Tendances
29 déc. 2014

10 conseils pour être au top des tendances à miniprix

Par Laure Juilliard et Martina Djogo

Auteur : Elle Québec

Tendances
29 déc. 2014

10 conseils pour être au top des tendances à miniprix

Par Laure Juilliard et Martina Djogo

Règle no 1: Misez sur les indémodables

«Les modes passent, le style est éternel», disait Yves Saint Laurent. En vraies adeptes de la slow fashion, privilégiez les pièces intemporelles, par exemple, un chemisier blanc impec, un jean brut, un veston bien coupé, une petite robe noire, un beau pull en vraie laine... Certains créateurs, comme Marie-Ève Émond, de la marque québécoise Betina Lou, se sont d'ailleurs fait une spécialité de rééditer des classiques et de parier sur des produits durables. «Il m'arrive régulièrement de mélanger des pièces de mes anciennes collections à mes nouvelles créations, et ça fonctionne toujours», dit Marie-Ève.

PLUS: Comment porter le pantalon en cuir noir

Règle no 2: Magasinez dans des endroits inusités

Le «plaid à porter», on l'a vu aux défilés Rad Hourani, Chloé, Etro et Burberry. L'attitude «feu de camp» est dans le vent! L'idée futée? Plutôt que d'acheter un poncho à 200$ dans une boutique branchée, procurez-vous tout simplement une vraie jetée de canapé dans un magasin de déco, et drapez-la sur vos épaules. Ni vu ni connu!

Règle no 3: Essayez un one night stand... avec des tatouages

Vous voulez impressionner au party du jour de l'An sans investir dans une nouvelle robe? Misez sur un décolleté profond... et un tatouage temporaire ultrasexy, comme ceux de Body Lab Society. Leurs motifs géométriques feront la preuve qu'un rien vous habille!

Règle 4: Faites attention à la qualité de fabrication

Laurence Bareil est une véritable reine du shopping. Pas seulement parce qu'elle planche actuellement sur la deuxième saison de l'émission du même nom à Canal Vie (lareinedushopping.ca), mais aussi parce qu'elle a appris, très jeune, à tirer un maximum de sa garde-robe en y investissant un minimum. Son premier truc? Inspecter les vêtements avant de les acheter. «Quand vous êtes dans la cabine, retournez le morceau à l'envers pour bien vérifier les coutures. N'oubliez jamais que ce sont des êtres humains qui font fonctionner les machines à coudre et qu'il arrive que certains d'entre eux commettent des erreurs. C'est ce qui explique que la qualité varie parfois entre deux chemisiers d'un même modèle, dans un même magasin.» Et puis, assurez-vous de payer un juste prix pour chaque vêtement. Un pull en acrylique fait en Chine ne devrait jamais coûter autant qu'un cardigan en cachemire fin fabriqué au Canada, peu importe le nom du designer!

PLUS: 10 trucs pour mener une vie de luxe sans se ruiner

Règle 5: Depenser-out-sneakers-2.jpgPensez comme les Y 

Se ruiner pour posséder des objets de luxe? C'est tellement 2005! En 2015, on loue les pièces de designers au lieu de les acheter. À Paris, l'Habibliothèque permet par exemple d'emprunter trois vêtements ou accessoires de créateur à la fois, moyennant un abonnement mensuel. À Montréal, une nouvelle compagnie, Chic Marie, fonctionne sur le même principe, mais en se spécialisant dans la garde-robe griffée d'affaires (à partir de 125$ par mois). Et pour les grandes occasions, l'entreprise Loue 1 robe permet de faire ce que son nom annonce, c'est-à-dire de louer une robe de gala, de mariage ou de cocktail (la sélection de designers est vaste: Gucci, Dior, Monique Lhuillier, Hervé Léger...).

PLUS: Génération Y, accros du luxe?

Règle 6: Suivez les conseils d'une styliste

On a demandé à Louise Labrecque, styliste et animatrice de Notre garde-robe de rêve (Canal Vie), ses meilleures idées pour suivre les tendances de la saison à petit prix.

  • On recycle le crop top qu'on a acheté durant l'été. «On le porte sous un veston, qu'on ferme à peine, juste assez pour laisser entrevoir le ventre. Sinon, on joue avec les superpositions en enfilant un haut coupé court sur un t-shirt ou un chandail.»
  • On porte ses running shoes de sport... avec des pantalons chics et même des robes. Très Chanel!
  • On remplace la fourrure usée de son manteau. «On peut même demander à un fourreur d'en ajouter par touches sur le bord des manches d'un manteau minimaliste.»
  • On égaye un pull ou une veste cintrée avec un carré de soie noué au cou. «Ça embellit le teint, et on en trouve de formidables dans les friperies (parfois même des Hermès!).» Le modèle à suivre: le défilé Gucci printemps-été 2015.
  • On donne un coup de jeunesse à son jean troué en cousant dessus des patchs en cuir. En plus, le patchwork sera en plein dans le ton de la prochaine saison!

