Designers
7 sept. 2011

Les défilés de la 21e Semaine de mode de Montréal

Par Marie Vaillancourt et Emmanuelle Martinez-Curvalle

Jimmy Hamelin Auteur : Elle Québec Crédits : Jimmy Hamelin

Designers
7 sept. 2011

Les défilés de la 21e Semaine de mode de Montréal

Par Marie Vaillancourt et Emmanuelle Martinez-Curvalle

Harricana: Éco chic!

Harricana par Mariouche a lancé la 21e édition de la Semaine de mode de Montréal dans ses locaux de la rue Saint-Antoine. Pour l'occasion, la créatrice de la marque, Mariouche Gagné, annonçait l'ouverture de l'Économusée de la création de la mode. Il est donc maintenant possible de visiter les ateliers, espaces où se confectionnent les pièces de la marque qui est reconnue pour ses modèles fabriqués à partir de fourrure recyclée. Un parcours inusité dans un véritable coffre aux trésors débordant de matières à recycler qui deviendront tantôt une besace, tantôt un chapeau, pièces signature de la marque. M.V.

Regardez la vidéo pour découvrir les inspirations de la créatrice Mariouche Gagné pour sa collection printemps 2012.

 

 

 

 

 

 

Martin-Lim-SMM-400.jpgMartin Lim: Couleur et fluidité

La collection printemps-été 2012 de Martin Lim est née d'un voyage dans les capitales européennes. «On a été inspirés par les portes de Paris!» nous ont confié les créateurs Danielle Martin et Pao Lim. Le résultat: des hauts aux formes géométriques, des robes structurées, des superpositions de tissus, mais aussi des tuniques fluides et légères, des voilages, le tout taillé dans des matières naturelles telles que la soie et le coton. Quant aux tons de cette collection, inspirés par les joyeuses couleurs des bâtiments résidentiels de Berlin, elles sont franches et rayonnantes! Le bleu poudre et le rose vif se mêlent au beige pour teinter de leur gaieté le style minimaliste de Martin Lim

La surprise? La robe beige structurée recouverte d'empiècements en verre blanc! Huit cent quatre-vingts trous faits à la main pour un résultat spectaculaire. E.M.-C.

 

 

 

 

 

UNTTLD: Le néo-punk romantique

L'inspiration d'UNTTLD pour le printemps 2012? «La compétition, le contraste. Le noir et le blanc, le oui et le non», précisent les designers Simon Bélanger et José Manuel St-Jaques. Le résultat: une collection graphique et tranchée où le style punk flirte avec les lignes pures et les matières fluides d'un look plus romantique. On aime le mélange du cuir et de l'organza, des fermetures éclair et du crochet, de la résille et du jersey. UNTTLD signe une collection surprenante qui marque la combinaison réussie de deux univers opposés.

La surprise? Une longue robe fourreau toute en transparence, à mi-chemin entre le crochet et le tissu lacéré. E.M.-C.

 

 

 

 

 

 

 

DinhBa-smm-400.jpgDinh Bà

Sur fond de piaillement d'oiseaux qui s‘est vite transformé en musique de jungle urbaine, les mannequins ont commencé à défiler dans les nouvelles pièces de la collection printemps-été 2012. À travers les robes à cols inversés, les hauts asymétriques et des pantalons à tailles hautes pour femmes, on remarque l'agilité des découpes toujours flatteuses pour les courbes féminines. «J'ai voulu offrir aux femmes des vêtements polyvalents qu'elles peuvent porter du matin jusqu'au soir», nous a confié le designer juste après la présentation. Mais ce qui frappe le plus dans ses créations, c'est cette minutie, ce souci du détail. On pense à cette robe où la jupe ornée de fleurs, toutes faites main, nous a vaguement rappelé l‘héroïne de Black Swan dans sa version noire... et blanche! Un vrai bijou!

Pour les hommes, c'est le confort qui semble avoir été la ligne directrice de cette collection. «J'ai voulu présenter des pièces à la fois décontractées, chic et surtout, portables», avouait le designer. Et c'est réussi puisque nous aimerions, nous aussi, porter son pantalon à fourche basse, une sorte d'hybride entre le sarouel et le pantalon de yoga.

