop petit ou trop grand
Pour savoir si notre soutien-gorge est trop petit, on fait attention à ce que l'armature repose sur les côtes et non sur le sein: la poitrine ne doit pas déborder! «Le fameux «double sein» est à proscrire», s'exclame Valérie Palombo. Par ailleurs, la bande qu'on agrafe dans le dos doit être horizontale. «Si la fermeture remonte, c'est que votre soutien-gorge est trop grand», rappelle la gérante. On prend donc une taille en-dessous!

Règle No 4: On essaye notre soutien-gorge en-dessous d'un tee-shirt
Il arrive que les coques du soutien-gorge soient visibles en-dessous d'un tee-shirt, sans que ce soit l'effet escompté. Pour vos essayages, apportez avec vous un haut moulant que vous avez l'habitude de mettre. Si la coque du soutien-gorge se dessine en-dessous du tee-shirt, mieux vaut essayer un autre modèle avec une coque plus fine!

Règle No 5: Pour une belle poitrine, on privilégie les baleines
«La baleine du soutien-gorge a pour effet de centrer le sein et de lui donner une forme plus ronde», explique Valérie Palombo. En d'autres termes, les armatures sont là pour soutenir la poitrine et l'embellir. On ne les supporte pas? Il se peut que le soutien-gorge soit trop petit.

Règle No 6: Le triangle est réservé aux petites tailles
Difficile de porter un soutien-gorge triangle lorsqu'on fait un bonnet C et plus, car la poitrine n'est pas soutenue. C'est bien dommage, mais certaines formes ne sont pas faites pour tout le monde. Heureusement, il existe une assez grande quantité de couleurs, de matières et de modèles pour qu'on puisse trouver notre bonheur!

Règle No 7: D et plus? On fait attention aux épaules
Pour les bonnets D et au-delà, Valérie Palombo conseille de choisir un soutien-gorge avec une bonne tension dans le dos afin d'éviter que le poids des seins ne soit pris en charge que par les épaules, qui peuvent finir par se creuser. Pour cette raison, un soutien-gorge avec des bretelles croisées dans le dos peut être très utile.

Règle No 8: On alterne nos soutiens-gorge chaque jour
«Lorsque les bretelles sont usées ou qu'on sent que la fermeture dans le dos est détendue ou lâche, il est temps de changer de soutien-gorge», explique Valérie Palombo. Par ailleurs, on alterne nos soutiens-gorge en évitant de les porter chacun plus de 24 heures. Cela leur laisse le temps de récupérer leur élasticité et prolonge leur durée de vie!

Règle No 9: On préfère laver sa lingerie à la main...
Mieux vaut laver les soutiens-gorge et les culottes à la main, surtout s'ils sont en dentelle. C'est le meilleur moyen de les préserver de l'usure le plus longtemps possible. «On utilise un savon doux, recommande la gérante. On peut en trouver dans les magasins de lingerie spécialisés. On peut aussi se servir d'une lessive pour les vêtements de bébés.» Et évidemment, on fait sècher sa lingerie à l'air libre et à plat.

Règle No 10: ... mais si on manque de temps, on la lave en machine
Si on choisit de laver nos sous-vêtements en machine, on les met dans un sac de lavage. «Si on n'en a pas, on peut utiliser une taie d'oreiller qu'on ferme avec un élastique», conseille Valérie Palombo. On n'oublie pas d'agrafer les soutiens-gorge, pour éviter qu'ils ne se tordent. On choisit le cycle délicat, et on privilégie une température pas trop haute et un essorage pas trop fort pour éviter d'abîmer les fibres des textiles fragiles». On prend note!


Deuxième Peau

4457 St-Denis, Montréal (QC) H2J-2L2

À DÉCOUVRIR:
6 conseils pour prendre soin de ses talons hauts
10 conseils pour être au top des tendances à miniprix
15 règles pour trouver le jean parfait 

Commentaires
Partage X
Tendances

10 règles pour bien choisir et entretenir sa lingerie