Soins

Les taches brunes, signe de vieillissement incontestable

Auteur : Elle Québec

Soins

Les taches brunes, signe de vieillissement incontestable

Les lésions de couleur brune sur la peau peuvent être de différentes origines et il est fondamental de situer la nature du pigment. S'agit-il d'éphélides, de mélasma, de taches de naissance ou de lentigos solaires? Dans l'ensemble, ces taches de pigmentation, couramment appelées « taches de vieillesse », sont dues à un dérèglement des cellules qui produisent la mélanine (les mélanocytes). Mis à part le facteur âge, l'exposition périodique et prolongée au soleil peut entraîne leur apparition, même s'il n'y a pas eu de coups de soleil ou de brûlure de la peau.

De plus, certaines lésions brunes ou foncées qui sont de prime à bord inesthétiques, peuvent être cancéreuses ou précancéreuses. Si toutefois vous avez des doutes quant à leurs natures, je vous recommande une évaluation médicale. La localisation de la tache au niveau dermique ou épidermique aura également une incidence sur les traitements proposés.

Voici un survol des différentes lésions pigmentaires ainsi que des soins pour les faire disparaître.

Mélasma ou Chloasma

Les deux noms indiquent le même type de taches. Le chloasma, également appelé le masque de grossesse est courant chez les femmes enceintes alors que le mélasma provient d'une stimulation hormonale (prise d'anovulant ou hormonothérapie). Les taches sont généralement nombreuses et plutôt diffuses et elles se manifestent surtout sur le front, les tempes, les joues, les pommettes et la lèvre supérieure.

Lorsque les taches apparaissent pendant la grossesse, elles s'éclipseront dans la plupart des cas en quelques mois. Il se peut pareillement que le chloasma persiste et devienne alors embarrassant et augmente de façon considérable lors des expositions solaires. Dans le cas d'une pigmentation qui est dermique superficielle, le traitement par laser pigmentaire ou à la lumière pulsée sera efficace. Les dépigmentants à base d'hydroquinone et les crèmes à la trétinoïne (vitamine A acide) ainsi que les exfoliations à l'acide glycolique peuvent aussi s'avérer efficaces.

Leur utilisation systématique sera garante de leur efficacité. Il va de soi que la peau devra être protégée pendant et après les traitements par une crème solaire avec un indice PFS élevé.

Par contre, si la pigmentation est dermique donc plus profonde, il faut éviter à tout prix l'acharnement thérapeutique qui aboutit trop souvent à des résultats catastrophiques avec aggravation de l'état initial.

Lentigos solaires ou taches de sagesse

Communément nommées taches de vieillesse ou de sagesse, les lentigos solaires sont une résultante de la combinaison du soleil et du vieillissement. On pense souvent à tort qu'elles sont inévitables. Néanmoins, certains sujets matures ont très peu de taches brunes, car ils se sont abstenus des expositions solaires ou s'ils se sont exposés; ils étaient bien protégés. La prévention est souvent le meilleur moyen pour éviter l'apparition des taches.

Ces taches sont très assujetties au phototype (couleur de la peau, des yeux, des cheveux, réactivité au soleil). Chacun d'entre nous dispose à sa naissance d'un « capital soleil » qui est changeant selon son phototype et toutes les doses de soleil prises depuis la naissance doivent être considérées, en particulier les coups de soleil pris dès un jeune âge.

Les lentigos se manifestent habituellement après la cinquantaine et on remarque que leur nombre grimpe avec l'âge. Ils sont de plus en plus nombreux chez les mordus du bain de soleil et de la cabine de bronzage. Ils sont stimulés par les accumulations d'expositions qui déclenchent un stress pigmentaire anarchique.

Ensuite, ce stress s'entretient à vie, sous l'influence des radicaux libres, créant ainsi des taches progressivement irréversibles sur certaines zones telles; le visage, le dos des mains, les bras et les épaules.

De nos jours, il existe diverses méthodes pour traiter les taches. Tout d'abord, il est possible d'éclaircir petit à petit les taches plus superficielles avec une crème à base de trétinoïne ou d'hydroquinone.