Coup de cœur: La robe trapèze ornée de ronds de soie qui ont été fixés d'une main de maître! M.V.

 

 

Travis Taddéo: Pour un été sensuel et léger

La nouvelle collection de Travis Taddeo est faite pour la femme libre et forte qui aime un style épuré, mais séduisant et privilégie des matières douces et confortables. Jersey et satin coulent le long des courbes, les capuchons couvrent la chevelure, mais laissent échapper quelques mèches folles, les plumes recouvrent les robes. On aime les rayures irrégulières, le rose pastel des blouses légères et le bleu pâle des bermudas satinés. Travis Taddéo fait du vrai prêt-à-porter, à la fois chic etdécontracté, original et féminin.

La surprise? La robe et sa longue cape, entièrement piquées de plumes. E.M.-C.

 

 

 

 

 

 

 

Melissa-Nepton-smm-400.jpgMélissa Nepton: Safari des dunes

Pour sa cinquième collection et dans la perspective de défier les canicules de la prochaine saison chaude, la designer Mélissa Nepton nous a offert sa version du safari des dunes. Dans un jeu de drapés et de superpositions, la créatrice a travaillé des matières naturelles telles que la soie et le lin. En résultent des pièces fluides en transparence, mais toujours enveloppantes, dans une palette de couleurs tout aussi naturelles, telles que le beige, le blanc, le kaki et le noir.

Sur ses chemisiers asymétriques où se multiplient les épaisseurs, la créatrice a choisi de souligner la taille à l'aide d'une ceinture. Un détail joliment féminin qu'elle applique également sur les robes drapées. On retrouve aussi des robes en crochets et mailles si délicates qu'attendre le printemps prochain nous semble déjà une éternité!

Coup de cœur: Le chemisier vaporeux à capuchon qui offre un mélange de confort et de féminité dans une teinte aussi douce que le crème. M.V.

 

 

 

 

Dimitri-Chris-smm-400.jpgDimitri Chris: Le style marin revisité

Le printemps-été 2012 de Dimitri Chris se passe au bord de la mer dans une station balnéaire chic! Pour revisiter le look marin masculin sans tomber inévitablement dans la marinière, le designer propose de pimenter ses pièces d'un imprimé fort et ludique: des voiliers. Shorts, combinaisons, blazers ou pantalons, les bateaux voguent sur les tissus légers. La collection Dimitri Chris présente des basiques incontournables, empreints d'une touche de rétro et de jeu. Vivement l'été!

La surprise? La combinaison moulante pour femmes imprimée de voiliers de la tête aux pieds! E.M.-C.

 

 

 

 

 

DÉCOUVREZ NOTRE DOSSIER COMPLET SUR LA 21e SEMAINE DE MODE DE MONTRÉAL

 

 

 

 

Anastasia Lomonova : Statues grecques


Anastasia-web.JPGVaporeux et sculptural, ce sont les deux termes qui viennent à l'esprit lorsqu'on regarde les nouvelles pièces de la jeune designer québécoise d'origine ukrainienne. Sa collection résulte d'une envie profonde de sculpter les matières en expérimentant la combinaison de tissus lourds, tels que le lin, avec la légèreté du chiffon ou du jersey. Drapés, nœuds, torsades et longueurs en mouvement, le tout dans des teintes très douces, des tons sables aux taupes feutrés, les modèles d'Anastasia Lomonova ont des allures de déesse grecque. En changeant radicalement de style, la jeune designer réussit son virage et séduit le public avec sa nouvelle signature. E.M-C


On aime la robe longue sculpturale qui semble n'être faite que d'un seul morceau de tissu.

