Soins

La brume thermale: le produit qu'on trimbale partout, tout l'été!

La brume thermale: le produit qu'on trimbale partout!

La brume thermale Auteur : ELLE Québec Crédits : Getty Images Source : ELLEQuebec.com

Soins

La brume thermale: le produit qu'on trimbale partout, tout l'été!

Retour sur l'histoire de ce spray qu'on adore pendant les canicules, et qui se révèle bien plus que simplement rafraîchissant.

La création de la brume d'eau thermale, telle qu'on la connaît, est plutôt récente: 1979 pour Avène, 1992 pour Uriage, 1993 pour La Roche-Posay, 1996 pour Vichy. En effet, c'est l'arrivée des aérosols qui a facilité l'usage quotidien de cette eau de source pure, naturellement minéralisée et, par conséquent, thérapeutique. Cela dit, le thermalisme, lui, n'a rien de nouveau. Les sources d'eau thermale sont prisées depuis l'Antiquité: on les visite pour leurs multiples bienfaits et pas seulement à des fins hygiéniques ou sociales. Les décennies passent, et l'attrait ne retombe pas. Au 17e siècle, la marquise de Sévigné, par exemple, soigne ses rhumatismes aux thermes de Vichy. Avec la création des chemins de fer au cours du Second Empire, la fréquentation de ces types de bains explose. La France, à elle seule, compte plus d'une centaine de stations thermales.

Le développement des méthodes d'analyse a permis d'en savoir plus sur leur composition. On sait déjà que ces eaux bienfaisantes sont chargées de minéraux et d'oligoéléments, et, aujourd'hui, des tests de plus en plus poussés sont menés pour établir leurs mécanismes biologiques. «Treize tests scientifiques, dont une récente étude sur l'expression des gènes, ont permis de démontrer les propriétés régénérantes, fortifiantes et rééquilibrantes de l'eau de Vichy. Elle active de façon positive toutes les fonctions cutanées. Elle diminue notamment les marqueurs d'inflammation, augmente la synthèse d'antioxydants et d'aquapo- rines, ce qui favorise une bonne hydratation», précise Pascale Mora, responsable de la communication scientifique chez Vichy, en France. Selon leur concentration et en fonction de leur diversité en minéraux, ces eaux ont des propriétés variées. L'eau d'Avène est ainsi la moins minéralisée, mais elle est riche d'une microflore, l'Aqua Dolomiae, qui lui confère des vertus apaisantes et anti-irritantes.

La coutume veut qu'on vaporise ces eaux en été pour se rafraîchir. Un bon réflexe, surtout lorsqu'elles sont antioxydantes comme celles de La Roche-Posay, d'Uriage ou de Vichy. Cependant, on devrait les percevoir comme un soin et les intégrer toute l'année à notre rituel, en les intercalant entre le démaquillage et l'hydratation, comme le font les Asiatiques.

SÉCHER POUR
 NE PAS ASSÉCHER

Une fois l'eau thermale vaporisée, on la laisse pénétrer quelques secondes, puis on la sèche, sinon elle provoque une déshydratation. Seule exception: l'eau d'Uriage est isotonique, c'est-à- dire qu'elle est identique à celle de l'épiderme.

À DÉCOUVRIR
Autobronzants: des trucs pour une application parfaite
SOS Hydratation: les produits pour le visage
Multimasking: à chaque zone son masque!


Voici quelques-une de nos brumes favorites:

La brume thermale de Avène

La brume thermale de Avène
Prix: 16.25 $ les 150 ml / Info: Avène

 

La brume thermale de La Roche-Posay

La brume thermale de La Roche-Posay
Prix: 14.50 $ les 150 g / Info: La Roche-Posay
 

La brume thermale de Uriage

La brume thermale de Uriage
Prix: 14$ les 150 ml / Info: Uriage

 

La brume thermale de Vichy

La brume thermale de Vichy
Prix: 13 $ pour les 150 g / Info: Vichy

 

Commentaires
Partage X
Soins

La brume thermale: le produit qu'on trimbale partout, tout l'été!