Soins

Conserver ses produits de beauté

Auteur : Elle Québec

Soins

Conserver ses produits de beauté

Contrairement aux diamants, les produits de beauté ne sont pas éternels. La durée de vie des cosmétiques varie en fonction de leur composition, et tous ont une date limite de consommation. Malgré leur formulation complexe et les ingrédients actifs qu'ils renferment, les articles de beauté perdent leurs propriétés avec le temps. Mais comment conserver ses petits pots dans les meilleures conditions? Il convient d'observer certaines règles.

La date de péremption

Depuis mars 2005, la mention de durée d'utilisation est obligatoire sur les produits de beauté. La loi impose aux compagnies de cosmétiques de signaler la période de conservation de leurs produits de soins après l'ouverture de ceux-ci. Cette indication figure sous la forme d'un logo représentant un pot ouvert avec un chiffre suivi de la lettre M. Par exemple, 9 M signifie que le produit pourra servir neuf mois après une première utilisation.

L'ennui, c'est qu'il est très rare qu'on se souvienne avec exactitude du moment où le pot de crème pour le contour des yeux a servi pour la première fois. La mémoire étant une faculté qui oublie, pourquoi ne pas apposer sur le contenant une étiquette avec la date correspondant à la première journée d'utilisation? De cette façon, on évite d'employer des produits qui pourraient avoir de fâcheux effets.

Les signes d'alerte

Si la fragrance d'un lait pour le corps s'est altérée et que sa couleur semble douteuse, c'est qu'il est assurément temps de s'en départir. Au retour de vacances dans des pays exotiques, on peut avoir des doutes quant à la fraîcheur des protections solaires. Dans ce cas, on ne prend pas de risque: on les jette.

Même traitement pour cette bonne vieille ombre à paupières qui s'émiette dans la trousse de maquillage. C'est un signe indubitable qu'il est temps de la remplacer.

La bonne attitude

La salle de bains est le lieu le plus pratique pour entreposer les petits pots, mais les produits de soins et le maquillage ne font pas bon ménage avec l'humidité et la chaleur. Les risques de favoriser la prolifération des bactéries sont nombreux. Mieux vaut ranger vos articles dans un endroit sec et frais, à l'abri de la lumière.

Les crèmes en tubes sont à privilégier. Dans un premier temps, on évite d'y plonger les doigts - même des mains scrupuleusement lavées peuvent déposer des bactéries. De plus, chaque fois que l'on retire le couvercle d'un pot, de l'air s'introduit dans le contenant et risque d'y laisser des germes. Si l'on choisi tout de même un produit en pot, il est préférable d'utiliser une spatule propre pour le prélever.

Les grandes variations de température sont à éviter puisqu'elles peuvent scinder la formulation des produits et en modifier les éléments actifs.

On évite aussi de prêter ses mascaras et autres contours des yeux car les bactéries se propagent rapidement.

Tout cosmétique ayant changé d'odeur ou de couleur devrait disparaître dans la poubelle. En général, un produit affligé de ces symptômes sera inefficace, mais il peut également causer bien des désagréments cutanés.

La conservation des produits

Les soins solaires

Certains diront qu'ils sont efficaces de 6 à 12 mois une fois le contenant ouvert. Pour bénéficier d'une efficacité maximale, on devrait les changer chaque saison. Il faut savoir que les filtres solaires sont très sensibles et qu'ils peuvent s'altérer au contact de la chaleur, du soleil et du sable. Une bouteille à moitié pleine et remplie d'air risque de contenir des ingrédients actifs dénaturés; les filtres UV n'assureront alors plus leur fonction protectrice. Si à la fin des vacances, la crème est liquide, l'odeur rancie, direction la poubelle!

