Mode
26 févr. 2013

Filles flamboyantes et mecs coincés

Par yschaeffner
Elle Québec
Mode
26 févr. 2013

Filles flamboyantes et mecs coincés

Par yschaeffner
Vous portez un spectaculaire pantalon sarouel en sequins dorés combiné à un turban Prada bégonia et des talons bleus électriques et il ne vous remarque même pas? Non, vous vous trompez, il vous a vue. Tout le monde vous a vue en fait. Même qu’il faudrait être aveugle pour ne pas vous voir. Sauf que, règle générale, la plupart des gars flippent un peu-beaucoup dès qu’une fille est plus flamboyante qu’Anne-Marie Dussault. Je ne sais pas au juste pourquoi. La peur de rencontrer une diva? La crainte qu’elle ait plus de turbans que de neurones? La frousse qu’elle nous trouve boring tendance beige? Toutes ces réponses? On dit souvent que les filles sont atrocement exigeantes envers les mecs; que certaines sont snobs au point de lever le nez sur un gars qui porterait du Gap (ne dites pas le contraire, j’en connais). Mais les mecs ne sont pas mieux. J’ai un copain qui a mis fin à une date parce que la fille (magnifiquement extravagante) affichait un look trop explosif à son goût. J’en connais un autre qui en fuyait une parce qu’elle portait un maquillage trop avant-gardiste. Il y a même un site web qui est né de cette aversion masculine pour la mode un brin pointue: Manrepeller.com. Selon la définition du site, un «Man Repeller» consiste à «s’habiller d’une manière qui peut avoir pour résultat de repousser les membres du sexe opposé. Ce type de vêtements peut comprendre, sans se limiter à, des pantalons harem, des boyfriend jeans, des salopettes, des épaulettes, des combinaisons pleine taille, des bijoux qui ressemblent à des armes et des sabots.» Le pire, c’est que c’est vrai. Qu’est ce qu’on peut être coincés, nous, les mecs!
Partage X
Mode

Filles flamboyantes et mecs coincés