Designers
28 oct. 2011

Versace chez H&M

Par Hanna Hanra, adaptation par Karine Benoist

Auteur : Elle Québec

Designers
28 oct. 2011

Versace chez H&M

Par Hanna Hanra, adaptation par Karine Benoist

Les roses blanches sont prêtes, et la flamme de la chandelle Diptyque au parfum de baies vacille patiemment sur la table. Un garde du corps aux sourcils parfaitement épilés entre dans la pièce et la balaie du regard. Deux sachets de pastilles aux herbes pour la gorge - une à saveur de citron, l'autre à l'orange - sont placés à côté d'un paquet de Marlboro. Un briquet est posé à la verticale dans un cendrier. Aussitôt la faute repérée, on substitue au (trop) simple récipient un nouveau réceptacle au verre travaillé et au style baroque, et on y couche le briquet.

J'entends au loin un bruit de talons qui claquent dans le corridor plusieurs minutes avant que Donatella Versace fasse son entrée. Comme la plupart des gens connus, elle m'apparaît plus petite en vrai. Quoique contrairement à d'autres, elle ne déçoive pas. Son corps au teint d'olive sculpté au couteau est tout de noir vêtu. Les tuiles du plancher verni couleur chair, faites du motif dorique typique de la griffe Versace, font contraste avec sa chevelure parfaitement blonde. Elle soulève ses énormes lunettes fumées et me lance un coup d'œil en me saluant d'un zèle italien stéréotypé, souriant les paumes bien ouvertes. «Ça vous dérange si je fume?» Elle allume sa cigarette avant que j'aie pu répondre. Les pastilles pour la gorge demeurent intactes.

Depuis son ouverture sur la Via della Spiga à Milan en 1978 par le grand frère de Donatella, Gianni, la maison Versace était synonyme de luxe et de couleurs vives. Impossible d'oublier l'audacieuse robe verte que Jennifer Lopez arborait à la cérémonie de remise des Grammy de 2000. Ou celle de Liz Hurley en 1994, qui tenait par des épingles et qui a certainement contribué à lancer sa carrière. Toujours friande des imprimés léopards, des palmiers, de la célèbre tête de méduse dorée et d'autres motifs souvent rassemblés en mélange inextricable, Versace était le symbole des années 1990. La célèbre maison de couture reflétait une décennie d'opulence, d'optimisme et de conceptions ludiques et futuristes. Se procurer un vêtement Versace vous donnait l'impression de planer à bord de votre propre jet ou de vous prélasser sur le yacht d'Elton John.
 

DÉCOUVREZ UN APERÇU DE LA COLLECTION VERSACE POUR H&M DANS LA GALERIE PHOTOS! 

Malheureusement, au début des années 2000, l'entreprise n'a pas été aussi prolifique. Le commun des mortels ne s'est pas identifié aux tenues multicolores en élasthanne des mannequins Versace, et s'est tourné vers un style plus sobre, plus grunge. Les profits de la maison ont chuté, et la marque en a pris un coup. Aujourd'hui cependant, l'attitude et l'individualisme mènent dans le monde de la mode, et de ça, Versace ne manque pas. Le moment est donc parfait pour rendre l'esthétique de la marque accessible à tous, ce qui l'a incitée à s'associer avec H&M.

«J'ai toujours voulu rendre hommage à Gianni et au passé, explique Donatella avec son délicieux accent italien. Mais quand H&M m'a proposé une collaboration il y a quelques années, je n'étais pas prête. Je voulais d'abord m'atteler à repositionner Versace comme meilleure marque de luxe du 21e siècle.» Une des mesures prises par Donatella fut d'engager Christopher Kane comme consultant chez Versus (après avoir racheté la licence de Versus, qui avait été vendue à Swinger International SpA). Nouvelle PDG donc, mais aussi nouvelle association avec un autre membre en règle du club des blondes platine: Lady Gaga.

«Elle est une icône de la pop comme Gianni l'était à son époque [pour la mode]. J'aurais pu lui dessiner des vêtements, mais j'avais envie de faire quelque chose de spécial, explique Donatella à un débit si rapide qu'il est difficile de suivre. J'ai donc décidé de lui ouvrir les archives et de la laisser choisir les vêtements qui reflétaient sa personnalité.» Si Donatella aime la musique de Lady Gaga? «Je l'adooooore. Elle est géniale!»

