Mode
27 févr. 2014

D Moment: retour sur un nouveau rendez-vous mode à Montréal

Par Martina Djogo
Elle Québec
Mode
27 févr. 2014

D Moment: retour sur un nouveau rendez-vous mode à Montréal

Par Martina Djogo
Dominique Ouzilleau à la fin de son défilé (photo: Nicolas Perez) C’est bien parti. C’est la première chose qu’on s’est dit en mettant les pieds au Locoshop Angus  pour découvrir les défilés présentés dans le cadre de D Moment. Le choix du lieu, un immeuble industriel et centenaire du quartier Rosemont, est rafraîchissant: c’est un peu excentré, certes, mais comme on est ici pour découvrir des griffes émergentes, logique qu’on se retrouve aussi dans un quartier en pleine expansion. Au menu? Deux soirs de découvertes. Mis sur pied par les stylistes Nancy Richard et Geneviève Allaire, D Moment est destiné à servir d’écrin aux griffes de la relève, ainsi qu’à combler un vide laissé dans le calendrier montréalais par la disparition de la Semaine de la mode en février. Retour sur les découvertes mode les plus intéressantes qu’on y a faites. 1. INSIEME par Cynthia Chalifoux [caption id="attachment_11616" align="aligncenter" width="433"] INSIEME (photo: Nicolas Tayaout)  Défilé INSIEME (photo: Nicolas Tayaout) à D Moment[/caption] Spécialisée dans la confection de tailleurs et fondatrice de la marque CIN tailleurs, Cynthia Chalifoux vient de se lancer dans une autre aventure: INSIEME, c’est sa toute nouvelle ligne pour homme et pour femme composée entièrement de pièces modulables. Notre coup de cœur? Ce manteau en laine à double boutonnage pour monsieur, impeccablement coupé. 2. La «haute fourrure» de Dominique Ouzilleau [caption id="attachment_11637" align="alignnone" width="650"] Un manteau recyclé et remodelé par Dominique Ouzilleau (photo: Nicolas Perez) Un manteau recyclé et remodelé par Dominique Ouzilleau (photo: Nicolas Perez)[/caption] Maître-recycleur de fourrures, Dominique Ouzilleau a l’habitude d’insuffler une nouvelle vie aux visons de nos grand-mères. Et quelle vie! On a aimé son irrévérence (il ne craint pas de traiter et de teindre les peaux, parfois dans des couleurs fluos) et ses créations très femme fatale, qui accentuent la taille ou les hanches. Glamourissime. 3. La relève chez Télio [caption id="attachment_11635" align="alignnone" width="650"] Frédéric Joncas, concours Télio (photo: Nicolas Perez) Frédéric Joncas, concours Télio (photo: Nicolas Perez)[/caption] [caption id="attachment_11670" align="aligncenter" width="433"] Mathieu Joncas, concours Télio (Geneviève Giguère) Mathieu Joncas, concours Télio (Geneviève Giguère)[/caption] [caption id="attachment_11671" align="aligncenter" width="433"] Ting Pan, concours Télio (photo: Geneviève Giguère) Ting Pan, concours Télio (photo: Geneviève Giguère)[/caption]   Le concours annuel organisé par le distributeur de tissu Télio et destiné aux étudiants en mode a révélé des talents à surveiller de près. Nos coups de cœur? Une tenue ultra sexy composée d’une veste en lainage et cuir, et d’une jupe fendue très haut, de Ting Pan (Collège Lasalle); et les ensembles des jumeaux Mathieu et Frédéric Joncas (Collège Lasalle également), qui figurent tous deux au palmarès des gagnants de la soirée. Le premier a confectionné une jupe à taille haute assortie d’un manteau moulé et bombé, travaillé comme une cuirasse. Quant au second, il a présenté une délicate robe à bretelles parcourue d’un dessin oriental, et assortie d’un manteau en cuir. Deux voix qui promettent. Erratum: Vérification faite, Mathieu Joncas a confectionné une robe plutôt qu'une jupe. Quant à Frédéric Joncas, son manteau n'était pas en cuir mais comportait plutôt des inserts en suède. Toutes nos excuses pour ces erreurs.
Partage X
Mode

D Moment: retour sur un nouveau rendez-vous mode à Montréal