Mode

La mode est-elle responsable?

Elle Québec
Mode

La mode est-elle responsable?


Un avenir plus vert

Bien sûr, l'éco-conception a ses limites. Pour Rogan Gregory, designer de la marque Edun, la mode est d'abord une question d'esthétique: «Si je n'aime pas le look d'un vêtement, je me contrefous qu'il soit bio et équitable. D'ailleurs, la marque ne mise pas sur la philanthropie des consommateurs. Bono est très engagé socialement, mais il a aussi le sens des réalités.» Traduction: pour qu'on puisse vendre un vêtement, il doit être beau. Et c'est normal.

Ceci dit, pour la mode, c'est tout de même le début d'un temps nouveau. Si on en croit l'intelligentsia financière de Silicon Valley, l'écologie sera la business du 21e siècle. «Les détaillants hésitent encore à proposer des vêtements écolos, avoue François Desrosiers. Mais, à mon avis, le mouvement est irréversible.» Isabelle Quéhé renchérit: «On constate que plus les gens sont informés sur la mode responsable, plus leur comportement de consommation change.»

L'émergence des 15 à 24 ans éduqués, plus sensibles à la protection de la planète que les générations précédentes, jouera aussi probablement un rôle décisif, d'autant plus que les prix de la mode bio équitable diminueront à mesure que la demande augmentera. D'ici là, «les folles de fringues dépensent. Les bonnes sœurs [NDLR: qui redistribuent les fonds générés par Misericordia] auparavant sans le sou encaissent. Tout le monde y trouve son compte», résumait la journaliste Véronique Mougin, de L'Express, à propos de l'association de Colette avec Misericordia.
Les fibres techno-naturelles

  • Lyocell Cette fibre tirée de la cellulose du bois ressemble à sa cousine la viscose, mais sans avoir subi de traitements chimiquement pervers; elle est absorbante, imperméable et elle permet aux tissus de respirer. Second, une marque montréalaise innovatrice, l'a promue au rang de ses matières favorites.
  • Lenpur Surnommée cachemire végétal, cette fibre est extraite du pin blanc du Canada. Outre la brillance, la fraîcheur et la facilité d'entretien, elle possède des propriétés anti-odeurs.
  • Le SeaCell C'est une fibre de cellulose à laquelle on a incorporé des algues. Hydratante et anti-inflammatoire, elle libèrerait (à condition d'être en quantité suffisante, soit 25 % du tissu) des substances comme le calcium, le magnésium, la vitamine E, qui nourrissent le corps humain par les pores de la peau.
  • Comment reconnaître un produit équitable?

    Il affiche un des logos suivants:
    Commentaires
    Partage X
    Mode

    La mode est-elle responsable?