Designers

Quatre créateurs canadiens à suivre en 2012

Auteur : Elle Québec

Designers

Quatre créateurs canadiens à suivre en 2012

Vawk

Sunny Fung, le créateur de la ligne luxueuse Vawk et le gagnant du concours Project Runway Canada (deuxième saison), a étudié le cinéma à Ryerson; son sens du drame et du mystère est épatant! Il apprend à coudre et à dessiner seul en étudiant la construction de modèles luxueux. Sa ligne, lancée en 2004, a séduit les rédactrices de mode et fashionistas en quête de tenues élégantes et séduisantes. Ses coupes sont impeccables et ultra-glamour. Classique avec une touche d'excentricité, il sait mettre en valeur le corps des femmes avec des matières riches et des couleurs lumineuses. Pour la finale de Projet Runway, il avait mis en scène une présentation inspirée d'Alexandre le Grand. Les journalistes l'ont même comparé à Galliano; il est évident de constater que ce n'est que le début pour ce jeune prodige. vawk.ca

 

 

thomas-wakeford-400.jpgRaphael Castelmezzano

Né au Brésil, Castelmezzano a grandi en Ontario et étudié la psychologie avant de déménager à Londres, la capitale de la mode néo-punk. Une fois arrivé, il fréquente Nicolas Formichetti et les rédacteurs de la bible cool Dazed and Confused. Il travaille aussi comme styliste pour plusieurs magazines tel que Harper's Bazaar. Aujourd'hui, il conçoit des collections avec le créateur britannique Thomas Wakeford, un ancien de Central Saint Martins, Cacharel et Jonathan Saunders. Ensemble, ils imaginent des silhouettes épurées qui jouent sur les contrastes de couleurs et de matières. Rayures couleur citron ou mangue, lamés, patchwork de denim et cuirs bicolores: l'inspiration est cérébrale et conceptuelle, avec des touches de grunge et une sensibilité 100 % urbaine. Un nom à retenir! thomaswakeford.com

 

 

 

 

 

 

 

Betina Lou

Marie-Ève Emond a travaillé dans la mode pendant dix ans avant de lancer sa propre ligne, Betina Lou. Jolie comme son nom, la ligne est ultra féminine, un peu rétro et bourgeoise, avec une touche de modernité citadine. Les influences: Mad Men, les années soixante et soixante-dix, l'âge d'or de Hollywood, les plages de Normandie. Les matières sont naturelles et luxueuses, importées d'Europe; la ligne entière est conçue à Montréal. Et les robes chemisiers, les jupes d'écolière écossaises, les chemisiers blancs et les vestes à cols en fourrure sont idéaux pour les vraies femmes, dans leur vraie vie. On aime passionnément! betinalou.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Leilanni-Todd-400.jpgLeilanni Todd

Les années 70, le disco, Dynasty, les Bond Girls classiques... Leilanni Todd s'intéresse à un tas de choses, et ses collections en témoignent. L'Ontarienne, dont le père est un imitateur d'Elvis et la mère philippine est artiste, a étudié à l'Ontario College of Art and Design puis à Florence, où elle a découvert la mode. Elle a d'abord créé des robes de mariée, vendu des habits vintage et cousu des tenues de scène pour sa sœur, la musicienne pop Maylee Todd. La collection de Leilanni, Leilanni Land est sexy et fluide avec ses leggings léopard, ses robes t-shirt en jersey, ses turbans et ses colliers à franges. Tout est fait à la main et la designer de Toronto crée des pièces sur mesure. Très hipster chic et idéal pour jeunes amatrices de mode de rue. leilanniland.com

 

 

 

 

 

 

 


 

À DÉCOUVRIR: Erdem, le plus québécois des designer anglais

 

 

 

 

 

Commentaires
Partage X
Designers

Quatre créateurs canadiens à suivre en 2012