Designers
8 févr. 2016

Burberry, Tom Ford et Vetements réinventent la Fashion Week

Par Marouchka Franjulien

Imaxtree Auteur : Elle Québec Crédits : Imaxtree

Designers
8 févr. 2016

Burberry, Tom Ford et Vetements réinventent la Fashion Week

Par Marouchka Franjulien

Pour se rapprocher de ses clients, la maison Burberry a annoncé qu'elle présenterait seulement deux collections par an, en même temps que leur sortie en magasin. Une petite révolution dans le monde de la mode, que les griffes Tom Ford et Vetements n'ont pas tardé à suivre.

La griffe anglaise a annoncé qu'elle ne participerait pas à la Fashion Week automne-hiver 2016-2017, qui aura lieu ce mois-ci. À la place, Burberry a décidé de jumeler ses défilés Homme et Femme pour ne dévoiler que deux collections par an - intitulées «Février» et «Septembre» - afin qu'elles corroborent avec la date de sortie des vêtements en magasin. De même, Tom Ford a choisi de présenter sa collection automne-hiver en septembre, de concert avec son lancement en magasin et en ligne. Quant à la marque Vetements (cofondée par le designer de Balenciaga, Demna Gvasalia), celle-ci a avisé qu'elle ne suivrait plus le calendrier officiel des Fashion Weeks, à partir de janvier 2017. D'habitude, les grandes maisons de luxe défilent quatre fois par année, pour le prêt-à-porter automne-hiver et printemps-été Homme et Femme, soit six mois avant la sortie des collections en magasin.

PLUS: Phoebe Philo et Céline, la fin?

L'annonce de Burberry, quoique surprenante, s'inscrit pourtant dans une logique adoptée depuis quelques années par la griffe anglaise. Afin de se rapprocher de sa clientèle, la maison de luxe avait déjà pris des mesures radicales, notamment en lançant le «Burberry Retail Theater» en 2010, qui consistait à dévoiler son défilé en direct dans ses magasins et ainsi permettre aux clients fidèles de commander les pièces en avant-première directement après la présentation. La dernière mesure en date? Divulguer son défilé printemps-été 2016 sur Snapchat. La même saison, Tom Ford avait choisi de montrer sa collection sur Youtube, plutôt que sur les passerelles de la Fashion Week.
En combinant cette fois-ci le défilé avec la date de sortie de la collection en magasin, les deux griffes espèrent ainsi se rapprocher des réalités de leur clientèle, tout en conservant l'engouement créé par la présentation, qui, d'habitude, s'essouffle au bout des six mois d'attente. Il faut dire que des griffes comme Zara et H&M ont l'habitude de copier et de commercialiser des tendances et des pièces-clés aperçues sur les passerelles, quelques semaines seulement après les défilés: six mois plus tard, lorsque les vêtements arrivent enfin dans les boutiques de luxe, le client en a déjà trop vu. Il ne reste plus qu'à savoir si cette décision sera suivie par d'autres maisons de luxe...

À DÉCOUVRIR:
Mode: sept designers à suivre en 2016
Les designers qui ont marqué l'année 2015
Les stars dans les campagnes de pub printemps-été 2016

Partage X
Designers

Burberry, Tom Ford et Vetements réinventent la Fashion Week