Soins
22 août 2011

Bronzage - conserver et entretenir son hâle!

Par Camille Leclerc

Auteur : Elle Québec

Soins
22 août 2011

Bronzage - conserver et entretenir son hâle!

Par Camille Leclerc

Pour entretenir et conserver son hâle estival, trois étapes sont incontournables : hydratation, gommage et camouflage! Soumise aux chauds rayons du soleil, notre peau a réagi en produisant de la mélanine et a pris une belle couleur cuivrée. Mais comme seules les cellules de l'épiderme sont touchées, ce beau bronzage va disparaître progressivement avec le renouvellement cellulaire, soit environ un mois après la dernière exposition au soleil.

Cependant, les peaux matures ont l'avantage de se régénérer moins rapidement et gardent donc le bronzage plus longtemps. À moins, bien sûr, de peler, ce qui accélère le renouvellement cellulaire et la disparition du bronzage.

1. Maintenir le taux d'hydratation

L'étape la plus importante dans l'entretien du bronzage est l'hydratation. En effet, une peau bien hydratée restera hâlée plus longtemps. Ainsi, on prend soin d'user et abuser de crèmes ou de laits après-soleil après chaque exposition. Ces produits sont conçus pour restructurer l'épiderme agressé par les rayons. Résultat : une peau plus souple et lumineuse. On pense à bien insister sur le visage, le cou, le décolleté et les mains.

Comme la peau a un plus grand besoin d'hydratation après 40 ans, Marie-France Legault, directrice générale de la clinique Rewind, suggère de se procurer un bon masque hydratant. « Si on a l'air fripée, c'est qu'on manque d'eau », souligne-t-elle. Certains masques-crème font aussi office de crème de nuit et sont particulièrement intéressants. Elle ajoute qu'un brumisateur peut aussi être efficace après l'application de notre crème. On le conserve au froid pour lui donner un effet tonifiant.

On pense à appliquer une crème hydratante après la douche ou le bain et, pour ne pas assécher la peau davantage, on utilise un savon doux, non parfumé et on ne s'éternise pas dans une eau trop chaude. Par contre, un bain avec des huiles essentielles hydratantes et nourrissantes n'est pas à dédaigner.

2. Gommage léger

Le gommage permet d'éliminer ces peaux mortes qui donnent une couleur grisâtre à la peau. Et contrairement à ce que certaines croient, ça n'enlève pas le bronzage. Au contraire. Le gommage active la microcirculation et la régénération cellulaire, uniformise le teint, affine le grain de peau et facilite l'hydratation. On choisit des soins exfoliants aux textures douces pour se débarrasser des cellules mortes, en évitant d'en perdre trop par dessèchement.

Un gommage léger une ou deux fois par semaine est largement suffisant pour aider la peau à mieux respirer.

 

3. Autobronzant et maquillage

Rien n'empêche de tricher pour conserver son teint grâce aux autobronzants. On les applique quelques jours après le retour des vacances, une à deux fois par semaine.

Les autobronzants devraient toujours être appliqués après un gommage, sur une peau propre, sèche, sans coup de soleil et qui ne pèle pas. On évite d'insister sur les coudes, les mains, les genoux et les chevilles qui prennent plus facilement la couleur et on se lave soigneusement les mains après chaque application.

Le maquillage est un autre outil utile pour sublimer son hâle. On oublie les fonds de teint liquide tant qu'on est bronzée et on se tourne vers une poudre qui laisse respirer la peau. On l'a choisi une demi-teinte au-dessus de notre carnation naturelle. Pour accentuer notre bonne mine, on ajoute une touche de blush abricot ou rosé, selon notre teint, sur les pommettes. Un peu de mascara qui allonge les cils et une touche de gloss protecteur seront du plus bel effet.

Bronzer avec son assiette

Le contenu de notre assiette peut aussi aider à prolonger le bronzage. Qui n'a jamais entendu parler des carottes pour conserver un teint ensoleillé? Avec sa teneur en bêta-carotène, des pigments jaunes-orangés naturels, la carotte peut être considérée comme un aliment « autobronzant ». Même chose pour les épinards, le persil, le melon ou les patates douces. On peut aussi ajouter les abricots, les tomates et les mangues.

On en mange avant, pendant et après le bronzage. Et peu importe les quantités, il n'y a pas d'effets secondaires!

Sortir au soleil

Quel meilleur moyen pour prolonger un bronzage que de sortir à sa rencontre? En automne ou en hiver, on en profite pour respirer l'air frais et profiter des belles journées ensoleillées, même si la température ne permet plus de se dénuder! Bien sûr, on fait attention d'hydrater sa peau pour la protéger contre le vent et le froid.

 

Mots-clés
Partage X
Soins

Bronzage - conserver et entretenir son hâle!