Mode
21 août 2015

Festival Mode & Design: Ce qu’on a retenu de la rencontre Nota Bene

Par mfranjulien
Elle Québec
Mode
21 août 2015

Festival Mode & Design: Ce qu’on a retenu de la rencontre Nota Bene

Par mfranjulien
[caption id="attachment_18117" align="alignnone" width="650"] Photo: Jimmy Hamelin Photo: Jimmy Hamelin[/caption] Connecter la relève entrepreneuriale avec des leaders de l’industrie? C’est l’objectif de l’organisme Nota Bene. Ce jeudi 20 août, le Festival Mode & Design battait son plein et une trentaine de participants avaient rendez-vous au sous-sol du Musée d’Art Contemporain pour assister à une rencontre informelle avec trois pontes de la mode au Québec: Denis Gagnon, Chantal Durivage et Britta Kröger. La réputation du premier – designer de talent – n’est plus à faire, ni celle d’ailleurs de Chantal Durivage, coprésidente du groupe Sensation mode et cofondatrice du Festival Mode & Design. Quant à la dernière, ex-mannequin pour Jean Paul Gaultier et acheteuse principale de la Maison Simons, elle peut se targuer d’avoir contribué à la croissance du groupe, qui ouvrira sept magasins de plus d’ici 2017! PLUS: Top 10 des meilleures itations mode Voici ce qu’on retiendra de la discussion, entre confidences et conseils de vie: > «J’étais dyslexique et nul à l’école. Habiller des poupées, c’était la seule chose dans laquelle j’étais bon.» Denis Gagnon > «On a quelques projets pour le Festival: se développer dans l’Ouest Canadien, en Europe et en Asie… mais je ne peux pas en dire plus!» Chantal Durivage > «J’avais une copine mannequin à l’époque où je travaillais pour Jean Paul Gaultier, qui se baladait toujours en rollers. Elle avait des croûtes partout sur les genoux, mais ça lui était égal. Quand Karl Lagerfeld l’a vue, il l’a directement embauchée. Il savait s’entourer de personnes qui étaient différentes de lui. Monter une entreprise, c’est ça: savoir s’entourer de personnes qui sont complémentaires.» Britta Kröger > «Je ne pensais pas avoir le talent nécessaire pour être designer, j’ai donc commencé par créer des costumes pour le théâtre.» Denis Gagnon > «Quand on est passionné par ce qu’on fait, tout se met en place.» Chantal Durivage > «On peut tout concilier – un boulot demandant, les enfants, la famille – du moment qu’on aime ce qu’on fait.» Britta Kröger À DÉCOUVRIR: Dossier: Toutes les tendance mode automne-hiver 2015-2016 Les looks les plus excentriques des défilés automne 2015 Dans l'unviers de Giambattista Valli
Partage X
Mode

Festival Mode & Design: Ce qu’on a retenu de la rencontre Nota Bene