Bénéficiant d'une vaste couverture médiatique, Donatella habille celle qui doit être la femme la plus photographiée de la décennie. «Quand Lady Gaga a commencé à porter nos vêtements, elle s'est mise à recevoir des tonnes de courriels lui demandant d'où ils venaient. Bien sûr, tout le monde ne peut explorer ainsi les archives de Versace. Mais je pense que les gens sont prêts et qu'ils désirent une collection accessible.»

DÉCOUVREZ UN APERÇU DE LA COLLECTION VERSACE POUR H&M DANS LA GALERIE PHOTOS! 

Malgré les roses blanches et la chandelle Diptyque, Donatella a indéniablement les pieds sur terre. Peu importe la tendance du moment, elle la saisit. Elle comprend que les admiratrices de Lady Gaga doivent connaître l'endroit où se procurer un blouson d'aviateur à imprimé léopard vert lime et rouge cerise avec des palmiers, parce que celui-ci leur permet de se sentir proches de leur héroïne. «Il faut la voir à l'œuvre, dit la designer. Elle est si créative que cela vous empêche de respirer par moments. J'en étais à regarder les archives avec elle quand H&M m'a reproposé une collaboration, que j'ai acceptée avec enthousiasme.»

La collection ainsi constituée - pour hommes et femmes - met à l'honneur des robes et des vestons à clous, des talons dangereusement vertigineux, des bijoux surdimensionnés et des couleurs éclatantes. «J'amène deux choses que H&M n'a jamais offertes: des robes de tapis rouges et des articles de maison, affirme Donatella avec enthousiasme. H&M m'a demandé 25 looks, et je lui en ai donné 31.» Elle agite les mains. «J'ai sélectionné la crème de la crème. Comme une vedette du rock qui choisit ses meilleurs succès. Je ne fais preuve d'aucune modestie en ce moment, en passant.» Sous la pièce enfumée et envahie du parfum de baies dans laquelle nous sommes, la musique de Lady Gaga joue à plein volume. C'est là que se trouve le studio du photographe, devant lequel la mannequin Lindsey Wixson pose dans la nouvelle collection de la maison.

DÉCOUVREZ UN APERÇU DE LA COLLECTION VERSACE POUR H&M DANS LA GALERIE PHOTOS! 

Je demande à Donatella comment elle perçoit le futur. La dernière décennie n'a peut-être pas été facile pour elle, mais elle semble toujours avoir l'attitude typique du génie blasé qui explique tout d'un haussement d'épaules laxiste. «C'est ça, la mode», me répond-elle. Le pari de cette collaboration est, comme l'admet l'Italienne, de redorer l'image de Versace dans l'esprit d'une nouvelle génération branchée. «Je ne relaxe jamais, et c'est très bien ainsi, dit-elle en allumant une autre cigarette. Je suis très emballée par ce que je fais. Je suis persuadée que les gens qui travaillent pour moi me détestent, car je suis toujours en mode hyperactif.» Elle sourit à son assistante, qui envoie silencieusement des courriels dans son coin, le pouce bougeant aussi vite qu'un piston industriel. Cette dernière n'est pas la seule à subir l'intensité de Donatella. La fille de 25 ans de la créatrice, Allegra, a rejoint les rangs de l'entreprise familiale. «Elle a décidé de siéger au conseil d'administration de la compagnie [Gianni lui a légué la majorité des actions après sa mort], dit Donatella. Ce n'est pas toujours facile de travailler avec sa mère dans une grosse entreprise, mais elle semble avoir trouvé sa voie. Elle s'entend à merveille avec les autres designers et a beaucoup de plaisir. C'est une personne très humble et patiente; tout le contraire de moi!»

Donatella soulève ses lunettes et me décoche une œillade. «Les gens adorent ce genre de chose - la designer démodée qui renverse la vapeur.» Elle me toise du regard. «Je suis contente que les années 1990 reviennent, et ça fait du bien d'être au premier rang.» Donatella a raison: tout le monde a besoin d'un peu de couleur dans sa vie. Peut-être même de toutes celles de l'arc-en-ciel rassemblées dans une seule tenue, avec des talons vertigineux, un sac et une douillette assortis.

 

DÉCOUVREZ UN APERÇU DE LA COLLECTION VERSACE POUR H&M DANS LA GALERIE PHOTOS!

Partage X
Designers

Versace chez H&M