Soins

Le rituel de la douche en 3 étapes

Le rituel de la douche en 3 étapes


 

Soins

Le rituel de la douche en 3 étapes

Rafraîchissante, rapide et écologique, la douche se transforme aussi en véritable rituel bien-être. Comment? Il suffit d’adopter les bons gestes et les bons réflexes avant, pendant et après.

La douche, on l’a toujours eue dans la peau! À preuve, gymnastes et gladiateurs de l’Antiquité se rafraîchissaient déjà sous un jet d’eau glacée jaillissant d’une gargouille! D’accord, elle a été longuement boudée au profit des bains chauds des thermes où s’alanguissaient les Romains. Mais elle est réapparue... dans les prisons, vers 1873, à l’initiative d’un médecin français qui lui prêtait des vertus salutaires pour les détenus. Moins de 25 ans plus tard, l’idée de se doucher gagne du terrain dans les bains-douches publics d’Autriche, d’Allemagne et de France. Il faudra toutefois attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que la majorité des foyers européens et nord-américains de la classe moyenne finissent par jouir des mêmes privilèges que l’élite, et se dotent d’une salle de bains équipée d’une baignoire ET d’une douche. 

D’ÉLITISTE À ÉCOLO 

La révolution est en marche. Dans les années 1950 et 1960, l’obsession pour l’hygiène corporelle gagne en popularité, tout particulièrement en Amérique du Nord. Se doucher chaque jour devient vite la norme. Pas étonnant que les grandes marques s’ingénient à lancer de nouveaux produits nettoyants pour le corps, dont le célèbre gel douche, né en 1980! Aujourd’hui, la douche se veut plus écolo que jamais. Bien qu’elle soit déjà moins énergivore qu’un bain (60 litres pour une douche de 5 minutes contre 150 litres pour un bain), on peut encore faire tomber notre consommation d’eau chaude à 35 litres par douche grâce à l’installation d’une pomme à faible débit, selon Transition énergétique Québec. L’astuce pour la rendre encore plus écolo au quotidien? On la réduit à 3 minutes chrono: on s’asperge d’eau, et on ferme l’eau chaque fois qu’on applique savon, shampoing, revitalisant ou soin, avant de se rincer rapidement à l’eau fraîche! Que doit-on faire d’autre avant, pendant et après la douche? C’est par ici!

 

1. JUSTE AVANT LA DOUCHE

 

LE BROSSAGE À SEC

Le but: Relancer la circulation sanguine et stimuler le système lymphatique dans le but d’éliminer les toxines et de dynamiser le système immunitaire.

Les bons gestes: Munie d’une brosse corporelle dotée de poils en fibres naturelles, on se frotte le corps de bas en haut, sauf le ventre et le visage, où l’on dessine plutôt de petits cercles. 

OU 

LE GOMMAGE CORPOREL 

Le but: Faire peau neuve en débarrassant l’épiderme des cellules mortes et des impuretés tout en le préparant à recevoir des soins.


Les bons gestes: On étale le produit de gommage en mouvements circulaires sur une peau sèche ou très légèrement humidifiée, en insistant sur les zones calleuses (coudes, genoux et talons). On laisse ensuite agir quelques minutes avant de rincer abondamment à l’eau fraîche. Attention! On évite d’exfolier la peau le jour même du rasage ou de l’épilation, sous peine de la sensibiliser. 

LE DÉMAQUILLAGE 

Le but: Éliminer toute trace de maquillage et d’impuretés, sans agresser le visage, et câliner au passage les peaux sensibles ou atopiques.

Les bons gestes: On adopte le double nettoyage: sur une peau sèche, on applique un baume nettoyant ou une huile démaquillante dont le corps gras permet de dissoudre cosmétiques, excès de sébum et résidus de pollution, avant de le rincer à l’eau tiède. Dans un deuxième
temps, on étale un lait, une crème ou un gel démaquillants dont la formule aqueuse déloge les impuretés restantes. On élimine ensuite l’excédent, d’abord à l’eau tiède, puis à l’eau fraîche. 

LE MASQUE AVANT-SHAMPOING


Le but: Prendre (vraiment) tout le temps nécessaire pour chouchouter notre chevelure, sans nous éterniser sous la douche ni gaspiller des litres d’eau.


Les bons gestes: On humidifie nos longueurs, puis on essore à la serviette au besoin, avant de malaxer le produit à l’aide de nos doigts, en l’étirant des longueurs jusqu’aux pointes (sauf s’il s’agit d’un masque pour traiter le cuir chevelu, que l’on concentre à la racine). On laisse agir de 20 à 30 minutes, idéalement sous une serviette chaude mais pas humide, pour favoriser la pénétration des actifs. On rince ensuite abondamment sous la douche.

