Soins

Parfum d'été: comment faire son choix?

Andr� Doyon Photographe : Andr� Doyon Auteur : Elle Québec

Soins

Parfum d'été: comment faire son choix?

Avec le thermomètre qui grimpe, on éprouve un grand besoin de fraîcheur. Normal que nos parfums aux notes de musc et d'épices nous fassent moins envie! Le temps est venu d'adopter une eau légère: un jus classique qui revient faire notre bonheur été après été, ou encore la déclinaison estivale de notre parfum habituel. Plus qu'une simple version édulcorée d'un parfum classique, la déclinaison estivale est le résultat d'un rigoureux travail de reformulation, destiné à rafraîchir le jus initial tout en préservant sa signature olfactive. La plupart du temps, on réduit subtilement la concentration des essences parfumées - qui constituent les notes de tête, de coeur et de fond du sillage original - et on les combine à des effluves vivifiants d'agrumes, d'herbes, de feuillages, de fleurs ou de fruits, expliquent les formateurs Antoinette Ritondo, de Lancôme, et Cyrille Jahin, de Thierry Mugler. L'avantage, avec les fragrances d'été, c'est qu'on peut se parfumer plusieurs fois durant la journée sans risquer l'overdose: pratique, considérant que la chaleur et l'humidité accélèrent l'évaporation du sillage.

À la pêche au flacon

Dénicher l'eau d'été qui colle à notre personnalité est une affaire de doigté. Marche à suivre.

  • On fait notre shopping fragrance en matinée, avant que notre odorat soit saturé par tous les effluves respirés durant la journée.
  • On dresse la liste de nos parfums préférés. La conseillère pourra ainsi nous proposer des eaux estivales qui correspondent à nos goûts.
  • On vaporise les fragrances sur des cartons. Surtout, on évite de les sentir à même le flacon, puisque l'alcool contenu dans la formule nous empêche d'en apprécier véritablement l'odeur. Entre les tests, on remet notre odorat à zéro en humant des grains de café.
  • On identifie nos trois jus préférés, puis on les essaie sur nos poignets, nos avant-bras et à l'intérieur de nos coudes pour voir comment ils se développent sur notre peau.
  • On attend quelques heures, le temps que se révèlent les notes de coeur et de fond qui ne s'expriment pas immédiatement après la vaporisation.
  • On demande un échantillon de notre coup de coeur. On le porte en diverses occasions afin de vérifier si l'odeur nous plaît vraiment. Toujours sous le charme? Alors, on achète!
 

Appellations contrôlées

À quoi distingue-t-on les eaux de Cologne des eaux fraîches et les eaux de toilette des eaux de parfum? À leur concentration en matières premières: plus elle est élevée, plus le sillage est durable et affirmé. Voici quelques pistes pour s'y retrouver.

AÉRIENNES

L'eau de Cologne Elle doit sa fraîcheur caractéristique à ses essences d'agrumes, qui sont concentrées à 3 % ou à 4 %.
L'eau fraîche Aussi appelée «splash», elle contient moins de 3 % de matières premières, et sa teneur en alcool est tout aussi infime.
L'eau de soin Très semblable à l'eau fraîche, elle est enrichie d'ingrédients traitants, le plus souvent des huiles essentielles, des vitamines et des minéraux.

Comment les porter? Assez volatiles, les eaux de Cologne, les «splashs» et les eaux de soin peuvent être aspergés sur tout le corps et appliqués plusieurs fois durant la journée.

DÉLICATE

L'eau de toilette Son mélange contient de 4 % à 8 % d'essences parfumées et son sillage tient de deux à quatre heures.

Comment la porter? L'eau de toilette d'été s'applique de la même manière que l'eau de toilette ordinaire. Selon le moment de la journée et l'occasion, on en vaporise sur un ou plusieurs points de pulsation, comme l'arrière des oreilles, la nuque, le plexus solaire, le pli des hanches, le creux des coudes, l'intérieur des poignets et des genoux, les chevilles.

SÉDUISANTE

L'eau de parfum Avec une concentration variant entre 8 % et 15 %, et une tenue de quatre à six heures, c'est la formule la plus capiteuse après le parfum (aussi appelé essence ou extrait), dont la proportion de matières premières se situe autour de 20 %.

Comment la porter? En été, les eaux de parfum sont souvent réservées aux soirées. On peut quand même les porter le jour, à condition de faire preuve de modération. La recette pour obtenir un sillage parfaitement dosé? Vaporiser devant soi deux ou trois pschitts d'eau de parfum, puis s'avancer dans cette bruine odorante.

Notre sélection

Ode aux eaux d'été
Ces bouteilles ont le génie de nous rafraîchir quand le mercure grimpe et de nous faire sentir jolie à toute heure du jour ou de la nuit.

  • La Cologne du Parfumeur, de Guerlain

Son mélange hespéridé est relevé d'une touche verte et musquée. (235 $ le 250 ml d'eau de
Cologne; boutique Guerlain, 514 933-6114)

  • Rem, de Reminiscence

À l'envers, le nom de ce floral aquatique se lit «mer». (130 $ le 100 ml d'eau de toilette; Sephora)

  • Chance Eau Tendre, de Chanel

Sa constellation de fruits, de fleurs et d'ambre nous éblouit. (100 $ le 100 ml d'eau de toilette)

  • Escale à Pondichéry, de Christian Dior

Thé noir, cardamome, santal: un voyage sur la route des Indes. (66 $ le 75 ml d'eau de toilette)

  • Angel Sunessence Bleu Lagon, de Thierry Mugler

La composition de patchouli et de vanille fait pétiller une note acidulée. (80 $ le 50 ml d'eau de toilette légère)

  • L'Eau Serge Lutens, de Serge Lutens

Une odeur toute propre en formule concentrée. (160 $ le 100 ml d'eau de parfum; Ogilvy)

  • Aroma Blue, de Lancôme

Sa composition de mandarine, de pivoine et de cèdre nous transporte au bord de la mer. (60 $ le 100 ml d'eau de soin; Jean Coutu)

 

 

testparfum.jpgConnaissez-vous vos classiques en parfumerie? Faites le test!

 

 

 

Commentaires
Partage X
Soins

Parfum d'été: comment faire son choix?