 

Cluc Couture: Une collection couleur charbons ardents

Pour présenter sa collection printemps-été, CLUC Couture a choisi un lieu inusité. C'est dans un décor urbain, au pied de la statue de la Reine Victoria et des gratte-ciels du centre-ville, qu'ont défilé les mannequins du designer. Asymétrie, coupes en biais dans du lin, du coton et de la soie, CLUC a exploité les matières estivales sans pour autant trahir son style: «Je ne voulais pas tomber dans le vaporeux et le romantique, ni utiliser du blanc, car ça ne me ressemble pas». À la place, le designer s'est tourné vers des teintes acier qu'il a mêlées à des rouges vifs et profonds. Résultat: un style gothique chic tendance futuriste.E.M-C


Les surprises? Le choix des mannequins, des beautés fortes et atypiques qui font véritablement vivre le vêtement, ainsi que l'idée de ce défilé, au cœur de la jungle urbaine.

 

Le collectif Label Europe: Les nouveaux talents


Finneganbel.JPGVoguons de l'autre côté de l'océan pour découvrir ce que les jeunes designers européens nous préparent. Le Label Europe regroupe des talents de la mode de la mode de demain.


L'Allemande Katharina Kruppe tout d'abord, signe une collection estivale très baby doll et nous fait retomber en enfance avec une avalanche de roses et de tons pastel, de volants et de nœuds.


Finnegan-Bell revisite le style dandy romantique avec une touche ludique. Le designer remet la gabardine et le gilet sans manches au gout du jour, masculinise la jupe longue et nous fait sourire avec ses instruments pendentifs comme la trompette ou le cor de chasse. Une mode très lord anglais des temps modernes.


Les Chats Perchés, venus tout droit de Paris, ont eu envie de repousser les limites du look propret de premier de classe en empruntant aux codes du style hipster. On aime le côté faussement sage de la veste à boutons dorés.


Le Français 85/86 exploite le retour des pièces structurées et nous offre des merveilles de vestes à épaulettes. Le satin est l'une des matières dominantes de cette collection à la fois forte et sensuelle, dans laquelle un pantalon fluide à taille haute flirte avec un chemisier a imprimés ludique.

Rhum Raisons, la griffe de la Française Victoire Vermeulen, emprunterhum-raisons-web.JPG au style épuré des créateurs nordiques et ponctue ses lignes nettes de détails plus fantaisistes comme de la dentelle, des manches bouffantes et des turbans. On retrouve beaucoup de blanc et de matières franches et lourdes, comme le lin.  

L'Allemande Celia Czelinski travaille le cuir et ses accessoires ne sont pas que décoratifs! Si ses sacs à main et ses pochettes aux couleurs acidulées rehaussent une tenue, ses ceintures et ses harnais lui volent la vedette. Des pièces fortes et audacieuses qu'il faut oser porter!


Eugene Bijoux nous dévoile une ligne de bracelets, de bagues et de colliers où l'argent est si clair et brillant qu'on croit d'abord y voir des pierres précieuses. De plus près, on s'aperçoit que le métal est poli et finement ciselé et que les bijoux sont le résultat d'un entrelacs de fils d'argent minutieusement travaillés. E.M-C

 

Annie 50: Le look rétro façon 2012


Annie-50-web.JPGPour ce défilé, on retrouve la féminité teintée de rétro, la signature des designers de la griffe Annie 50. La nouvelle collection de la marque ravit par sa fraîcheur. Ici, on puise dans le répertoire de symboles de la mode des années vingt aux années cinquante, remis au goût du jour! Jeu de rayures verticales et horizontales, petits pois, fleurs des champs, les imprimés indémodables envahissent les jupes légères et les chemisiers, les débardeurs et les robes d'été. La collection d'Annie 50 sent bon les vacances et sublime les courbes féminines avec ses tailles marquées, ses jupes à volants et son parfum de pin-up candide. E.M-C


Barilà: la robe chemisier revue et corrigée!

Barila-web.JPGToujours influencée par les années soixante-dix, la designer de la griffe Barilà a choisi de créer et recréer la robe chemisier déclinée en plusieurs versions: longue, courte, façon jumpsuit à jambes XXL ou plutôt très courte. M.V

Vidéo: Voyez le défilé de Barilà présenté dans une formule originale!

 

 

 

 

 

 

Anomal : femme fatale!

