Soins

Entrevue beauté avec Ariane Labed: égérie nomade

Entrevue beauté avec Ariane Labed: égérie nomade


 
Photographe : Chloé Nomade

Soins

Entrevue beauté avec Ariane Labed: égérie nomade

Elle est née à Athènes, de parents français. Après la Grèce, c’est en Allemagne puis dans l’Hexagone qu’elle grandit. Et lors de notre entretien, c’est depuis son domicile londonien que l’actrice nous téléphone! La maison Chloé a donc trouvé l’ambassadrice rêvée pour incarner Nomade, son nouveau parfum. Confidences d’une globe-trotter très terre-à-terre.

Qu’évoquent pour vous la griffe Chloé et son nouveau parfum, Nomade?

À mon sens, Chloé est synonyme d’élégance, de simplicité. C’est en quelque sorte l’incarnation de la beauté à la française, où la femme libre et en mouvement est mise en avant. Et Nomade est un peu le prolongement de tout ça: c’est un parfum qui sent le soleil et qui renvoie à une certaine sensation d’horizon, un paysage grand ouvert où il fait bon être soi. Son sillage est féminin, doux et discret, mais aussi singulier, afin que personne ne l’oublie.

Êtes-vous fidèle à un sillage ou plutôt volage?

D’une certaine manière, je vois le parfum comme une façon de laisser son empreinte. J’aime qu’on se souvienne de moi à travers mon odeur... Car personnellement, quand je me souviens de quelqu’un, j’y associe d’emblée une senteur. Bon après, suivant les périodes de ma vie et les saisons de l’année, il m’arrive aussi de passer d’un parfum à un autre!

Changez-vous de parfum en fonction des rôles que vous campez?

Jusqu’à maintenant, je ne l’ai jamais fait. J’ai plutôt tendance à passer outre le parfumage, quand je tourne un film. J’aime revenir à mon parfum – revenir à moi, en somme – dès que je cesse d’incarner quelqu’un d’autre. Je reprends ainsi possession de mon identité et de mon intimité, je me glisse de nouveau dans ma propre peau et je renoue avec mes rituels à moi.

Qui sont vos icônes de beauté, ces femmes dont l’allure vous inspire?

Depuis que je suis petite, je suis fascinée par Lauren Bacall. Je trouve que sa beauté est forte. J’admire aussi son regard défiant. C’est troublant...

null

Photographe: Chloé Nomade

Quels sont les petits trésors cachés dans votre trousse de beauté?

Je m’hydrate le matin puis je me démaquille le soir. Je dors la peau nue et, hormis un peu de fard et de mascara sur les yeux, je me maquille peu. Et surtout, je ne mets jamais de fond de teint dans la journée! J’ai un faible pour la marque australienne Aesop: ses baumes pour les lèvres et ses crèmes pour les mains sont top! Je change souvent de mascara, mais j’aime bien ceux de Lancôme. Côté ombres à paupières, chapeau à M•A•C, qui a un éventail de nuances hallucinant.

Qu’est-ce qui joue en boucle dans vos écouteurs?

J’ai des goûts éclectiques! En ce moment, j’écoute le dernier album de Sufjan Stevens, combiné à des grands succès de Barbara, de Françoise Hardy et de Gainsbourg. Sans oublier quelques groupes contemporains, dont La Femme, que j’aime bien.

Comment décririez-vous votre style vestimentaire?

Il est simple... mais changeant! Selon mes humeurs, je peux revêtir des pièces bien différentes les unes des autres. Je passe donc aisément d’un jean-pull décontracté à un look plus sophistiqué composé d’une robe et de talons hauts. Somme toute, j’ai une allure vestimentaire plutôt garçonne. Parmi mes couturiers préférés se trouvent bien sûr Chloé, mais aussi Toast et Other UK, des petites marques anglaises très chouettes.

null

Lové dans un flacon inspiré de l’emblématique sac à main Drew, Nomade s’inscrit dans l’esprit de la maison Chloé: il est élégant, féminin et séduisant. Évoquant la liberté, il a été composé par Quentin Bisch. Ce floral chypré nous convie à un voyage dépaysant sur fond de mousse de chêne, de mirabelle et de freesia.

Prix: 122 $ les 50 ml d’eau de parfum, sephora.ca

 

Commentaires

Partage X
Soins

Entrevue beauté avec Ariane Labed: égérie nomade