Soins
7 avr. 2015

3 choses à savoir sur la peau asiatique

Par Simone Fortin-Bélanger

Imaxtree Auteur : Elle Québec Crédits : Imaxtree

Soins
7 avr. 2015

3 choses à savoir sur la peau asiatique

Par Simone Fortin-Bélanger

1er constat Elle est sujette aux taches pigmentaires. Pourquoi? La peau asiatique recélant une forte concentration de mélanine, ses pigments remontent à la surface quand elle est blessée, agressée par les rayons UV ou affectée par le vieillissement. L'épiderme devient alors constellé de taches pigmentaires de taille et d'intensité variées.

ELLE suggère D'utiliser quotidiennement un écran solaire et d'appliquer deux fois par jour, sur les taches, des soins dits «éclaircissants», qui incluent notamment des peptides, de la vitamine C et de l'extrait de réglisse. Les versions les plus perfectionnées de ces formules sont d'ailleurs élaborées en Asie, où la peau immaculée de la geisha est le principal attribut de l'idéal féminin de beauté.

PLUS: 10 questions sur les écrans solaires

2e constat Elle est mixte et sensible. Pourquoi? Chez les Asiatiques, le type de peau le plus commun est «mixte» ou «à tendance grasse». Cela dit, leur épiderme n'en est pas moins sensible aux rigueurs du climat. Soumis au froid et au vent, il tend à rougir par endroits; et quand la chaleur et l'humidité s'installent, sa production de sébum monte en flèche et des comédons apparaissent.

ELLE suggère D'une part,de choisir des soins adaptés (qui freinent les sécrétions sébacées le jour, et qui calment la peau sensible durant la nuit). D'autre part, d'éviter les nettoyants trop abrasifs qui, en desséchant complètement l'épiderme, forcent les glandes sébacées à s'activer davantage. On exfolie sa peau en douceur (une ou deux fois par semaine) et on opte pour des formules nettoyantes dites «apaisantes», enrichies de thé vert, de camomille ou d'eau de rose.

PLUS: Peau mixte: comment choisir son soin?

3e constat Elle raffole des rituels de soins élaborés. Pourquoi? En Asie, la routine quotidienne est bien plus sophistiquée qu'en Occident. Il s'agit en fait d'un rituel très rigoureux, qui compte une dizaine d'étapes et se transmet de mère en fille, depuis des générations. Camoufler leurs petits défauts avec du maquillage les intéresse bien moins que de traiter leur peau aux petits soins pour éliminer ses imperfections tout en rehaussant son éclat.

ELLE suggère De privilégier les produits à vocation unique plutôt que ceux à multiples usages et d'apprendre à les appliquer avec doigté (en massant la peau pour mieux faire pénétrer les ingrédients actifs) et, surtout, dans le bon ordre, en commençant par ceux à la texture plus légère (sérum, essence) et en terminant par les formules plus onctueuses (crème, protection solaire).

PLUS: Conseils beauté: le layering, un rituel de soin du visage

Merci au Dr Shuzo Ishidate, responsable du développement des produits chez Shiseido; Valérie Mercier, formatrice régionale chez La Roche Posay; et Holly Sherrard, responsable de l'éducation à Dermalogica, pour leurs conseils de pro 

À DÉCOUVRIR:
4 choses à savoir sur la peau noire
Épilation: 5 erreurs courantes à éviter
Soins: les 10 erreurs beauté à ne plus commettre

Mots-clés
Partage X
Soins

3 choses à savoir sur la peau asiatique