Mode

Ce que j’ai appris durant la NYFW

Elle Québec
Mode

Ce que j’ai appris durant la NYFW

[caption id="attachment_15861" align="aligncenter" width="650"] Les coulisses du défilé printemps-été 2015 de Prabal Gurung à la NYFW (photo: ellequebec.com). Les coulisses du défilé printemps-été 2015 de Prabal Gurung à la NYFW (photo: ellequebec.com).[/caption] Comment ne pas avoir l air d une touriste à la prochaine NYFW (New York Fashion Week- duh!) ? En lisant notre résumé de tout ce qu on y a appris. 1.     Le minimalisme est in. Après des saisons où il fallait s’habiller de la façon la plus extravagante possible pour se faire remarquer des photographes de street style (plus vous en mettiez côté couleurs, motifs et accessoires, mieux c’était), on note en ce moment un retour à l’épuré et à la simplicité. À la sortie des défilés, on reconnaissait donc les rédactrices des magazines à leur look « less is more»: jeans boyfriend souvent déchirés, chemise blanche masculine, escarpins et grands sacs à main. Même du côté du maquillage, la règle était de faire simple et léger: les femmes les plus élégantes se promenaient sans rouge à lèvres. Une vraie fashion révolution! 2.     Les talons hauts sont out. Le courant années 1990 qui traverse la mode actuellement a amené les modeuses à préférer les talons plats aux talons hauts. Du coup, à la NYFW, tout le monde portait des robes et des jupes avec des sandales Birkenstock, des baskets New Balance ou des sandales à velcros. Dans le défilé du duo Ostwald Helgason, on a même aperçu des sandales plates portées avec des bas blancs. Le look «mononcle» aurait-il donc de beaux jours devant lui? [caption id="attachment_15862" align="aligncenter" width="450"] Des Birkenstock et une robe: un ensemble ultra tendance à la NYFW 2014 (photo: ellequebec.com). Des Birkenstock et une robe: un ensemble ultra tendance à la NYFW 2014 (photo: ellequebec.com).[/caption] 3.     Les modeux sont aussi fans de people que le reste d entre nous. Quand une limo arrive devant un défilé, les flashs crépitent et tout le monde sort son iPhone pour immortaliser la star qui en sort. Peu importe s’ils savent de qui il s’agit ou pas (et dans 90% des cas, ils ne le savent pas). 4.     Ne vous trouvez jamais, jamais dans le champ de vision d un photographe de street style. Oh là là, les amis. Si vous avez le malheur de vous trouver entre un photographe et sa proie, vous n’entendrez pas la fin de l’histoire. Vous vous ferez engueuler comme du poisson pourri! Regardez donc deux fois de gauche à droite en traversant la rue: ici, les photographes sont plus dangereux que les voitures. 5.     Ne tentez jamais, jamais d aborder Bill Cunningham. Le célèbre photographe du New York Times, dont le travail a été célébré dans le documentaire Bill Cunningham New York, est un grand timide. Ou alors il est sourd. Car si vous tentez de l’aborder pour lui exprimer toute votre admiration, il fera semblant de n’avoir rien entendu et s’éclipsera en douceur en vous tournant le dos. Leçon apprise: il est ici pour observer, pas pour être observé. [caption id="attachment_15863" align="aligncenter" width="450"] Bill Cuningham à la NYFW (photo: ellequebec.com). Bill Cuningham à la NYFW (photo: ellequebec.com).[/caption] 6 .     Si vous voulez découvrir les créateurs les plus hot de demain, rendez-vous aux défilés qui ont lieu dans les Milk Studios. C’est là qu’a lieu la fashion week avant-gardiste et expérimentale, et c’est là qu’on voit chaque saison les collections les plus audacieuses. [caption id="attachment_15864" align="aligncenter" width="650"] Défilé de la Parsons Schoof of Design, à la NYFW (photo: ellequebec.com). Défilé de la Parsons Schoof of Design, à la NYFW (photo: ellequebec.com).[/caption] 7.     Si vous préférez plutôt voir un max de beautés au pied carré, filez en direction du défilé Hervé Léger by Max Azria. La splendide Petra Nemcova, une habituée, y était assise en première rangée à côté d’une Laverne Cox (la star transgenre de la série Orange Is The New Black) très en beauté. Plusieurs autres lianes aux cheveux longs, les corps moulés dans les fameuses robes à bandes Hervé Léger, les entouraient. Facteur glam: 10/10. 8.     Si vous êtes invité dans les coulisses d un défilé, vous apercevrez sans doute des tables remplies de croissants, sandwiches, salades de pâtes et autres victuailles (eh non, le monde de la mode n’a pas éliminé les glucides). Sachez que c’est du plus mauvais goût de vous en servir. Et voilà! La semaine de la mode de New York est à peine terminée que celle de Londres commence déjà. Suivez-nous pour tout savoir en temps réel.
Commentaires
Partage X
Mode

Ce que j’ai appris durant la NYFW