Pour son deuxième défilé à la Semaine de Mode de Montréal, la ANOMAL-COUTURE-web.JPGcréatrice d'Anomal, Sonia Leclerc, a choisi de s'amuser avec les matières et les coloris tout en revisitant le style japonais. Résultat: une collection très féminine aux coupes flatteuses avec des robes asymétriques, des bodysuits, des vestes drapées style boléro, des shorts dorés et même bouffants en soie qui font très femme fatale!
La surprise? Les couleurs douces et sexys. «J'étais tannée du noir et j'ai eu envie de travailler la couleur, la transparence» nous a confié la designer après le défilé. Et c'est réussi! M.V

On a particulièrement aimé la robe kimono pailletée dorée. Plutôt spectaculaire!

 

 

Soia & Kyo : valeur sûre

 

soia-et-kyo-web.JPGLa marque québécoise bien connue propose chaque année des modèles assez similaires. On ne réinventera pas le manteau de printemps, mais on peut peaufiner les détails comme les gros boutons, les découpes asymétriques, les ceintures. Et dans ce rayon, la marque réussit à merveille! Pour le printemps 2012, Soia & Kyo propose une variation du trench dans les teintes neutres telles que le beige, le kaki et le noir. Mais le modèle féminin qui se démarque est sans nul doute la version hybride du trench et de la cape. Joli et original, on voudra le porter pour se donner un petit côté Chaperon rouge. Craquant! M.V Mulcair : À l'abordage!

Mulcair-web.JPG

La nouvelle collection de Mulcair est née d'un rêve. Un rêve dans lequel une jeune femme et son guépard voguent sur un bateau de pirate! Cette inspiration spontanée donne forme à une collection où la simplicité des lignes est rehaussée par des imprimés tels que des rayures ou... du guépard justement! La palette de couleurs sombres exploite toutes les teintes de bleu, du bleu ciel au bleu nuit, associées à du blanc ou du beige. On aime les cols hauts et les manchettes des chemisiers qui nous transportent à une autre époque et plairont aux aventurières du quotidien. E.M-C

 

 

 

 

 

DUY : Retour vers le futur

La collection du jeune designer DUY est un véritable travail d'orfèvre. DUY-web.JPGLe moindre détail y a son importance et donne à ses pièces un caractère original et singulier. On aime le mélange des cuirs texturés avec des matières légères et vaporeuses. Si la plupart des modèles ont une allure futuriste et une coupe structurée, rien n'est fait au détriment de la féminité. La palette de couleurs est sobre et naturelle, à l'exception de l'utilisation ponctuelle de marine et de vert. Quant aux pièces pour hommes, une première pour DUY, elles mélangent l'audace des coupes avec la sobriété du noir. On aime. E.M-C

 

Samuel Dong: la valse des imprimés

Samuel-Dong-web.JPGSoie et satin, volants, nœuds, tailles marquées, imprimés forts, teintes douces et déclinaisons de mauves, de bleus, de roses et de verts, la collection de Samuel Dong est dans la tendance du style bohème chic! Certaines pièces ont été travaillées pour mettre en valeur la texture de tissus tels que les chiffons et les taffetas doupion, tandis que d'autres semblent avoir été créés pour glisser sur le corps et n'obéir qu'à ses mouvements. On flashe sur l'imprimé de papillons colorés! E.M-C

 

 

 

 

Centre International de Mode de Montréal: épuré ou coloré, faites votre choix!

Zenobia Bawa, la fondatrice et designer de la griffe Zen B, revisite le néoromantisme du vingtième siècle et propose une collection très féminine où les tissus sont froncés, drapés, fluides et vaporeux, le tout dans des tons très naturels et des teintes pastels. Avec leur allure de toge romaine, version 2011, les robes de la designer raviront les nostalgiques d'une époque révolue. E.M-C

 