Par ailleurs, on peut opter de supprimer les taches brunes à l'aide du laser ou de la lampe flash qui diffuseront une énergie lumineuse progressivement absorbée par le surplus de mélanine contenue dans les lésions pigmentées. Les impulsions de lumière fragmentent les particules pigmentaires et permettent leur dissolution lors du processus d'élimination naturel du corps. Dans les prochains jours, les lésions pigmentaires deviendront plus foncées, pour ensuite peler. On pourra également considérer l'utilisation d'un peeling à base de produits chimiques qui agira tel un exfoliant.

Comme la cause première des taches brunes est principalement les rayons UV, il convient de prémunir sa peau de ces derniers. Une fois traités, les lentigos ne réapparaîtront pas. Toutefois, il peut toujours en apparaître de nouveau si on ne se protège pas adéquatement des ultraviolets avec un écran solaire à large spectre.

Dermite en breloque

On fait référence ici à une dermatose phototoxique liée à l'utilisation de parfums, surtout ceux à base de bergamote, dont les lésions ont un aspect typique en coulée sur le cou et le décolleté. On note également que certains aliments tels que le citron, la lime et le céleri pourront aussi stimuler la pigmentation lorsque la peau est exposée au soleil.

Ces taches de parfum pourront s'atténuer à l'aide de produits éclaircissant ou à l'aide de technologies comme le laser et la lumière intense pulsée. Fait pour le moins inusité, les taches s'esquivent fréquemment après quelques mois avec une exposition solaire!

Les taches de rousseur

Les véritables taches de rousseur apparaissent souvent chez les enfants et les adolescents (entre cinq et quinze ans) et c'est à ce moment qu'elles sont le plus évidentes. On note également les personnes de phototype un et deux qui ont les cheveux roux, les yeux bleus et le teint pâle.

Les éphélides, c'est le nom poétique donné aux taches de rousseur s'intensifient après chaque exposition au soleil. Le fait qu'elles pâlissent en hiver est d'ailleurs ce qui les distingue des lentigines.

La seule façon de prévenir les taches de son est de recourir à un écran total puisque les grands responsables sont les ultraviolets et les UVA. Si vous désirez les faire disparaître, il y a toujours les peelings à base d'acide glycolique ainsi que les crèmes à base d'hydroquinone. On pourra également consulter un dermatologue pour un traitement à l'azote liquide. Pour ce type de soin, il faut s'attendre à ce que la peau pèle, pour ensuite faire place à une peau neuve.

Les lentigines

Les lentigines sont des taches brunes, assez petites et mitoyennes qui à l'opposé des éphélides ne s'esquivent pas en période hivernale. Elles se localisent au visage, mais également aux épaules, aux bras et au décolleté. Les lentigines sont souvent reliées à une surexposition en bas âge aux rayons ultraviolets. Pour remédier à la situation, les options qui s'offrent à vous seront la cryothérapie (brûler les taches en utilisant un froid extrême) ou le laser.

L'hypomélanose gouteusse solaire

Ce qui se produit avec cette affection c'est que la peau se décolore par endroits. En fait, ça ressemble étrangement à des gouttelettes blanches qui marquent la peau. Encore une fois l'abus de soleil sera au banc des accusés, mais également le grand responsable qui détruit littéralement les cellules de mélanocytes. Plus vous vous exposerez au soleil, plus le problème s'aggravera.

L'endroit de prédilection de ces petites taches blanches est principalement les avant-bras et les jambes. Malheureusement, les traitements sont inexistants. Rien à faire: une fois anéantis, les mélanocytes ne se reproduisent plus. On peut néanmoins camoufler les taches avec un peu de produit autobronzant et souvenez-vous que les autobronzants ne protègent pas des ultraviolets et doivent être associés à des écrans solaires.

Le bon vieux dicton « mieux vaut prévenir que guérir » est sans aucun doute à la naissance même des solutions pour lutter contre ces différents types de taches pigmentaires.

Nous devrions prendre garde au soleil qui disperse ses rayons les plus ardents entre 11 h et 16 h et porter un écran solaire avec un FPS de 15 ou plus en tout temps. Le port du chapeau est également une excellente alternative et surtout garder en mémoire que les taches pigmentaires sont généralement un signe que notre peau a besoin d'être mieux protégée du soleil.

 

Source
Clinique Rewind

Commentaires
Partage X
Soins

Les taches brunes, signe de vieillissement incontestable