Soins
23 nov. 2015

Santé et beauté: 8 astuces pour réduire l'impact du stress

Par Laurence Levy

Getty Images Auteur : Elle Québec Crédits : Getty Images

Soins
23 nov. 2015

Santé et beauté: 8 astuces pour réduire l'impact du stress

Par Laurence Levy

1. On adopte des soins adaptés

«Avant toute autre chose, une femme stressée devrait s'assurer d'utiliser des produits bien adaptés à son type de peau, avance Anik Kerr-Denis, chargée de la relation scientifique chez Vichy. Il ne sert à rien d'attendre une grande période de stress pour adopter une routine personnalisée. Les symptômes n'en seront que décuplés et il sera alors trop tard. Car il est toujours plus facile (et fructueux) de prévenir que de guérir.» Ainsi, une beautista à la peau grasse qui est sujette aux boutons devrait utiliser des soins anti-acné, alors que sa consœur à l'épiderme sensible devrait plutôt investir dans des produits anti-inflammatoires. Le b.-a. ba, quoi.

2. On fait le ménage de ses cabinets

«Le stress est l'un des principaux facteurs dans l'accroissement de la sensibilité et de la réactivité cutanées, explique Anne Dubois, directrice nationale de la formation pour Pierre Fabre Dermo-Cosmétique au Canada. Il faut donc prendre le temps de faire le tour de tout ce que contiennent les armoires de notre salle de bains, histoire de se débarrasser des produits composés d'ingrédients trop abrasifs (tels que l'alcool, le rétinol, les sulfates, etc.).»

3. On revampe son arsenal beauté

Selon la spécialiste Anik Kerr-Denis, il existe une panoplie de soins pour peaux stressées. Parmi ceux-ci, les plus efficaces restent: les masques hydratants apaisants, les crèmes BB légères, les traitements S.O.S. boutons, les sérums nacrés qui redonnent de l'éclat aux teints ternes, les masques de nuit reconstituants, les protections solaires qui empêchent l'accentuation de la sensibilité cutanée et les eaux thermales qui aident à la régénération cellulaire.

PLUS: Multimasking: à chaque zone son masque!

4. On se met à la méditation

«La méditation fonctionne à merveille pour calmer les sens, indique l'experte Anne Dubois. En la pratiquant, on s'accorde du temps au quotidien et on est ainsi plus à même de prendre bien soin de soi.»

5. On fait du sport tous les jours

On l'a lu, vu et entendu: le fait de bouger un minimum de 20 minutes par jour donne de l'énergie, aide à mieux dormir, amenuise le stress et rend plus heureux. «Le corps est le miroir de notre santé interne, confirme Dr Roni Munk, dermatologue et fondateur de la clinique Roni Munk MD, à Montréal. Si l'on prend bien soin de nous et de notre enveloppe corporelle, notre épiderme en fera foi.»

6. On améliore son alimentation

«Aujourd'hui plus que jamais, j'accueille de nouveaux patients qui souffrent de ballonnements ou de troubles de l'intestin sans savoir pourquoi, admet Natasha Azrak, diététiste et nutritionniste à la clinique VI, à Laval. Moi, je sais illico de quoi il s'agit: le stress a un impact direct sur la flore digestive, qui se met en mode autodéfense et devient irritable.» La solution potentielle (car un diagnostic médical préalable s'impose)? Consommer des aliments riches en vitamine D (légumes verts) et en oméga-3 (des gras essentiels et anti-inflammatoires qu'on retrouve notamment dans les poissons), engloutir une bonne dose de protéines à chaque repas (œufs, saumon fumé, avocat, yogourt grec, fromages allégés, fruits mûrs, noix, etc.) et boire beaucoup d'eau.

PLUS: Le régime Fodmap, pour en finir avec les maux de ventre

7. On fait un peu d'introspection

«Il est primordial d'apprendre à bien respirer pour combattre le stress, note Laura Griffiths, praticienne en santé holistique et coach de vie. Toutefois, il faut se permettre d'être plus vulnérable et tendue, de temps à autre: c'est tout à fait normal de se sentir ainsi. Un bon exercice pour se débarrasser de l'anxiété est de prendre le temps de penser aux sources de nos idées anxiogènes ou stressantes, et aux types d'émotions qu'elles engendrent. On apprend ensuite à laisser aller, à lâcher prise, tout simplement.»

8. On évite la surdose

«Souvent, on en fait trop. Et trop, c'est comme pas assez, avoue Dre Amy Wechsler, dermatologue et psychiatre new-yorkaise. On nettoie son visage deux fois par jour alors qu'une seule fois suffit, on s'exfolie quotidiennement quand on ne devrait le faire qu'une ou deux fois par semaine, on abuse des brosses soniques qui éradiquent les huiles naturelles de la peau et l'empêchent de se protéger des agressions extérieures, etc.» Ses règles d'or pour prendre soin de soi et de sa peau sans trop d'effort? «Ne pas fumer ni prendre de douches trop chaudes prolongées, se protéger des rayons UV durant toute l'année et hydrater son épiderme deux fois par jour.»  

À DÉCOUVRIR:
Trois soins pour se gâter de la tête aux pieds
7 trucs pour trouver la paix intérieure
Santé: la course au bien-être

Partage X
Soins

Santé et beauté: 8 astuces pour réduire l'impact du stress