Soins
7 janv. 2011

Cinq astuces beauté pour homme

Par Annie ST-Amour

ISTOCKPHOTO.COM Auteur : Elle Québec Crédits : ISTOCKPHOTO.COM

Soins
7 janv. 2011

Cinq astuces beauté pour homme

Par Annie ST-Amour

1. J'ai des cheveux blancs. À l'aide, coiffeur!

La réponse de Denis Binet, coiffeur styliste pour Clairol et Pantene.

Choisissez votre camp. Deux choix s'offrent à vous: assumer vos cheveux gris ou colorer votre chevelure. Si vos cheveux blancs couvrent plus de 50 % de votre tête, il vaut mieux suivre l'exemple de George Clooney et de Richard Gere, et renoncer au camouflage. Autrement, vous devrez teindre vos cheveux tous les mois si vous ne voulez pas vous retrouver avec une vilaine repousse...

Dissimulez-les localement. Il existe sur le marché des trousses de coloration destinées à la retouche des racines. Elles sont parfaites pour couvrir les premiers cheveux blancs, qui apparaissent souvent autour du visage et sur les tempes. Comme il n'y a pas de différence notable entre les colorations pour hommes et celles pour femmes, les messieurs peuvent très bien utiliser une formule pour femmes, à condition de choisir une nuance sans reflets.

Devenez un pro de la colo. Êtes-vous mûr pour une coloration complète? Armez-vous d'une trousse de coloration maison. Choisissez une nuance sans reflets et évitez les couleurs trop foncées, qui mettront en évidence la repousse blanche. Surtout, suivez les instructions à la lettre et n'appliquez rien sur vos favoris: leur texture rugueuse empêche la coloration de bien adhérer.

Rendez-vous au salon. Rien ne vous oblige à devenir un maître de la couleur maison. Demandez à votre coiffeur de vous faire une coloration totale ou partielle: ainsi, vous ne risquerez pas la catastrophe!

 

2. Les cernes de transpiration me font angoisser. Que faire?

La réponse de Kelly Graham, directrice du développement des marques Dove et Degree (déodorants et antisudorifiques), et du Dr Jean-François Tremblay, dermatologue spécialisé en chirurgie esthétique et directeur médical de la clinique Médime, à Montréal.

Appliquez les principes de base. Prenez une douche chaque jour et portez des vêtements de fibres naturelles, comme le coton ou la laine, qui laissent respirer la peau.

Comptez sur des renforts. On trouve deux types de formules sur le marché: les déodorants et les antisudorifiques. Les déodorants, mieux adaptés aux cas de sudation légère, préviennent les mauvaises odeurs grâce aux agents antibactériens et à la fragrance qu'ils contiennent. Toutefois, ils n'empêchent pas la sudation. Pour ça, il faut faire appel à des produits plus costauds, les antisudorifiques. Ces derniers contiennent des sels d'aluminium qui bloquent la transpiration en resserrant l'orifice des glandes sudoripares et les pores de la peau.

Consultez un dermatologue. Vous avez tout essayé, mais rien n'y fait? Un médecin pourra vous prescrire un super antisudorifique destiné à traiter la transpiration excessive. Si ça ne fonctionne toujours pas, il vous recommandera des injections de Botox afin de bloquer les glandes sudoripares. Cette solution permet de réduire la transpiration d'environ 80 %, et ses effets durent de 8 à 12 mois. (Env. 1000 $ le traitement des deux aisselles).

3. 911: mes joues brûlent après le rasage! Comment faire pour sauver ma peau?

La réponse de Kristina Vanoosthuyze, scientifique responsable au Centre de recherche et de développement de Gillette.

Préparez votre peau. Lavez votre visage avant de vous raser. Le nettoyage a pour effet de dilater les pores et d'assouplir les poils, les rendant plus faciles à couper. Appliquez ensuite une généreuse couche de crème ou de gel à raser afin de diminuer la friction des lames.

