Designers
20 déc. 2011

L'esthétique androgyne et militaire de Mulcair

Par Danielle Verville

Auteur : Elle Québec

Designers
20 déc. 2011

L'esthétique androgyne et militaire de Mulcair

Par Danielle Verville

Juliana Bennett a étudié la mode au célèbre Parsons New School of Design et fait un stage chez Vena Cava, à Brooklyn, avant de fonder Mulcair, en 2010. Le nom de sa griffe est un clin d'œil à celui de jeune fille de sa grand-mère, dont les oncles étaient tailleurs au début du 20e siècle.

La ligne Mulcair s'adresse surtout aux femmes qui suivent la mode et privilégient une esthétique de garçon manqué chic. La jeune designer aime particulièrement les pièces taillées, les vêtements structurés et les coupes minimalistes très près du corps. Elle privilégie également les couleurs neutres, les noirs et les gris. «J'évite le stretch et me tourne plutôt vers des matières comme le crêpe de chine, le lainage Molly Tweed, le tricot jersey et la fibre Tencel», explique-t-elle.

Son inspiration? La culture du moment et, parfois, ses rêves nocturnes. Le thème de sa dernière collection lui est ainsi apparu en songe sous la forme d'un grand voilier qui flottait sur des eaux sombres avec son équipage militaire et, au centre, une femme et son guépard de compagnie.

La jeune créatrice avoue qu'elle ne présentera pas de collection publique à la prochaine Semaine de mode de Montréal. «Je vais plutôt faire des recherches sur les matières et les manufacturiers, et voyager un peu pour m'inspirer», conclut-elle.
 

À DÉCOUVRIR: Quatre créateurs canadiens à suivre en 2012 

Partage X
Designers

L'esthétique androgyne et militaire de Mulcair