Designers

Retour sur la semaine de haute couture 2010 à Paris

Imaxtree.com Photographe : Imaxtree.com Auteur : Elle Québec

Designers

Retour sur la semaine de haute couture 2010 à Paris

Aïe, aïe, aïe... Nul doute que les temps sont durs quand les maisons de haute couture sont forcées de se serrer la ceinture! Cet été, mis à part Chanel qui a choisi d'en mettre plein la vue en érigeant un gigantesque lion doré au cœur du Grand Palais (pour rendre hommage au signe astrologique de Coco Chanel, et non pas au Roi Lion), la plupart des défilés ont été placés sous le signe de la modestie, voire de la frugalité.

Dior a choisi de défiler dans une tente derrière le Musée Rodin, tandis que des maisons comme Givenchy se sont contentées de présenter une dizaine de looks seulement. La bonne nouvelle? Absence de quantité ne rime pas forcément avec absence de qualité. Entre cascades de tulles et orgies de sequins, de petits bijoux de créativité ont émergé. Givenchy a notamment produit un ensemble en dentelle rehaussé de cristaux Swarovski qui a nécessité 600 heures de travail!

Dior-Galliano-200.jpgJohn, le jardinier

À tout seigneur, tout honneur: John Galliano a sans nul doute présenté la collection la plus acclamée de la saison. Ses kilomètres de tulles et d'organza aux couleurs tropicales invitaient au dépaysement le plus total. Véritable jardin d'Éden, le défilé Dior associait matières aériennes, plissés romantiques et volumes joliment excentriques dans des tonalités délicieuses sucrées. Prenant le contre-pied de la vague «beige-kaki-ennui», John Galliano s'est inspiré de la nature pour servir une véritable leçon dans l'art de marier les couleurs et de manier les textures.

Pour voir les photos des défilés, cliquez ici.  

 

 

Gaultier-La-perla-200.jpgDita, l'effeuilleuse

Tandis que le lion jouant à la balle avec une perle géante chez Chanel a impressionné l'audience de Karl Lagerfeld, Jean Paul Gaultier a su émoustiller son auditoire en invitant Dita Von Teese à faire ce qu'elle fait encore le mieux: se dénuder. Débutant le défilé dans une vaporeuse robe noire, la célèbre effeuilleuse l'a terminé en corset, string et porte-jarretelles (signés Jean Paul Gaultier pour La Perla). Le lion de Chanel n'avait plus qu'à aller se rhabiller!

 

Margiela-200.jpgMaison Martin Margiela, l'art de recycler

On le sait, les collections couture coûtent bien plus qu'elles ne rapportent. Il s'agit essentiellement d'une forme de marketing triple-chic et double-glamour qui sert à faire la promotion de la marque et à écouler par la suite une ribambelle d'accessoires griffés, allant des sacs à main aux parfums en passant par des ceintures. Faisant apparemment un clin d'œil à cet état de fait, la Maison Martin Margiela a présenté une collection couture composée en partie de pantalons faits de sacs à mains recyclés, et de tops confectionnés à partir de nombreuses ceintures. Une bonne façon de recycler les accessoires...

 

 

Valentino-200.jpgValentino pour ado

Avec ses boucles cute et ses petites robes courtes, la dernière collection du duo Maria Grazia Chiuri et Pier Paolo Piccioli pour Valentino a rapidement été étiquetée «couture pour la génération Twilight». Dans les faits, leur collection possède d'élégants accents sixties et multiplie l'utilisation délicate de la transparence avec une abondance de mousseline de soie. Le chic du chic? La robe «cage à moineaux» pour se protéger des loups-garous.

 

 

 

 

Armani-Prive-200.jpgArmani Privé, broché

Que celles qui pensent qu'il n'y a pas moyen de piller des idées dans les défilés haute couture se ravisent. Armani Privé a ponctué nombre de ses looks d'impressionnantes broches ou de larges boutons. À défaut de pouvoir s'offrir les élégants ensembles ou les délicates robes fourreaux du designer italien, une broche bien choisie pourra donner du lustre à (presque) n'importe quel look.

 

 

 

 

Gaultier-haute-coiffure-200.jpgHaute couture, haute coiffure

Explorant des univers diamétralement opposés, Jean Paul Gaultier et John Galliano se sont toutefois entendus pour proposer des couvre-chefs spectaculairement détonants. Gaultier a opté pour le port d'un vertigineux turban évoquant les années folles, tandis que Dior a opté pour des coiffures qui s'apparentaient à des bouquets tout droit sortis de chez le fleuriste, pellicule plastique incluse! Pour celles qui vivent dans des apparts aux plafonds bas ou veulent éviter l'effet pot de fleur, mieux vaut opter pour le style ultra naturel de Chanel.

 

 

Kloss-Chanel-200.jpgKarlie Kloss, la top au top

Du haut de ses 17 ans et de ses 6 pieds, l'américaine Karlie Kloss a été couronnée top des tops des défilés couture parisiens. Elle a, entre autres, ouvert pour Dior et Jean Paul Gaultier en plus de clore le défilé d'Armani Privé dans une impressionnante robe fourreau miroitante. Il faut croire que la Ville lumière lui réussit. À 15 ans, Karlie Kloss y avait fait ses débuts pour nuls autres que Valentino, McQueen et Viktor & Rolf.

 

 

 

 

GaultierLaPerla-450.jpg

 

 

 

Pour voir la semaine de la haute couture à Paris en photos, cliquez ici.

 



 

Commentaires
Partage X
Designers

Retour sur la semaine de haute couture 2010 à Paris