Les soins de la peau

En principe, les produits encore scellés et non utilisés sont conçus pour conserver leurs propriétés pendant trois ans et durer de 6 à 12 mois une fois ouverts. Certains, à base de vitamine C ou de rétinol, sont plus fragiles et peuvent s'oxyder plus vite. Les signes ne trompent pas: odeur rance, couleur jaunâtre. Contrairement à certaines croyances, il n'est pas nécessaire d'entreposer les produits au frigo. La température idéale pour leur conservation se situe entre 13°C et 20°C. Une fois le contenant ouvert, il est préférable d'utiliser le produit sur une base régulière dans le but de le terminer avant la date de péremption.

Les fonds de teint

Un fond de teint se conserve grosso modo de 10 à 12 mois, parfois un peu moins pour les compacts. Comme on l'applique sur l'ensemble du visage, il sera le premier soupçonné si de petits boutons ou d'autres irrégularités apparaissent. Pour éviter ce genre de surprises, on doit veiller à ce que les éponges et pinceaux employés soient d'une propreté irréprochable. Certains signes de détérioration ne mentent pas. Si le fond de teint compact est desséché, c'est qu'il n'est plus bon. Même constat pour les versions crémeuses qui se déphasent (eau ou huile à la surface).

Les mascaras

En raison des risques d'infection et pour éviter toute irritation oculaire, le mascara est sans contredit LE produit avec lequel il faut être le plus vigilante. La durée de vie d'un mascara est de trois à quatre mois maximum. En prolonger l'existence par souci d'économie pourrait donner lieu à la naissance de micro-organismes. De plus, les risques d'infection sont beaucoup plus grands qu'avec tous les autres produits, car c'est celui que l'on applique le plus près des yeux.

S'il faut «pomper» le mascara dans l'espoir d'en avoir une plus grande quantité, c'est un indice qu'il faut renouveler le tube. L'appel d'air ne fait qu'accentuer la prolifération des bactéries. Le bon usage serait de faire tourner la tige contre le barillet et d'essuyer la brosse et le goulot après chaque utilisation pour empêcher la multiplication des microbes.

Les crayons (lèvres et yeux)

Ils se conservent approximativement un an. Les mises en garde concernant le mascara valent aussi dans le cas des crayons pour les yeux. Ces derniers doivent être taillés régulièrement et, avant chaque utilisation, il faut rouler leur mine dans un mouchoir. On retire ainsi les bactéries qui auraient pu s'y déposer.

Les poudres (fards à joues et à paupières)

Les fards en poudre se conservent assez longtemps - de 12 à 36 mois -, car ils ne contiennent pas d'eau. Néanmoins, s'ils sont utilisés sur des peaux grasses, leur durée de vie pourrait être écourtée. C'est qu'à cause du sébum, les bactéries pourraient se répandre. De plus, s'il devient difficile de prélever la poudre sur le pinceau et que les pigments sont ternes, c'est qu'on est devant un signe incontestable de détérioration. En ce qui concerne la conservation, il faut garder les poudres à l'abri de l'humidité et des chocs.

Les rouges à lèvres et gloss

En général, on parle d'une durée de vie d'un an. Mais dans des conditions idéales, à l'abri de la chaleur, on pourra conserver les rouges à lèvres et gloss pendant deux ans. Au-delà de cette période, il se pourrait que votre bâton ait pris un goût rance et que l'application du produit soit plus difficile. En outre, pour cette dernière, on utilise de préférence un pinceau. Cette méthode assure une plus longue tenue et permet d'effectuer des corrections qui seraient impossibles avec le bâton.

Petite suggestion: on s'abstient de les prêter aux copines, car ils absorbent les microbes au contact des lèvres.

Les vernis à ongles

Les vernis à ongles, à base d'alcool, se gardent près d'un an. L'endroit de prédilection pour les conserver est sans aucun doute le réfrigérateur. Il est à noter qu'il est préférable de nettoyer l'embouchure du flacon avec un peu de dissolvant après chaque utilisation.

Enfin, ajouter quelques gouttes de dissolvant dans le vernis pour prolonger sa vie n'est pas une solution durable. Sans compter qu'après, le produit aura une moins bonne tenue.

 

Source
Clinique Rewind

Commentaires
Partage X
Soins

Conserver ses produits de beauté