Mode

Le jean bleu parfait existe-t-il ?

Elle Québec
Mode

Le jean bleu parfait existe-t-il ?

[caption id="attachment_7821" align="alignnone" width="650"] Jeans bleu doré AG À découvrir: les jeans de la marque AG[/caption] Je me confesse : je suis une fille à jean. J’ai beau acheter des robes et des jupes, c’est toujours une paire de jeans que je finis par mettre pour aller au bureau, à un 5 à 7, à une sortie… Je les porte été comme hiver, en réservant les matières plus pâles aux beaux jours, et les matières foncées aux périodes « sloche ». J’achète tellement de jeans que j’en ai maintenant une collection : il y a mes cinq paires de jeans bleus; mes deux paires de jeans noirs;  mes deux paires de jeans blancs; mes jeans seventies, avec pattes évasées; mes jeans sixties, avec la jambe très large et une ceinture en denim tressé à la taille; mes jeans « baromètre », qui m’alertent tout de suite quand je prends une livre ou deux (j’entretiens une relation d’amour/haine avec ceux-là)… Avec le temps, je suis presque devenue une experte ès-jeans. Je sais par exemple qu’il vaut mieux se méfier de certaines marques à bon prix (Zara et Urban Outfitters, je pense à vous), parce qu’il suffit de s’asseoir pour que les genoux « pochent » et que les fesses se déforment. Mais il y a certaines autres marques dont la qualité n’est plus à prouver. Voici mon évangile du denim : 1.    À chaque fois que je vais à New York, je fais un détour par Uniqlo pour me procurer quelques paires de jeans à… 40$! Le plus étonnant, c’est que les modèles de cette grande chaîne japonaise, qui n’a pas encore installé ses pénates au Canada, ne se déforment pas au lavage et s’agrandissent à peine avec le temps. Une bonne affaire, prenez-le d’une chasseuse d’aubaines. 2.    Catégorie « investissement », les J Brand ne donnent pas leur place. Il y a autant de coupes que de formes de derrières féminins dans la nature. J’ai déjà trouvé un modèle à taille haute dans une friperie (!), et il n’a absolument rien perdu de sa forme, de sa couleur ou de sa superbe en cinq ans. Petit hic: à 200 $ la paire minimum, les J Brand sont chers… et rarement en solde. 3.    Je viens de découvrir la marque AG, fondée par Adriano Goldschmied (qui a aussi participé à mettre sur pied Diesel et Replay) et aujourd’hui pilotée par un jeune homme de 32 ans, Samuel Ku. Faits entièrement à Los Angeles avec un procédé plus écologique qui diminue de moitié la quantité d’eau nécessaire pour traiter le coton, ils ont été adoptés par Anne Hathaway, Julianna Hough, Heidi Klum… Si vous aimez le style légèrement bobo, très californien, avec un fit impeccable (la taille n’est ni trop basse, ni trop haute; les pantalons sont ajustés mais laissent juste assez de place pour faire croire que vous pouvez encore vous permettre un pouding chômeur), vous allez adorer. 4.    Si vous craquez plutôt pour le minimalisme nordique, rien ne vaut les Acne. Ils donnent du chien à n’importe quelle tenue, même s’il s’agit d’un simple t-shirt et d’une paire de boots western. Parce qu’ils sont bien coupés, épurés, souvent plutôt rigides (personnellement, j’adore!), et que les teintures utilisées sont tellement de qualité que ces jeans ne perdront jamais leur couleur d’origine, ils valent peut-être (peut-être!) les quelques 300 $ demandés… Mais dans le doute, attendez les soldes. Ou achetez des Uniqlo.
Commentaires
Partage X
Mode

Le jean bleu parfait existe-t-il ?