Soins
4 avr. 2014

Trucs pour une routine beauté écolo

Par Annie ST-Amour

Imaxtree Auteur : Elle Québec Crédits : Imaxtree

Soins
4 avr. 2014

Trucs pour une routine beauté écolo

Par Annie ST-Amour

1. LE geste proenvironnement à adopter: La Fondation David Suzuki (FDS) encourage les consommatrices à bien lire les étiquettes des produits qu’elles achètent. Lorsqu’on opte pour un produit écolo, on recherche celui certifié par une tierce partie comme ÉcoLogo, qui offre la seule certification environnementale reconnue au Canada. On peut aussi se fier à des organismes de certification biologique comme Ecocert.

2. L’ingrédient à éviter le plus possible: Selon la FDS, il est conseillé d’éviter tous les produits dont la liste d’ingrédients contient la mention «parfum». Les «parfums» contiennent un mélange de produits chimiques que le fabricant n’est pas tenu de dévoiler, selon les normes canadiennes actuelles basées sur le Règlement sur les cosmétiques et sur la Loi sur les aliments et drogues du Canada.

3. Le type de produit le plus nocif pour l’environnement: Les gels douche et les shampoings sont les plus potentiellement nocifs pour la planète. Une recherche de la FDS sur les cosmétiques a révélé que ces types de produits contiennent dans la plupart des cas une combinaison d’ingrédients toxiques tels que des parfums, du sulfate laureth de sodium et des PEG (polyéthylèneglycols). Ce sont d’ailleurs ces ingrédients qui se retrouvent en grande concentration dans les eaux usées. S’ils sont néfastes pour l’humain, ils le seront probablement aussi pour la faune.

Pour en savoir davantage sur les ingrédients et lesproduits toxiques: davidsuzuki.org.

PLUS: Découvrez nos produits écolos coups de coeur 

À DÉCOUVRIR:
5 vernis à ongles non-toxiques
On a testé des produits cosmétiques bios

Beauté: des ateliers pour devenir pro en 3 heures  

Partage X
Soins

Trucs pour une routine beauté écolo