Designers
12 août 2013

Tendance: Quatre designers de mode optent pour une approche écologique

Par Patricia Lachance

Eco-designer Atelier b Auteur : Elle Québec

Designers
12 août 2013

Tendance: Quatre designers de mode optent pour une approche écologique

Par Patricia Lachance

Depuis leurs études en mode, Catherine Métivier et Anne-Marie Laflamme sont inséparables. Ce qui soude ces deux amies: leur passion pour le design minimaliste et leur fibre écolo. Dans son atelier-boutique de «la Main», le tandem confectionne de jolies pièces aux lignes sobres, faites d'étoffes naturelles comme des cotons bio, des laines tricotées ici, des lins et des soies. Cet automne, Atelier b revisite avec simplicité les années 50 avec, notamment, des jupes trapèze à taille haute et des robes qui flattent avantageusement la silhouette. La griffe compte déjà bon nombre de fidèles dont l'actrice Geneviève Roussy-Boivin et la musicienne Julie Brunet (Grenadine) qui ont joué les mannequins pour la marque.

Infos: atelier-b.ca

 

Réputée pour ses jolis accessoires faits de chutes de cuir et de fourrures recyclées, la créatrice québécoise Rachel Fortin célèbre cette saison le folklore national avec des sacs inspirés des ceintures fléchées et des chapeaux dignes de Daniel Boone. Coureurs des villes, vous serez heureux d'apprendre que la designer ouvrira, le 19 septembre prochain, les portes de sa première boutique, Lowell - du nom d'une petite ville du Massachusetts, où une vague d'ouvriers québécois du textile s'est rendue travaillée à la fin du 19e siècle. On y trouvera la ligne Rachel F, bien sûr, mais aussi des vêtements de marques locales (comme les chemises La Fabrique) et de la Nouvelle-Angleterre (Family Affair, Pendleton, Libertine). Le genre de trucs qui risquent de rendre vos copines vertes de jalousie!

Infos: rachelf.ca

Dans les hautes sphères de la mode, les griffes vertes se comptent sur le bout des doigts. Depuis ses débuts, Stella McCartney prouve que le design écolo et le luxe peuvent faire bon ménage. Sensible au sort des animaux et végétarienne assumée, la créatrice anglaise se fait un point d'honneur d'exclure la fourrure et le cuir de sa ligne d'accessoires et de prêt-à-porter. Elle opte pour des imitations à s'y méprendre. On pense notamment aux bottillons en faux croco et aux chukkas en suédine de sa nouvelle collection. Et ce n'est pas tout ! Les semelles de certaines chaussures sont compostables et, pour sa ligne de lingerie ultra romantique, la designer utilise des fermoirs en métal recyclé et des goussets en coton bio.

Infos: stellamccartney.com

Le designer new-yorkais John Patrick a réussi à faire sa griffe Organic, en préconisant une approche éthique et écoresponsable. Dans les faits, cela veut dire l'utilisation de teintures végétales, de fibres biodégradables, recyclées ou biologiques, un approvisionnement textile auprès de coopératives et une production locale. On craque pour la collection hivernale avec ses tricots en cachemire recyclé vieux rose et ses manteaux de laine brossée couleur chapeau qui évoque une douceur réconfortante.

Infos: organicbyjohnpatrick.com

 

À LIRE:

Shopping écolo: 3 boutiques vintage

Cheveux: produits capillaires non-toxiques

Épilation: des produits au poil et verts!

Partage X
Designers

Tendance: Quatre designers de mode optent pour une approche écologique