 

2. SOUS LE JET

 

LE NETTOYAGE DU CORPS

Le but: Purifier notre épiderme en douceur en respectant sa nature et sans gaspiller l’eau.


Les bons gestes: On privilégie l’eau tiède, à la même température ou légèrement plus chaude que celle du corps, puis on alterne jets d’eau fraîche et d’eau froide pour nous revigorer au passage. Gare à l’eau trop chaude — la peau qui rougit ou qui ressent un inconfort nous alerte —, car elle détruit la barrière protectrice de l’épiderme, décape notre cuir chevelu et rend les tifs raplaplas. On préfère un produit nettoyant ni trop parfumé ni trop moussant, idéalement sans savon si on a la peau sèche ou déshydratée. On privilégie le nettoyage à l’aide d’un gant de toilette ou avec les mains — les fleurs de douche et les éponges, véritables nids à bactéries, sont à éviter. Enfin, on se rince à fond! Côté fréquence, une douche par jour suffit, histoire de ne pas trop altérer le film hydrolipidique cutané et de ménager un tant soit peu la planète.

LE DÉMÊLAGE DES CHEVEUX


Le but: Défaire les nœuds aisément sans fragiliser la fibre capillaire.


Les bons gestes: Mouillés, les cheveux sont plus faciles à démêler, surtout s’ils sont bouclés ou crépus. À l’aide d’un peigne à larges dents, on défait les nœuds après le shampoing ou le revitalisant, en s’attaquant d’abord aux pointes et en remontant vers les racines au besoin. On rince abondamment à l’eau fraîche, et on tamponne à la serviette sans frotter pour sécher les cheveux tout en évitant la casse. 

L’ANTI JAMBES LOURDES 

Le but: Activer le retour veineux pour mieux soulager la sensation de jambes lourdes et décongestionner chevilles et pieds gonflés.


Les bons gestes: À la fin de la douche, on se passe un jet d’eau froide (ou très fraîche) et assez puissant sur les jambes. On part des pieds et on remonte vers les genoux, en insistant sur les mollets. En sortant de la douche, on tartine sur nos jambes lourdes une crème ou un gel traitant. 

L’AUTOMASSAGE RAFFERMISSANT 

Le but: Traquer les capitons, favoriser le drainage lymphatique, relancer le système circulatoire et lisser la peau d’orange.


Les bons gestes: Rien ne vaut un gant exfoliant, de crin ou de massage pour activer la circulation sanguine et empêcher les amas graisseux de s’incruster. Sous un jet vivifiant, on masse la peau à l’aide de mouvements circulaires énergiques, en s’attardant aux cuisses, aux fesses et aux bras. On y va en douceur sur le ventre et la poitrine, puis on termine en tonifiant la peau à l’eau très fraîche.

 

3. APRÈS LA DOUCHE

 

L’HYDRATATION

Le but: Éviter la «peau de croco» en restaurant le film hydrolipidique afin d’avoir un épiderme souple, satiné et en santé.

Les bons gestes: Après s’être séchée par petits tapotements avec une serviette (sans jamais frotter), on applique sans plus attendre lait, crème ou baume hydratant sur  la peau pour mieux y emprisonner l’humidité, et ainsi prolonger les effets bienfaisants  du soin. 

L’ÉPILATION 

Le but: Profiter d’une douche chaude, qui dilate les pores, pour enlever les poils plus facilement et (presque) sans douleur.

Les bons gestes: Une fois la peau soigneusement séchée, on procède au type d’épilation de notre choix (cire, rasoir, épilateur, pince à épiler). On rince à l’eau froide afin d’apaiser la sensation d’irritation avant d’appliquer un soin réhydratant. Enfin, on évite d’étaler des produits à base d’alcool sur une peau fraîchement épilée (ça inclut bien sûr parfums, eaux de toilette et antisudorifiques). 

L’APPLICATION D’AUTOBRONZANT


Le but: Tirer profit de notre peau gommée et hydratée pour faciliter l’application de l’autobronzant et obtenir un résultat tant uniforme que lumineux.


Les bons gestes: On étale un autobronzant ciblé sur le visage: du nez jusqu’aux joues, puis sur le menton et le front, en évitant le contour de l’œil. Pour le corps, on procède par petits mouvements circulaires, sans trop insister sur les pieds, les coudes, les genoux, les mains,
le cou et les oreilles. Enfin, on passe une lingette humide sur les zones calleuses, qui sont d’ordinaire plus perméables aux taches et aux zébrures. 

Commentaires

Partage X
Soins

Le rituel de la douche en 3 étapes