Sur une mélodie de Lady Gaga, les mannequins de Simon Chang Simon-Chang-web.JPGdéfilent, sourire aux lèvres, dans des pièces tantôt rock à base de cuir, de clous, de boutons en strass et autres détails bling bling, tantôt hippie chic dans des longues robes fluides aux imprimés et aux couleurs bigarrées! Capelines, couleurs vives, mélanges de crochet, de froufrous et de volants, la collection estivale de Simon Chang est ludique et ses pièces sentent bon la joie de vivre. E.M-C

 

 

 

 

 

 

Ronen-Chen-web.JPG

 

 

 

Le designer israélien Ronen Chen signe une collection printemps-été manifestement inspirée de son amour pour l'architecture. À l'exception d'une robe couleur corail, la palette de teintes rappelle celles des pierres, du sable mais aussi de l'acier des gratte-ciel. Les coupes droites et géométriques sont adoucies par l'utilisation de tissus fluides et de drapés. Le résultat: une collection chic et épurée. E.M-C

DENIS-GAGNON-2011-09-08-11313518.jpg Denis Gagnon: Jeunes filles en fleur
Le designer Denis Gagnon a présenté sa collection printemps-été 2012 au chic magasin Birks, rue Sainte-Catherine. Voyez les mannequins, sourire aux lèvres, défiler à travers une foule charmée dans notre vidéo!

 

 

 

 

 

 

 

 

second-2011-09-08-21593863-photo.jpg

Second: sorbet citron
L'été 2012 vu par Second sera frais et pétillant, dominé par des couleurs douces et légères! On aura même du mal à choisir parmi la robe en denim souple, la maxi jupe fleurie en soie, le combishort et les jeans aux couleurs bonbons. Bref, une collection très féminine qui brise un peu l'image qu'on s'était faite de la marque, surtout connue pour ses denims. Le défilé s'est d'ailleurs terminé sur les pointes et les pirouettes de quelques danseuses de ballet habillées d'un Yoga Jeans, question de nous démontrer que cette pièce est ultra confortable et adaptée à tous les genre d'activités...mais ça, on le savait déjà!

La surprise: toute les pièces de la collection, qu'on aura envie de porter du bureau jusqu'à la plage des vacances.

Nu I by Vickie: Ambiance Safari

La jeune designer exploite toutes les ressources de la tendanceNu-I-web.JPG ethnique et offre une collection estivale où les franges en cuir se mêlent au motif léopard, aux fleurs exotiques et aux couleurs des sables ponctuées de détails de couleurs vives et flamboyantes. Si certaines pièces jouent la transparence et la fluidité, d'autres sont plus structurées. On aime la robe léopard et son collier rose vif, une teinte que la créatrice a beaucoup utilisée.

 

 

 

 

 

 


Andrew-Floyd-web.JPGLes bijoux d'Andrew Floyd

loyd sont bruts et massifs et la nouvelle collection l'illustre bien. «J'ai une fascination pour les animaux dangereux et je voulais les incarner tout en insufflant aux bijoux un esprit rock!» souligne le créateur. Sa collection estivale, travaillée exclusivement avec de l'argent et de la turquoise, est le résultat d'un croisement entre une forte influence amérindienne et un goût pour les détails rock. Lorsqu'un serpent croise une tête de mort, la magie opère.

 

 

 

 

 

Iris Setlakwe: Une collection ultra-féminine

Qu'a t'on vu lors du défilé de la collection estivale de la designer Iris Iris-web.JPGSetlakwe? Des rouges orangés, des variations de bleu, du marine au royal, travaillés dans du lin et de la soie, le tout mêlé aux tons neutres et intemporels qu'a toujours affectionnés la designer. «La couleur donne du caractère à la femme, mais n'est pas toujours facile à assumer. Mon envie était donc d'introduire des teintes fortes à ma manière, c'est-à-dire en respectant ma signature et mon style» précise la designer.Un style chic décontracté, une signature forte et élégante empreinte de féminité. Iris Setlakwe déstructure les tenues strictes de la femme d'affaires en lui proposant des pièces ultraféminines, mais élégantes, dans lesquelles elle brillera aussi bien en réunion que dans un 5 à 7 branché!

 

 

Partage X
Designers

Les défilés de la 21e Semaine de mode de Montréal