Soins
14 janv. 2014

Les effets de l'hiver sur notre peau

Par Angélique Martel

Imaxtree Auteur : Elle Québec Crédits : Imaxtree

Soins
14 janv. 2014

Les effets de l'hiver sur notre peau

Par Angélique Martel

Faire de la luge, dévaler les pentes de ski, se promener dans les bois: il n’y a rien de tel pour s’aérer l’esprit et garder le moral par les courtes journées hivernales. Hélas, les grands bols d’air qui nous mettent du rose aux joues les rendent aussi... rugueuses. Quant à la peau de nos mains et de nos lèvres, elle gerce ou elle se fendille. Mais pourquoi le froid est-il si mauvais pour notre épiderme? «Des chercheurs affiliés à la Faculté de médecine de l’Université de Chicago confirment que, l’hiver, la peau subit une sorte de mue», explique la Dre Diana Howard, biochimiste en chef à Dermalogica.

En effet, quand la température chute, notre organisme préserve sa chaleur en irriguant davantage les organes vitaux plutôt que la surface du corps, laquelle subit alors un changement radical: la production du sébum – une matière grasse qui se dépose sur l’épiderme pour y former une couche protectrice appelée film hydrolipidique – diminue de moitié. Ce bouclier naturel, une fois aminci, peine alors à protéger la peau des éléments, comme l’air froid et le vent. «Dans ces conditions, le derme perd toutes ses réserves d’eau et de lipides quand il est lacéré par le vent froid, dit la Dre Howard. En conséquence, la peau se dessèche et perd de son élasticité. De plus, des fissures apparaissent, par lesquelles s’infiltrent des intrus (poussière, pollution, etc.).» Aux premières lignes de défense: des traitements ciblés pour protéger notre minois, nos lèvres et nos menottes.

À DÉCOUVRIR:
Nos produits favoris pour nettoyer sa peau en hiver
Nos produits favoris pour hydrater sa peau en hiver
Cheveux: problèmes d'hiver

Mots-clés
Partage X
Soins

Les effets de l'hiver sur notre peau