Soins
15 août 2011

Varices et insuffisance veineuse : comment y remédier?

Par Marie-Claude Fafard

istockphoto.com Auteur : Elle Québec Crédits : istockphoto.com

Soins
15 août 2011

Varices et insuffisance veineuse : comment y remédier?

Par Marie-Claude Fafard

Avoir les chevilles qui gonflent dès les premiers signes de chaleurs, se trainer les pieds parce qu'on a l'impression que nos jambes pèsent dix tonnes ou avoir les cuisses striées de veines rouges et inesthétiques. Une femme sur deux au Québec subit les effets dérangeants des problèmes d'insuffisance veineuse. Il s'agit en fait d'un mauvais fonctionnement du système veineux qui assure mal le retour du sang vers le cœur. « Le sang s'accumule alors dans les membres inférieurs et les veines se gonflents. Sous la pression, elles deviennent plus apparentes, le sang qu'elles contiennent peut déborder et stagner dans d'autres veines adjacentes et plus petites », explique Dr Geneviève Blackburn, médecin de famille spécialisée en médecine esthétique.

Les hormones sont les premières responsables de ces désagréments. Normalement, la rétention d'eau et la stagnation du sang dans les vaisseaux, causées par les œstrogènes, sont automatiquement rééquilibrées par la progestérone. Mais au cours du cycle menstruel ou lors d'une grossesse, le taux d'hormones joue les montagnes russes et les parois veineuses sont mises à rude épreuve. Vient ensuite l'âge. En vieillissant, les veines perdent de leur élasticité et ne se contractent plus aussi facilement. Ajoutons à cela l'hérédité, qui augmente les risques de 45 %, l'excès de poids, rester debout trop longtemps, l'absence d'activité physique et nous voilà de parfaites candidates à l'insuffisance veineuse et aux varices!

Attention, dangers!

Outre le fait que ces dernières soient inesthétiques, on doit veiller attentivement au problème d'insuffisance veineuse, car il comporte des risques pour notre santé. « Dans les cas plus graves, il peut se produire des phlébites, c'est-à-dire une inflammation de la veine, ou encore des caillots causés par la stagnation du sang. Parfois, la veine se débloque et il y a danger que le caillot se retrouve dans les poumons, le cœur ou au cerveau », précise Dr Blackburn.

C'est pourquoi il faut consulter en urgence dès que l'on ressent de la chaleur dans les jambes, accompagné d'une enflure soudaine et de douleurs.

Pour endiguer le problème, ou du moins limiter les dégâts, certains traitements médicaux sont envisageables.

Par exemple, lorsque les varices sont installées, on peut se tourner vers la sclérothérapie. Celle-ci consiste à boucher la veine en y injectant une solution saline ou en mousse. Avec le temps, la veine finira par se désagréger. A chaque séance, le médecin effectue généralement 40 à 60 petites injections indolores. Après chaque séance, la patiente devra porter des bas de soutien pendant 4 à 6 heures afin que le médicament demeure dans la veine.

Le nombre de séances nécessaires varie selon la quantité de veines à traiter. Pour les cas légers, trois traitements pourront suffire. Sinon, en guise de prévention, certaines patientes se rendent en clinique chaque saison. Elles peuvent s'attendre à débourser entre 100$ et 125$ par séance.

En revanche, la spécialiste affirme que ce traitement n'est pas une panacée et doit être jumelé à de saines habitudes : « La sclérothérapie est un investissement considérable. En collapsant les veines affectées, le sang se logera ailleurs. C'est pourquoi il est important de faire de l'exercice, de porter des bas de soutien et de prendre des précautions pour prévenir la formation d'autres varices. »

Le laser peut aussi être une solution dans le cas de varices de micro calibres dites « spider » en raison de leur forme qui ressemble à une toile d'araignée.

Dans les cas où les varices sont trop douloureuses, le bistouri sera tout à fait indiqué. Le médecin retirera carrément la veine principale de la jambe appelée saphène interne permettant ainsi la diminution des varices sous-jacentes.

Conseils pour prévenir les varices

  • Quel est le premier geste pour prévenir cette maladie? Bouger! L'activité physique augmente efficacement le tonus musculaire et le volume circulatoire. Dr Blackburn recommande la natation, le vélo et la marche. Ce sont des activités qui sollicitent les membres inférieurs, sans être trop violentes pour les veines déjà fragilisées.
  • On doit par ailleurs résister à la tentation de se croiser les jambes et de porter des pantalons trop serrés qui gênent la circulation. De même, les talons trop hauts réduisent la surface d'appui du pied et la pression qui aide au retour du sang contrairement aux talons plats.
  • La posture stationnaire est à éviter. Si l'on est debout dans une file ou dans les transports en commun, on remue les pieds ou l'on piétine pour activer le sang. En position assise, un exercice simple consiste à faire des flexions en s'appuyant sur la pointe des orteils, puis en redescendant les talons.
  • Chaque jour, on termine la douche en appliquant un jet d'eau en remontant de la pointe des pieds jusqu'à l'aine afin d'activer la circulation. En fin de journée, on masse les jambes avec un gel fraîcheur aux extraits de marron d'Inde ou de menthe poivrée en frictionnant des chevilles vers le genou. Puis, on surélève les jambes 30 minutes en les posant sur un coussin placé sous les mollets, ou en appuyant les talons contre un mur.
  • En ce qui concerne l'alimentation, on renforce les parois des veines et des capillaires en consommant des aliments riches en vitamine E. On la retrouve notamment dans le jaune d'œuf, les noix et les légumes verts comme les asperges et les épinards. Les vitamines PP contenues dansles poissons gras et les petits fruits rouges,- ainsi que la vitamineC possèdent également des vertus protectrices pour les petits vaisseaux. Il existe par ailleurs des suppléments alimentaires à base de plantes comme le marron d'Inde et la vigne rouge qui favorisent la circulation sanguine. On demande cependant conseil à un naturopathe qualifié.

 

Mots-clés
Partage X
Soins

Varices et insuffisance veineuse : comment y remédier?