Soins

Prendre soin de nos dents: un bon investissement

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Elle Québec

Soins

Prendre soin de nos dents: un bon investissement

Dent pour dent
Elles s'usent, s'ébrèchent, cassent ou tombent: nos dents ne sont pas épargnées par le vieillissement. Heureusement, pour chaque bobo, il existe une procédure dentaire de pointe.

• Réparer une dent cassée
La couronne permet, entre autres, de couvrir une dent cassée à plus de 50 %, très abîmée par la carie ou dont l'obturation est fortement endommagée. Une dent creuse artificielle faite de porcelaine ou de céramique est insérée de façon à recouvrir la partie de la dent endommagée.

Durée de vie De 15 à 20 ans.
Coût Environ 900$.

• Restaurer une dent ébréchée ou usée
Pour masquer différentes imperfections - espacements, taches rebelles ou petites fissures -, deux choix sont possibles: une restauration en résine de composite (le matériau des obturations blanches qu'on façonne sur la zone altérée) ou une facette (fine pellicule de céramique ou de porcelaine qui couvre la surface de la dent).

Durée de vie Environ 10 ans pour une restauration en résine et jusqu'à 25 ans pour une facette.
Coût Résine: de 50$ à 300$ en moyenne; facette: à partir de 600$.

• Remplacer une dent manquante
Le fait qu'il manque des dents crée un déséquilibre dans la dentition et peut causer des caries, de la douleur et le déplacement des autres dents. On peut alors avoir recours à un implant ou à un pont.

L'implant est une tige de métal qu'on insère dans la mâchoire pour remplacer une racine manquante et servir de pilier à une dent artificielle. Cette technique exige cependant des gencives saines et une base osseuse suffisamment dense.

Le pont est constitué d'une ou de plusieurs dents artificielles et de deux couronnes qui se fixent sur les dents saines voisines (qu'il faudra donc sacrifier).

Durée de vie Environ 15 ans, dans les deux cas.
Coût Implant: de 3000$ à 4000$; pont: de 2000$ à 3000$.

 

Des broches à mon âge?

Pourquoi pas! «Il n'est jamais trop tard, et c'est même un très beau cadeau à s'offrir!» croit Johanne Côté, présidente de l'Ordre des hygiénistes dentaires du Québec. «Les dents désalignées, chevauchées ou avancées sont peu esthétiques, mais elles peuvent aussi avoir des conséquences plus sérieuses, comme la mauvaise mastication des aliments, l'usure des dents ou des problèmes d'articulation et de tension musculaire», ajoute-t-elle. Sans compter qu'elles sont plus difficiles à nettoyer, ce qui peut favoriser l'apparition de maladies de gencives. Outre les appareils orthodontiques classiques, deux traitements plus récents - et plus discrets! - peuvent être envisagés.

1. Invisalign
«Une méthode d'orthodontie presque invisible qui permet de redresser les dents sans avoir recours aux broches de métal traditionnelles», explique le Dr Momar Bary, de la clinique de dentisterie esthétique NIU, à Montréal. Les dents se redressent graduellement grâce à des «aligneurs» en plastique transparent (des gouttières qui ressemblent à celles utilisées pour le blanchiment) qui s'enfilent sur les dents.

Coût De 5000$ à 7500$, en moyenne.

2. iBraces
Semblable à l'attirail classique - petits boîtiers réunis par un fil métallique -, cette nouvelle technologie permet d'installer le dispositif sur la face interne de la dentition: les broches passent donc totalement inaperçues.

Coût À partir de 10 000$.

 

Mieux vaut prévenir... que gémir

Faisons-nous toujours tout ce qu'il faut pour notre santé buccodentaire? Petit rappel de Johanne Côté, présidente de l'Ordre des hygiénistes dentaires du Québec.

1. Brosser nos dents quotidiennement
Deux fois par jour pendant au moins deux minutes, c'est un minimum. Après chaque repas, c'est encore mieux. Sans oublier de troquer notre vieille brosse à dents échevelée contre une toute neuve tous les deux ou trois mois.

2. Garder le fil!
L'Association dentaire canadienne estime que seulement 30 % des adultes utilisent la soie dentaire tous les jours. Pourtant, omettre cette étape, c'est négliger plus du tiers de la surface de nos dents.

3. Visiter notre dentiste régulièrement
Examens et nettoyages professionnels constituent la meilleure façon de prévenir les problèmes.

4. Manger sainement
Varier notre alimentation et limiter la fréquence et la quantité d'aliments sucrés, y compris les boissons gazeuses et les jus.

5. Examiner notre bouche
Gencives rouges ou enflées, saignements, dents sensibles ou douloureuses ou encore mauvaise haleine persistante devraient sonner l'alarme.

Le saviez-vous?

  • La brosse à dents a plus de 500 ans! Elle a été créée en Chine en 1498.
  • Environ 500 espèces de bactéries colonisent la cavité buccale, et un seul millimètre de salive peut en contenir plus de 100 millions.
  • Une alimentation pauvre en calcium et en vitamine D accroît le risque de maladies parodontales.
  • Le sceau de reconnaissance de l'Association dentaire canadienne (ADC) nous aide à faire des choix éclairés: il démontre que le produit (brosse, dentifrice, soie, rince-bouche, etc.) a été évalué par l'organisme et reconnu bénéfique à la santé buccodentaire.
  • Mâcher de la gomme (sans sucre, évidemment!) après un repas ou une collation stimule la production de salive, laquelle a un effet protecteur en chassant les débris alimentaires et en limitant la déminéralisation de l'émail.
  • Les recherches démontrent que terminer son repas par un bout de fromage dur protège les dents contre les acides, ce qui prévient la carie.
  • L'usage du tabac est une des principales causes de la perte des dents attribuables aux maladies de gencives et peut être à l'origine du cancer de la bouche.

 

La version longue de cet article a été publié dans l'édition d'avril du magazine Vita.

 

Commentaires
Partage X
Soins

Prendre soin de nos dents: un bon investissement