Soins

Rencontre avec Laeticia Casta, l'égérie du parfum Extase de Nina Ricci

Nina Ricci Photographe : Nina Ricci Auteur : Elle Québec

Soins

Rencontre avec Laeticia Casta, l'égérie du parfum Extase de Nina Ricci

Laetitia Casta n'a pas qu'un joli minois. La top-modèle, qui est aussi actrice, est une femme éloquente, engagée et passionnée. Il allait donc de soi qu'elle devienne l'égérie du parfum L'Extase, de Nina Ricci, qui présente un sillage tout en volupté, en contraste et en sensualité. Tête-à-tête avec la jolie Corse, dans une suite de l'hôtel Plaza Athénée, à Paris.

Qu'évoquent pour vous les parfums Nina Ricci?

«Ma grand-mère portait L'Air du Temps. Alors, quand la maison m'a approchée, j'ai été très émue. J'avais une vision romantique et onirique des autres fragrances de Nina Ricci. Quand on m'a présenté L'Extase, j'ai apprécié sa modernité. Le fait que le parfum s'adresse à une femme indépendante et libre, qui assume ses désirs et va à leur rencontre, m'a interpelée. Et je savais que tout - du jus à la campagne de publicité - serait de bon goût et sans vulgarité.»

En matière de parfum, êtes-vous plutôt fidèle ou volage?

«J'aime changer de parfum comme on change d'âge, d'humeur, de vie, d'amoureux... On évolue et on bouge sans cesse; pourquoi ne pas en faire autant avec nos fragrances? Il faut dire que je ne suis pas du tout nostalgique!»

Vous considérez-vous avant tout comme une mannequin ou comme une actrice?

«Dans mon esprit, ces métiers sont indissociables. J'aborde une séance photo comme le tournage d'un film: par exemple, pour exprimer au mieux l'émotion liée au sillage d'un parfum, je me mets dans la peau d'un personnage. Et ça m'enrichit à plusieurs points de vue: devant l'objectif d'un photographe, je dois tantôt jouer, tantôt chanter ou même danser.»

Avez-vous un couturier chouchou?

«J'aime beaucoup Azzedine Alaïa, qui sait sculpter le corps des femmes avec ses étoffes. Mais ce qu'il y a de bien dans le milieu de la mode, c'est qu'il change sans cesse et que les créateurs nous éblouissent, d'une saison à l'autre.»

PLUS: Rencontre avec Natalia Vodianova, égérie du parfum Euphoria de Calvin Klein

Quel regard portez-vous sur le vieillissement?

«Le temps qui passe est de bon augure. Les événements qu'on vit écrivent en quelque sorte notre histoire. Et ce récit nous est unique! Avoir du vécu n'est pas une tragédie, c'est plutôt un joyau, qui enrichit l'être qu'on est et qui nourrit le travail qu'on exerce. Vieillir, c'est se patiner... en mieux!»

Quel conseil beauté aimeriez-vous prodiguer à votre fille?

«J'aimerais l'encourager à nourrir sa personnalité, à cibler ce qui l'allume dans la vie et à préserver tant ses rêves que ses idées. C'est ça qui rend vraiment belle, plus que n'importe quelle crème ou astuce beauté. Après, je pourrai lui refiler quelques-uns de mes tuyaux: faire de longues siestes, prendre des bains avec du gros sel pour se détendre, laver ses cheveux avec des shampoings sans sulfate...»

Parmi toutes les capitales de la mode, laquelle vous séduit le plus?

«J'adore New York, son rythme effréné, son énergie communicative et le métissage de sa population, qui fait en sorte que la différence est acceptée, respectée, valorisée.»  

À DÉCOUVRIR:
Rencontre avec Gal Gadot, l'égérie du parfum Gucci Bamboo de Gucci
Parfums: comment réussir le layering
Les 10 bons achats beauté à faire en pharmacie 

Commentaires
Partage X
Soins

Rencontre avec Laeticia Casta, l'égérie du parfum Extase de Nina Ricci