Designers

Maquillage: Peter Philips pour Chanel

Imaxtree.com Photographe : Imaxtree.com Auteur : Elle Québec

Designers

Maquillage: Peter Philips pour Chanel

De quoi s'inspirent les maquillages du défilé?
C'est un croquis de Karl Lagerfeld qui a servi de point de départ. Ensemble, nous avons créé une mise en beauté à la fois classique et moderne qui ne vole pas la vedette aux vêtements. Sur les yeux, on a appliqué une ombre à paupières grise, puis on a déjoué le côté rétro de l'eyeliner en donnant une forme carrée au trait, au coin externe de l'oeil. Afin de mieux briser les conventions, on a également mis le fard à joues très haut sur les pommettes.

De quelle façon travaillez-vous avec Karl Lagerfeld?
Nous échangeons beaucoup lui et moi. Il me révèle les thèmes de ses futures collections jusqu'à un an à l'avance et me donne des indications très précises sur ce qu'il désire, notamment en ce qui concerne les couleurs. J'accumule ces indices des mois durant et, une dizaine de jours avant le défilé, je me glisse dans les ateliers de confection pour observer les esquisses et les matières. Je peux alors peaufiner mes idées et les soumettre à M. Lagerfeld. Nous nous rencontrons à quelques reprises jusqu'à l'élaboration du look final.

Quelle est la vision de la beauté prônée par la maison Chanel?
Le fard à joues discret, la bouche très rouge, le vernis à ongles aux couleurs fantaisistes... tout est permis! Mademoiselle Chanel était elle- même une rebelle qui se moquait des interdits. Nous nous gardons bien d'imposer quoi que ce soit. Il faut aimer ce qu'on porte. Le maquillage ne doit pas être un déguisement, mais plutôt le reflet de ce qu'on est vraiment.

Quel est le processus de création à l'origine de vos collections de cosmétiques?
Les produits permanents comme les fonds de teint, les rouges à lèvres et les mascaras sont développés de façon à être le plus universels possible. Comme Chanel est une marque internationale, les textures et les palettes de couleurs doivent plaire autant aux femmes des régions tropicales qu'à celles des pays nordiques qui ont une carnation et une culture très différentes. Quant aux gammes de maquillage saisonnières, elles s'articulent autour de thèmes, souvent inspirés des codes de la maison.

VOYEZ NOTRE GALERIE PHOTOS DES COULISSES DU DÉFILÉ HAUTE COUTURE DE CHANEL

Vous arrive-t-il de craindre la panne d'inspiration?
Non. La variété des textures et des couleurs m'offre de quoi créer à l'infini. Il faut garder l'esprit ouvert et, surtout, ne jamais dire jamais.

Quelle est votre approche?
Les femmes veulent toujours des astuces pour se maquiller plus rapidement. Or, mon conseil, c'est de prendre son temps. Le visage est la première chose qu'on remarque chez une personne, d'où l'importance de soigner sa mise en beauté. Il faut bien choisir ses cosmétiques, mais aussi les appliquer avec soin. Le luxe, c'est aussi de s'offrir du temps pour soi!

On dit souvent qu'il y a la mode et qu'il y a le style. Comment faire pour trouver son style en matière de maquillage?
Il faut se regarder dans la glace en faisant preuve d'une grande objectivité. Une fois qu'on a identifié les points forts et les points faibles de son visage, on doit apprendre à mettre en valeur les uns et à atténuer les autres. C'est cette routine qui jettera les bases de notre style personnel. On pourra ensuite faire évoluer ce look au gré des tendances.

Y a-t-il des cosmétiques qui s'adaptent à tous les styles?
Le mascara et le brillant à lèvres: ils conviennent à toutes les personnalités, à celles qui s'intéressent aux tendances et au maquillage comme à celles qui ne s'en soucient pas du tout.

Comment suivre les tendances sans commettre de fautes de goût?
Les vernis à ongles offrent la solution idéale pour adopter les nuances difficiles à porter. On peut pratiquement tout se permettre sur les ongles! À mon avis, les vernis sont à la trousse à cosmétiques ce que les accessoires sont à la garde-robe.

Quelle est l'erreur que les femmes commettent trop souvent?
C'est un privilège que de vivre dans une société où l'on peut se préoccuper de la couleur de son rouge à lèvres! Je crois que le maquillage ne devrait jamais être cause de soucis.

Quelle est la règle la plus importante pour réussir son maquillage?
Il n'y a pas de loi universelle puisque chaque femme est unique. Se maquiller est un geste intime qui amène à toucher sa peau et à redéfinir son visage de façon à mettre de l'avant certains traits de personnalité. C'est un rituel propre à chaque femme.

Si vous aviez la chance de rencontrer Mademoiselle Chanel, qu'aimeriez-vous lui dire?
Je crois que je me ferais très silencieux afin de pouvoir mieux l'écouter et l'observer. Elle aurait sans doute tellement de choses à dire et à m'apprendre!

MINIBIO

  • Né en Belgique, Peter Philips a fait des études en graphisme avant d'entrer au prestigieux département de mode de l'Académie des beaux-arts d'Anvers. C'est en assistant d'autres créateurs lors de leurs défilés qu'il a été séduit par le maquillage. Il a décidé d'en faire son art.
  • Campagnes publicitaires, séances photo... Sa feuille de route est remplie de collaborations avec des photographes illustres comme Irving Penn, Mario Testino, Peter Lindbergh, Inez Van Lamsweerde et Vinoodh Matadin.
  • Depuis 2008, il emploie sa formidable créativité au développement des collections de maquillage de la maison Chanel.

VOYEZ NOTRE GALERIE PHOTOS DES COULISSES DU DÉFILÉ HAUTE COUTURE DE CHANEL
Commentaires
Partage X
Designers

Maquillage: Peter Philips pour Chanel