Designers

Helmer, designer globe-trotter

Denis Beaumont Photographe : Denis Beaumont Auteur : Elle Québec

Designers

Helmer, designer globe-trotter

Helmer revient à la Semaine mode Montréal, qui se déroule toute la semaine prochaine, par la grande porte. Après quelques saisons d'absence, le designer montréalais a accepté l'invitation des organisateurs moins d'un mois avant le jour J. Rencontre dans l'effervescence pré-défilé de son atelier-boutique du boulevard Saint-Laurent.

Même si on l'a moins vu à Montréal ces dernières saisons, Helmer n'a pas chômé. Et les prochains mois ne s'annoncent pas de tout repos. Après Montréal, le designer est notamment attendu à Paris, rien de moins, avant de présenter ses créations dans une demi-douzaine de pays africains, dont le Bénin, le Niger et le Cameroun, à la demande du regroupement Black Fashion Week.
Tous ces défilés n'auront quand même rien de routinier pour le designer. «Certaines des pièces présentées seront les mêmes d'un endroit à l'autre, mais il faudra adapter beaucoup de choses», explique-t-il. On le sait : les différences culturelles se reflètent jusque dans la mode. «Alors qu'à Paris, je pourrais présenter 12 filles à poil, en Afrique, il faut éviter la transparence, précise-t-il. Autrement, toute la première rangée, tous les dignitaires, se lèverait et quitterait la salle.»

À DÉCOUVRIR: Avant-goût de la collection Aldo Rise printemps-été 2014 

Le public montréalais se trouve entre les deux. «À Montréal, on peut oser un peu de transparence, mais pas trop, estime-t-il. Il faut aussi que ce soit plus prêt-à-porter.» Jeudi soir prochain, à L'Arsenal, Helmer présentera néanmoins quelques corsets, des bustiers et de beaux jeux de transparence. Le tout visant à mettre en valeur la silhouette féminine, seul accessoire que le créateur utilise, de son propre aveu.

Son travail avec l'artiste-verrier Jean-Marie Giguère, avec qui il expérimente entre autres le rebrodage de petits tubes de verre depuis déjà quelques années, sera aussi mis en valeur, en plus des fameuses robes en patchwork qui reviennent de collection en collection. Cette fois-ci, elles seront courtes. «Plus petites, mais pas moins compliquées à faire», commente Helmer.

Si le temps le lui permet entre deux voyages, le designer se promet aussi de repeindre les murs et le plafond immaculés de sa boutique en gris foncé. Objectif : en faire un écrin de choix pour présenter les vêtements des trois designers qui devraient y vendre leur collection à compter de l'automne. Des noms? «Je préfère attendre à la dernière minute», sourit-il.

Événement
Pour consulter toute la programmation de la 25e Semaine mode Montréal et acheter des billets : montrealfashionweek.ca

À DÉCOUVRIR: Vidéos exclusives: CHANEL en 5 films

Commentaires
Partage X
Designers

Helmer, designer globe-trotter