Prenez soin de votre rasoir. Remplacez les lames régulièrement. Si elles sont moins tranchantes ou si votre peau est sensible après le rasage, c'est qu'il est temps de les changer. Pendant le rasage, rincez fréquemment l'outil sous l'eau chaude pour éliminer les poils qui se sont accumulés entre les lames. Au besoin, secouez fermement le rasoir pour faire sortir les résidus coincés.

Terminez en douceur. Aspergez votre visage d'eau fraîche, puis épongez-le avec une serviette sans frotter. Enfin, apaisez la peau en utilisant un soin après-rasage contenant des ingrédients hydratants. Les formules alcoolisées sont à proscrire car elles dessèchent et irritent l'épiderme.

4. Pitié! Comment éradiquer les poils incarnés?

La réponse de Régine Perron, formatrice et coordonnatrice nationale des Skin Spa Clarins.

Prenez des précautions. Les poils incarnés sont des poils qui ont dévié de leur trajectoire habituelle et qui continuent de pousser sous la peau, donnant naissance à de petites bosses. Pour éviter leur apparition, il suffit d'empêcher les pores de s'obstruer. Trois gestes à poser: 1) s'exfolier une ou deux fois par semaine afin d'éliminer les cellules mortes; 2) laver son visage juste avant le rasage; 3) utiliser des soins après-rasage légers qui ne risquent pas de bloquer les pores de la peau.

Faites disparaître les indésirables. Un poil incarné s'est formé? Retirez-le à l'aide d'une pince à épiler que vous aurez préalablement stérilisée avec de l'alcool. Percez une petite ouverture et drainez le liquide en pressant délicatement l'épiderme. Retirez le poil rebelle, puis désinfectez la région avec un coton imbibé de peroxyde, suivi d'un coton mouillé d'alcool à friction.

Appliquez les premiers soins. Si la zone est trop enflammée pour que vous puissiez extraire le poil, traitez-la avec une lotion antiseptique deux fois par jour jusqu'à ce que l'enflure ait disparu et que vous puissiez retirer le poil. Terminez chaque fois en appliquant une compresse d'eau tiède.

5. Ras-le-bol de perdre mes cheveux! Quelles options s'offrent à moi?

La réponse du Dr Jean-François Tremblay, dermatologue spécialisé en chirurgie esthétique et directeur médical de la clinique Médime, à Montréal.

Retenez que le sex-appeal n'est pas une affaire de crinière. Demandez à Bruce Willis, à Billy Zane ou à James Hyndman!

Comprenez le phénomène. La forme de calvitie la plus répandue chez les hommes est l'alopécie androgénétique. C'est une condition héréditaire causée par une hormone mâle, la dihydrotestostérone, qui s'attaque aux follicules pileux. En général, la zone la plus affectée est le dessus de la tête.

Demandez une prescription. Le Propecia est un médicament empêchant les hormones androgènes de provoquer la chute des cheveux. Pris chaque jour, il arrête celle-ci et regarnit un peu les zones clairsemées. En revanche, il est inefficace sur les régions qui sont à découvert depuis longtemps. L'autre hic, c'est que les cheveux se remettent à tomber dès qu'on cesse le traitement. (Env. 66 $ par mois).

Envisagez la chirurgie. La microgreffe consiste à prélever - dans une zone encore très garnie - des cheveux qui serviront de greffons et qui seront implantés dans la ou les régions clairsemées. Il s'agit d'une technique très efficace pour remédier à la calvitie de façon permanente. (À partir de 2000 $).

Essayez les traitements offerts en pharmacie. Le Rogaine est un produit qu'on doit appliquer sur le cuir chevelu deux fois par jour. En augmentant le flux sanguin, il stimule la croissance des cheveux qui se remettent à pousser même aux endroits qui étaient entièrement dégarnis. Il faut toutefois l'utiliser sa vie durant pour conserver les résultats. (Env. 63 $ par mois).

Adoptez un shampoing ciblé. Ces produits aident à dissimuler les zones légèrement clairsemées en redonnant du corps aux cheveux fins.

 

À LIRE: Quel parfum choisir pour notre homme?

 

 

 

 

 

 

Partage X
Soins

Cinq astuces beauté pour homme