Style de rue
10 mars 2008

Le tapis rouge des Jutra en première (partie I)

Par Marie-Sandrine Auger

Auteur : Elle Québec

Style de rue
10 mars 2008

Le tapis rouge des Jutra en première (partie I)

Par Marie-Sandrine Auger

SYLVIE LÉONARD
La coupe de la robe épouse bien les formes de son corps tout menu. La robe cocktail des années 50 est très tendance cette saison. Par contre, le contraste entre la couleur saillante et la dentelle donne un aspect bon marché à cette création québécoise de la boutique Coup de foudre. Pour mettre de la dentelle en valeur, j'aurais choisi un ton sur ton. La chaussure en suède laisse à désirer… elle alourdit l'ensemble. Côté cheveux, j'aurais opté pour une coiffure plus contrôlée en hauteur afin d'allonger la silhouette.

Élégance festive
C'est dans un climat d'effervescence qu'a débuté cette grande fête du cinéma québécois. Le Septième art étant toujours une merveilleuse vitrine pour la mode, ELLE QUÉBEC s'est permis de scruter à la loupe les tenues portées par les actrices et les acteurs lors de leur arrivée sur le tapis rouge. Des entrées remarquées pour les nombreuses robes longues de soirées et par quelques tenues plus courtes, plus osées et très festives. En voici un aperçu.

Du long avec Julie Perreault, qui en a charmé plusieurs dans sa robe blanche drapée, à la taille haute et à la large ceinture signée Rush Couture. Du long avec Caroline Dhavernas dans une robe noire texturée asymétrique créée par Marie Saint Pierre, aussi avec Anick Lemay (Marisa Minicucci) et Mahée Paiement (Le Château).

Dans le un-peu-plus-court, on remarquait Fanny Mallette dans une délicate robe trois quarts dessinée par Georges Lévesque. Plus courte, près du corps et colorée était la robe signée Greta Constantine portée par Laurence Leboeuf, qui s'est mérité le Prix de la meilleure actrice de soutien. Courte et électrisante était la robe bleue griffée Betsey Johnson portée par Suzanne Clément. Soulignons aussi Guylaine Tremblay (Le Château) et de Sylvie Léonard (boutique Coup de foudre) qui ont porté des robes éclatantes. La tenue la plus remarquée de la soirée: la robe léopard, signée Vivien Westwood, portée par Lucie Laurier.



Photo:
David Nathan
LAURENCE LEBOEUF
J'adore, ça fait jeune! Le décolleté original et les épaulettes élevées me plaisent beaucoup. Aussi, les blocs de couleurs sont très tendance en ce moment. Elle a la silhouette pour porter du jersey, un textile parfois traite car il colle à la peau et épouse toutes les formes - belles et moins belles… Cette robe, signée Greta Constantin, ne peut être portée par n'importe qui, mais elle va à ravir à cette charmante comédienne. N'oublions pas les chaussures qui s'accordent à merveille avec le tout… mais les cheveux sont un peu trop éméchés, j'aurais opté pour une autre coiffure plus structurée.



Photo:
David Nathan
SUZANNE CLÉMENT
Encore une jolie petite robe cocktail au look années 50… Cette fois-ci, je n'aime pas! Je dois lui donner au moins, qu'il faut de l'audace pour porter cette couleur turquoise éclatante. Bien que voyante, cette teinte n'inspire pas le raffinement que dégage cette comédienne. Pour ajouter à son manque style, elle est mal accessoirisée : la pochette détonne, les boucles d'oreilles sont mal assorties. La coiffure idéale pour une robe tapageuse reste des cheveux simples, lisses ou tirés vers l'arrière. C'est la robe seule qui doit faire l'effet. C'est pour cette raison que la chaussure mauve acidulé en paillettes est de trop. Une belle comédienne qui aurait dû opter davantage pour le classique.


Photo:
David Nathan
ROY DUPUIS
C'est très décevant! On aimerait ça le voir en tuxedo. Il devrait faire l'effort de s'habiller avec un habit impeccable, luxueux. Avoir l'air glamour pour une fois! Cette négligence me semble un manque de respect. Il se donne un air trop adolescent. Je le vois en Dubuc. C'est dommage pour un si bel homme. Il devrait prendre exemple auprès des acteurs américains. Comme Johnny Depp, même s'il a son petit côté rebelle, quand vient le temps de s'habiller pour les galas… il le fait!


Photo: David Nathan
MAHÉE PAIEMENT
Beau drapé, belle robe du Château, beau bustier, j'arrête là! Le tissu et le rouge font un peu trop bon marché. Sa coiffure va à merveille avec le style de la robe. Mahée Paiement a le corps pour porter ce genre de tenue glamour. Elle n'en a pas mis trop : elle a laissé toute la place à la robe. Bon choix!


Photo: David Nathan
Partage X
Style de rue

Le tapis rouge des Jutra en première (partie I)