Soins
6 avr. 2015

10 questions sur les écrans solaires

Par Aline Pinxteren

Getty Images Auteur : Elle Québec Crédits : Getty Images

Soins
6 avr. 2015

10 questions sur les écrans solaires

Par Aline Pinxteren

1. Quel FPS choisir?

Ce facteur indique la protection contre les UVB, responsables des coups de soleil. Si notre peau est très claire, elle contient moins de pigments et est susceptible de brûler plus vite. Un FPS de 50 et sera alors tout indiqué. Un 30 s'avérera par contre parfait pour une peau foncée. Un choix à nuancer aussi selon nos activités: quand on passe toute la journée à l'extérieur, très exposée, qu'on est sous les tropiques ou en haute altitude, le 50 est à privilégier!

2. C'est quoi la différence entre UVA et UVB?

Pour se repérer, on fait le lien avec la dernière lettre: A comme Âge et Allergies, B comme Brûlures. Les UVB, plus présents en été, entre 11 et 16 h, n'atteignent que la couche de surface de la peau. Leurs méfaits sont à plus court terme (rougeurs, irritations, coups de soleil). Les UVA, qui représentent 95 % des rayons ultraviolets, rayonnent, eux, toute l'année, même à travers les nuages et les vitres. Ils pénètrent plus profondément dans la peau, jusqu'au derme. On leur doit le vieillissement cutané (rides et taches pigmentaires), la photosensibilisation et une plus grande responsabilité dans le cancer de la peau.

3. Comment se repérer sur l'emballage?

Santé Canada a eu la bonne idée d'imposer une signalétique très claire qui devrait grandement nous faciliter la vie. En plus du FPS, si l'emballage indique «à large spectre», c'est que cet écran solaire bloque à la fois les UVA et les UVB. Pour s'assurer de son efficacité anti-UVA, on vérifie aussi que ces trois lettres soient entourées d'un cercle: cela indique un pourcentage élevé d'ingrédients-boucliers contre ces rayons.

4. Quelle texture privilégier?

Celle qui nous plaît avant tout, pour nous motiver à l'appliquer plusieurs fois au cours de la journée! Une texture crème onctueuse, plus hydratante, conviendra toutefois mieux aux peaux sèches, tandis qu'un gel ou une brume légère seront parfaits pour les peaux grasses.

5. Quand appliquer son écran solaire?

Tout dépend du filtre choisi! Si on opte pour un chimique, il faudra le poser une demi-heure avant de s'exposer, le temps qu'il agisse. Un écran minéral (dioxyde de titane ou oxyde de zinc) est par contre opérationnel directement. Comme la protection solaire ne vise que la couche cornée de la peau, en surface, nul besoin de masser en l'appliquant. On risquerait même d'éparpiller les filtres et de réduire leur efficacité!

6. Quelle quantité appliquer?

Pour tout le corps, on doit compter 6 cuillères à thé (30 ml), ce qui donnerait 1 cuillère à thé par jambe, 1 pour les deux bras, 1 pour le visage, 1 pour le torse avant, 1 pour le dos. Et ce, à chaque application (oui, même si on s'est déjà crémée consciencieusement en début de journée)!

PLUS: L'ABC de la protection solaire 

7. Et pour les enfants?

La plupart des dommages cutanés se produisent avant même l'âge de 18 ans... et ils sont malheureusement irréversibles. On protège donc tout particulièrement les enfants. Plus résistant à l'eau, un filtre naturel minéral sera idéal. On applique par exemple généreusement une crème le matin et on garde une brume, si facile à utiliser, pour les retouches en journée.

8. Doit-on aussi se protéger à l'ombre?

Oui! Les rayons UV sont réfléchis par de nombreuses surfaces sans qu'on s'en rende vraiment compte (eau, sable, béton...). Comme ils traversent les nuages, ils nous atteignent même à l'ombre. On devrait en fait toujours porter un écran solaire à l'extérieur, quelle que soit la saison!

PLUS: Soigner sa peau après l'exposition au soleil

9. Après combien de temps doit-on se crémer à nouveau?

Après deux heures, les filtres des écrans solaires perdent beaucoup de leur efficacité. Pas le choix, il faut alors réappliquer la même dose de protection (30 ml) sur tout le corps. Et recommencer toutes les deux heures si on continue à s'exposer!

10. Et en cas de baignade?

Si on pense se baigner, on se choisit un écran solaire résistant à l'eau (c'est indiqué sur le contenant avec le nombre de minutes de protection assuré). Mais même ces écrans spécifiques verront leurs capacités altérées en cas de transpiration abondante (exercice intense) ou de frottements (quand on se sèche à la serviette par exemple). Une certaine quantité de produit aura forcément disparu. Dès qu'on se retrouve dans un de ces cas, on se crème à nouveau sans attendre la limite.

À DÉCOUVRIR:
Routine beauté: 8 conseils pour l'épilation du bikini
Transpiration: conseils pour passer un été au sec
Ménage du printemps: quels produits de beauté jeter quand?

Partage X
Soins

10 questions sur les écrans solaires