Designers

3 choses à savoir sur le designer canadien Vejas Kruszewski

3 choses à savoir sur Vejas Kruszewski

Vejas Kruszewski Auteur : Emmanuelle Martinez Crédits : Instagram @lvmhprize

Designers

3 choses à savoir sur le designer canadien Vejas Kruszewski

Vous ne le connaissez peut-être pas, mais à 19 ans, ce génie autodidacte de la mode canadienne n’a pas fini de faire parler de lui.

1. Né à Montréal, le jeune designer de 19 ans basé à Toronto est un pur autodidacte. Passionné de mode, il s’y est initié en lisant des magazines de lifestyle japonais et en déconstruisant couture par couture – histoire de mieux percer les secrets de leur confection – des pièces griffées trouvées lors de liquidations. En 2014, il déménage à Toronto puis, naviguant d’un canapé d’ami à un autre, il investit son maigre capital dans l’achat de tissus italiens de première qualité. Son projet de label prend forme.

2. À l’heure où on se demande encore ce qu’on aimerait faire dans la vie, Vejas, lui, prend de l’avance et fonde sa marque éponyme! C’était il y a deux ans à peine. Ses vêtements unisexes, aux coupes amples et marqués du sceau streetwear, sont à la fois parfaitement dans l’air du temps et étrangement indémodables. Les débuts de la griffe sont difficiles, mais à New York, la présentation de sa collection automne 2015 convainc de gros joueurs, tels qu’Opening Ceremony, de diffuser ses créations. Même si la plupart de ses pièces sont fabriquées à la main et en série limitée à Toronto, les prix proposés sur la boutique en ligne de Vejas demeurent (pour l’instant) relativement abordables, plusieurs articles se vendant à moins de 300 $.

null
Instagram @vejask

3. Vejas Kruszewski peut désormais se targuer d’être également le plus jeune designer à avoir été nommé finaliste du prestigieux Prix LVMH. Plus encore, le jury composé, entre autres, de Karl Lagerfled et de Marc Jacobs, lui a décerné un prix spécial le 16 juin dernier, louant au passage son talent exceptionnel, «son style abouti et son indépendance d’esprit». À la clé? Une bourse avoisinant les 220 000 $ et une année de mentorat sous l’égide du groupe de luxe LVMH. De quoi propulser encore plus loin cet électron libre!

À DÉCOUVRIR:

15 griffes de mode québécoises à connaître

7 choses à savoir sur les ateliers Chanel

Une collection en cuir créée à partir de l'ADN d'Alexander McQueen

Commentaires
Partage X
Designers

3 choses à savoir sur le designer canadien Vejas Kruszewski