Designers

Quand la mode entre au musée

Leda & St.Jacques Photographe : Leda & St.Jacques Auteur : Elle Québec

Designers

Quand la mode entre au musée

On le sait, les designers d'ici ont du talent à revendre... Alors, pourquoi ne pas les mettre au Musée des beaux-arts? C'était l'idée de l'équipe mode de ELLE QUÉBEC ce mois-ci: photographier les créations printemps-été des designers d'ici dans un décor qui en impose. Si le reportage du mois passé mettait en scène la tendance romantique de la saison, celui-ci mise sur des looks modernes et urbains pigés parmi les collections d'Andy Thê-Anh, Barilà, Comrags, Joeffer Caoc, Lida Baday, Lucian Matis et Pink Tartan.

Pour voir les photos du reportage, cliquez ici.

Le mannequin joue les touristes

Le concept? «On imaginait une fille cool qui se promènerait en ville un samedi après-midi et qui déciderait d'aller passer quelques heures au musée», raconte Anthony Mitropoulos, qui a assuré le stylisme du reportage. La fille cool en question: Anna, de l'agence Folio. Le mannequin de 21 ans, qui a séjourné dernièrement en Allemagne où elle a posé pour de nombreux reportages mode, s'apprête à s'envoler sous peu pour l'Australie. Voilà qui l'a certainement inspirée pour jouer son rôle de touriste dans la section flamande du Musée des beaux-arts de Montréal! Avec ses cheveux blonds montés en coque, son look qui en met plein la vue et ses accessoires de choc, on jurerait voir le double de l'héroïne blonde de Dressed to Kill, le célèbre film de Brian de Palma, qui commence lui aussi dans un musée. 

Les défis d'une journée au musée

Ceux qui ont eu l'autorisation de faire étinceler leur flash, même devant le tableau Octobre du peintre français James Tissot? Les photographes Leda & St.Jacques, qui sont parvenus avec brio à exploiter la lumière du musée, même dans les sombres salles d'expositions. Pour la composition des clichés, le duo a travaillé de concert avec Denis Desro, rédacteur en chef mode des magazines ELLE QUÉBEC et ELLE CANADA, afin de créer un dialogue entre les vêtements modernes et les tableaux anciens. Le résultat rappelle un peu les anciens instantanés de voyage, jaunis par le temps. Selon Anthony Mitropoulos, le grand défi de cette journée était de parvenir à réaliser le reportage durant les heures d'ouverture de l'institution montréalaise de beaux-arts. Disons que certains visiteurs avaient tendance à regarder davantage nos pros à l'œuvre... que les tableaux eux-mêmes.  

 Cliquez pour voir un aperçu exclusif de la séance photo!

 
Commentaires
Partage X
Designers

Quand la mode entre au musée