Règle no 7: Pratiquez le Do It Yourself

bracelet-DIY-ELLE-Quebec-gauche.jpgOn n'est jamais mieux servie que par soi-même! Alors, mettez-vous au recyclage et donnez une seconde vie à votre éternelle petite robe noire en drapant, par exemple, un simple morceau de chiffon noir sur le devant. Ou alors, dégainez votre fusil à colle chaude et tirez plus vite que votre ombre sur des paillettes et du strass pour vous fabriquer un bracelet bling-bling. Il y a mille projets créatifs faciles à réaliser, pour peu qu'on ait de l'imagination!

Règle 8: Faites comme les rédactrices de mode

Vous avez déjà remarqué à quel point les fashion editrix ont toujours l'air chic aux portes des défilés? Notre service Mode a décodé les secrets de leur allure. Voici les clés pour les reproduire avec un tout petit budget.

  • Jetez un veston négligemment sur vos épaules. Parce que tout le monde sait que glisser ses bras dans les manches, c'est d'un commun!
  • Boutonnez vos chemisiers jusqu'en haut. Ça fait tout de suite plus inapprochable.
  • Portez une seule couleur des pieds à la tête. Noir, marine, chamois, crème... En look total, ça frappe.
  • Superposez vos bijoux. Un bijou cheap, c'est un bijou cheap. Mais plusieurs pièces bon marché portées en même temps? Ça commence à ressembler à un statement.
  • Dites ce genre de phrase: «C'est joli ce que tu portes ma chérie, c'est de la saison dernière?» C'est fou ce que ça donne de la crédibilité!

PLUS: Inspiration menswear: 5 pièces portées avec féminité

Règle no 9: Prenez soin de vos vêtements 

Si votre chemisier blanc est jauni ou fripé, il n'aura jamais l'air raffiné, peu importe le prix que vous l'avez payé. Voici six trucs pour maximiser votre investissement.

  • Achetez un défroisseur à vapeur pour repasser vos pièces les plus délicates (les stylistes de ELLE QUÉBEC apprécient particulièrement le Jiffy Steamer. Attention: le coton et le lin nécessiteront toujours un coup de fer à repasser en bonne et due forme.
  • Remplacez l'eau de Javel par du jus de citron dans la laveuse. «À la longue, l'eau de Javel fait jaunir les vêtements, alors que le citron est un agent blanchissant naturel», affirme Laurence Bareil, l'animatrice de l'émission La reine du shopping.
  • Pour fixer la couleur de votre nouveau jean au premier lavage, submergez-le durant la nuit dans une bassine d'eau contenant 1 tasse de gros sel et 1 tasse de vinaigre blanc. Ce truc permettrait d'enlever la «sur-teinture» appliquée sur le vêtement pour le rendre plus éclatant dans les boutiques, selon Laurence, et de conserver la couleur de fond plus longtemps. Depenser-out-Switch-and-Bitch-EL.jpg
  • Si vos pulls et vos manteaux peluchent, nettoyez-les avec un rasoir antibouloche (le Gleener, par exemple, qui, avec ses trois embouts différents, ne risque pas d'abîmer la matière. 20$). 
  • Pour enlever les taches jaunes sous les aisselles de vos chemisiers blancs, la reine du shopping conseille de les nettoyer avec une brosse et du CLR (oui, oui!) avant de les mettre dans la laveuse.
  • Pour prolonger la vie d'un jean noir devenu gris, faites-lui une teinture! Il suffit de mélanger un sachet de Tintex noir et un autre de bleu (ça donne un noir plus profond) dans une marmite d'eau bouillante, puis d'y plonger le vêtement. Effet nickel garanti! (2,25$; tintex.ca)

PLUS: Six conseils pour prendre soin de ses talons hauts

Règle 10: Ne soyez pas égoïste 

Des copines stylées des tonnes de vêtements déjà portés des bulles à volonté, ça donne quoi? Une soirée Switch & Bitch. «C'est un évènement qui permet aux filles de se débarrasser de leurs vieux morceaux et de faire des trouvailles! Et tout en s'échangeant des vêtements, on prend un verre, on parle et on rit beaucoup!» confie la chanteuse Julie Brunet, alias Grenadine, adepte de ce genre de partys. Ça, c'est pour la partie «switch». Le côté «bitch», quant à lui, annonce que tous les coups sont permis pour repartir avec LE morceau de vos rêves! «Il faut faire preuve de stratégie, conseille la blogueuse de mode Carolane Stratis. Je garde toujours mes meilleurs arguments pour la fin!» Certaines soirées Switch & Bitch peuvent d'ailleurs virer à la guerre civile... Pas étonnant que deux cinéastes de la relève, Sophia Belahmer et Juliette Gosselin, s'en soient inspirées pour tourner un court métrage désopilant! (facebook.com/switchbelahmer)

À DÉCOUVRIR:
Six tendances mode, zéro dollar
C'est mon histoire: «Je n'ai pas acheté de vêtements pendant un an»
Comment porter la jupe midi? 

Partage X
Tendances

10 conseils pour être au top des tendances à miniprix