Soins
2 mai 2011

Secrets de beauté de mère en fille

Par Fabienne Vinet

istockphoto.com Auteur : Elle Québec Crédits : istockphoto.com

Soins
2 mai 2011

Secrets de beauté de mère en fille

Par Fabienne Vinet

Les rituels de beauté de maman ont quelque chose de fascinant. Enfant, on observe timidement sa mère s'enduire de crème ou souligner habilement ses lèvres d'une touche de rouge. Bien vite, on tente de l'imiter, sans comprendre la réelle utilité de ces gestes. Puis, en vieillissant, on réalise la nécessité et le bonheur de prendre soin de soi. Tout en mettant au point ses propres trucs beauté, on se surprend parfois à répéter ces rituels hérités. Telle mère, telle fille!

Souvenirs de ma mère

«Ma mère a toujours été très coquette. Une chevelure flamboyante était un must pour elle! Elle me disait qu'on se sentait mieux avec une belle tête. Elle apportait donc un soin religieux à ses cheveux et visitait son coiffeur tous les vendredis pour une mise en plis. Malgré l'âge et la maladie d'Alzheimer, elle n'a jamais oublié son rendez-vous hebdomadaire. Elle m'a transmis "le pli", puisque je vais au salon toutes les semaines!» Francine, 59 ans

«J'ai gardé l'image de ma mère se mettant un fard à lèvres très rouge quand elle sortait le dimanche ou pour aller à la messe. Elle se rendait chez la coiffeuse du village deux fois par année pour sa permanente, et j'ai eu droit à quelques reprises à cette coiffure très à la mode à l'époque! Quant aux produits cosmétiques, ils coûtaient trop cher! J'ai appris les soins de beauté par des amies... à l'université!» France, 60 ans

«Ma mère a toujours pris soin de ses mains en y appliquant une crème hydratante tous les soirs après avoir lavé la vaisselle. C'était son rituel! Je prends moi-même plaisir à soigner les miennes, parce qu'elles trahissent mon âge, mais aussi parce que cette habitude me rappelle maman, aujourd'hui disparue.» Monique, 71 ans

«Il y a une petite anecdote "beauté" à propos de ma mère qui me fait encore sourire. Pour maman, le soutien-gorge devait être bien choisi, c'est-à-dire qu'il devait bien supporter la poitrine. Souvent, elle me disait d'ajuster les bretelles pour que mes seins ne soient pas trop bas et qu'ils se trouvent à la même hauteur! Encore aujourd'hui, quand je m'habille le matin, je porte une attention particulière à mon soutien-gorge... et à son ajustement!» Francine, 59 ans

Transmettre la beauté à sa fille

«Je suis plutôt du type "au naturel et sans surprises". C'est ce que j'ai transmis à mes trois filles. Lorsque je leur ai demandé le truc beauté que je leur avais légué, elles m'ont répondu en cœur: "Aller dehors! Prendre l'air, ça donne un joli teint et de belles joues roses." Elles ont aussi souligné que je leur avais maintes fois répété que vieillir n'est pas un supplice, et que les rides ne sont pas un problème, mais plutôt un beau signe de maturité!» Johanne, 53 ans, mère de trois filles de 18, 20 et 23 ans

«Je ne suis pas très maquillage, alors j'ai surtout parlé à ma fille de l'importance de bien protéger sa peau en ne fumant pas et en utilisant une bonne crème hydratante. Aujourd'hui, elle est beaucoup plus coquette que moi, et c'est maintenant elle qui me donne des trucs beauté!» Céline, 60 ans, mère d'une fille de 31 ans

«Ma mère n'encourageait pas la coquetterie. Elle ne m'a donc pas transmis de trucs beauté, à mon grand désespoir! Je me rappelle que mes trois sœurs et moi adorions notre gardienne, qui passait ses soirées à nous coiffer et à nous maquiller. Afin que ma fille ne vive pas la même déception que moi, je l'ai initiée graduellement à ces soins en lui procurant à l'occasion une crème hydratante ou un exfoliant. Je l'ai aussi amenée chez l'esthéticienne pour son premier traitement facial, et on s'est même offert une journée au spa lorsqu'elle a eu 16 ans!» Josée, 44 ans, mère d'une fille de 18 ans.

Mots-clés
Partage X
Soins

Secrets de beauté de mère en fille