Soins

Rencontre avec Jennifer Brodeur, esthéticienne des stars

Rencontre avec Jennifer Brodeur, esthéticienne des stars

Jennifer Brodeur Photographe : JB Skin Guru

Soins

Rencontre avec Jennifer Brodeur, esthéticienne des stars

Surnommée la «guru de la peau», Jennifer Brodeur compte parmi ses illustres clientes Oprah Winfrey, Michelle Obama ou encore Karine Vanasse. Rencontre avec une Québécoise d’exception.

Spécialiste cutanée et entrepreneure à succès, la fondatrice de la clinique d’esthétique Bella, nichée dans Griffintown, est non seulement créatrice de l’appareil thérapeutique Max+, mais détient également sa propre marque de soins pour la peau, JB Skin Guru.

Vous êtes esthéticienne et femme d’affaires. Vous imaginiez-vous en arriver là, au tout début de votre carrière?

À l’époque, je pensais rester en enseignement. Je n’avais jamais imaginé devenir entrepreneure. Je voulais communiquer ma passion pour la cosmétologie et la biologie en espérant inspirer la relève à se surpasser et, par la suite, à transmettre son savoir à ses clients. En parallèle, j’avais des contrats en tant que formatrice nationale. Cela me permettait de voyager et de rencontrer des femmes d’affaires exceptionnelles. Durant ma septième année d’enseignement, j’ai accepté un contrat en tant que chargée de projet pour le développement d’appareils dans le domaine de l’esthétique. C’est à ce moment que la piqûre pour l’entrepreneuriat s’est manifestée!

Quel est le plus gros défi que vous ayez rencontré?

Le secteur de la beauté est souvent vu comme un domaine assez superficiel. Cela dit, nous avons fait beaucoup de progrès au cours des dernières années, mais il y a encore du chemin à parcourir pour faire valoriser les diplômes d’études professionnelles.

Et puis, lorsque mon mari Charles m’accompagne dans des rencontres professionnelles, je dois presque toujours mentionner que je suis présente, car les gens ont tendance à aller vers lui en premier. Quand le président Obama est venu à Montréal, nous avons eu l’honneur d’être assis à la table juste en face de lui… et nombreux sont les invités qui sont venus à notre table pour féliciter Charles! Heureusement, mon mari est très fier de moi et mentionnait que c’était bel et bien moi qui avais reçu l’invitation. J’ose espérer que mes filles et mes petites-filles n’auront pas à vivre ça! Les gens sont toujours étonnés d’apprendre que je suis la CEO, et non l’accompagnatrice.

Quel est le meilleur conseil professionnel que vous ayez reçu?

J’ai la chance d’obtenir d’excellents conseils de la part de pionniers de l’industrie incroyables, mais celui qui est resté ancré en moi est l’importance du souci du détail.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite travailler dans votre domaine?

Il faut sans cesse continuer ses recherches et son éducation. Le domaine de l’esthétique évolue rapidement et il est important de rester à l'affût. Il faut aussi savoir développer son esprit critique, une compétence fondamentale.

Au niveau professionnel, de quoi êtes-vous le plus fière?

Faire partie de la fameuse liste des choses favorites («Favorite Things») d’Oprah Winfrey publiée dans son magazine. Ses mots à mon égard m’ont touchés. C’est mon «Oscar». C’est une très belle reconnaissance. Cependant, je ne fais que commencer, donc il me reste de nombreux défis auxquels il me faudra faire face.

Avez-vous un mentor ou quelqu’un qui vous inspire?

Je m’entoure de femmes inspirantes! J’ai ma tribu, et je recommande à chacune d’entre nous d’avoir cinq autres femmes dans leur cercle qui les défient, qui les inspirent et, surtout, qui les encouragent. Ma mentore en affaires est Mme Winfrey. Quant à Mme Obama, elle m’inspire énormément.

Qu’est-ce qui vous a inspiré la création de la gamme Peoni, la petite dernière de votre marque JB Skin Guru?

J’ai commencé à m’amuser avec la création de produits en 2010. J’avais le désir profond de créer une gamme organique et sans gluten. Lors d’un voyage à Hawaï, je me promenais dans un potager et j’ai eu l’idée un peu saugrenue de vouloir utiliser le brocoli en beauté… mais ce n’est pas le légume le plus sexy (rires). Durant mon séjour, j’ai eu la chance de discuter avec des gens incroyables, qui m’ont recommandé plutôt de travailler avec la rose. Sauf que depuis plusieurs années, j’avais une obsession pour la racine de la pivoine blanche. Et c’est là que l’idée m’est venue: la racine de cette jolie fleur allait devenir la vedette de ma première gamme de soins. À partir de ce moment-là, une paix s’est installée dans mon esprit, et j’ai compris que je tenais une bonne idée.

Quel est le meilleur conseil beauté que vous pouvez donner?

Dormir!

La gamme Peoni est vendue en ligne et offerte en exclusivité dans trois cliniques esthétiques où le traitement Max+ est également disponible: Bella Clinique (Montréal), Bar Beauté Maggie Bouffard (St-Bruno) et Espace Beauté Marie Gagnon (Québec).

 

 

Commentaires

Partage X
Soins

Rencontre avec Jennifer Brodeur, esthéticienne des stars