Soins

BB ou CC? L'ABC des super-crèmes

Imaxtree Photographe : Imaxtree Auteur : Elle Québec

Soins

BB ou CC? L'ABC des super-crèmes

Vous n'avez jamais entendu parler des crèmes BB? Ça veut dire que vous n'avez pas dévoré les pages beauté d'un magazine depuis au moins un an. Mais rassurez-vous! Car si vous avez raté LA tendance beauté de 2012, vous pourrez vous rattraper avec celle des crèmes CC. Voici un guide pour s'y retrouver.

Les BB: des super-crèmes teintées

Le nom BB, pour blemish balm ou beauty balm, ou baume beauté en français.

L'origine Les BB ont été conçus en Allemagne et ont migré vers l'Asie avant de faire un tabac en Occident.

L'objectif Hydrater la peau, camoufler les imperfections cutanées, illuminer le teint, fournir des antioxydants à la peau (pour combattre le vieillissement) et offrir une protection solaire, tout ça grâce à un seul et même tube.

C'est pour qui? Pour celles qui veulent un teint lumineux, exempt d'imperfections, en évitant la lourdeur du fond de teint. Et pour celles qui sont pressées le matin car, en un seul geste beauté, les BB remplissent cinq fonctions (voir L'objectif).

La promesse Nous faire un teint lumineux grâce à la technologie soft focus. Ce que ça signifie? Les pigments contenus dans la crème BB reflètent la lumière à la surface de la peau de façon à réduire les imperfections et les ombres. Un peu à l'image d'une photo floue qui se révèle flatteuse.

Nos bémols Beaucoup d'hybrides ont envahi le marché sans proposer une dose suffisante d'antioxydants ou une protection solaire efficace. De plus, les teintes offertes ne permettent pas toujours de trouver l'élue... de son teint.

Les CC une version améliorée des BB?

Le nom CC, pour color correcting ou color control, ce qui peut se traduire par correction ou contrôle de la couleur du teint.

L'origine Elles sont nées en Asie (elles sont ultrapopulaires en Corée) et elles répondent notamment au désir grandissant de dissimuler les rides et les imperfections (rougeurs et taches pigmentaires) grâce à des textures de plus en plus légères et imperceptibles.

L'objectif Corriger et uniformiser la couleur de la peau en camouflant à court terme les rougeurs, les taches pigmentaires, les cernes, et en les traitant à long terme à l'aide d'ingrédients antioxydants, correcteurs et antiinflammatoires.

C'est pour qui? Pour celles qui veulent corriger et traiter les taches pigmentaires, la couperose et prévenir le vieillissement de la peau tout en se protégeant du principal responsable de ces maux: le soleil.

La promesse La protection solaire serait plus élevée et la texture plus légère et translucide (les crèmes CC conviendraient alors à toutes les couleurs de peau). La technologie dite soft focus, celle qui crée un teint parfait et qu'on retrouve dans les BB, a aussi été améliorée dans les CC.

Nos bémols Les échantillons que nous avons essayés ne nous ont pas assez convaincues - tant sur les plans de la couvrance (supposée être plus performante que celle des BB) que de la correction de la couleur (nous avons plutôt observé que notre teint était orangé) - pour poursuivre le test et nous prononcer sur les résultats à long terme de ces super-crèmes.

Les crèmes de l'avenir

Après les BB et les CC, il y aura... les DD. (À ne pas confondre avec une taille de bonnets, comme dirait une de mes collègues!) Marcelle prévoit lancer sa version à l'automne 2013. Ces crèmes DD, pour daily defense ou défense quotidienne, protégeront la peau du stress et des agressions telles que le soleil et la pollution. Alors, à quand les EE?

Merci à Isabel Picard, directrice Relations publiques et Médias sociaux des marques Marcelle et Annabelle, et à Mary Begovic Johnson, scientifique principale chez Olay.

À DÉCOUVRIR: On a testé les crèmes BB

 

Commentaires
Partage X
Soins

BB ou CC? L'ABC des super-crèmes