Santé et forme

L'acupuncture, bénéfique pendant la grossesse?

Elle Québec
Santé et forme

L'acupuncture, bénéfique pendant la grossesse?

Bien implantée en Europe depuis plusieurs années, l'acupuncture en milieu hospitalier est encore peu courante chez nous. De plus en plus d'obstétriciens sont par contre ouverts à cette approche thérapeutique complémentaire. La Dre Julie Choquet, omnipraticienne accoucheuse à l'hôpital de LaSalle, et les acupuncteurs Jean Lévesque et Isabelle Ste-Marie, membres des Acupuncteures Associées, nous expliquent les bienfaits qu'elle apporte tout au long de la grossesse.

 

 

UN SUIVI BÉNÉFIQUE

Pour chaque malaise qu'éprouvent les femmes enceintes, il existe des points d'acupuncture qui, stimulés judicieusement, permettent de soulager les futures mamans sans avoir recours aux médicaments. Les principaux avantages: atténuer les nausées et les vomissements, soulager les douleurs lombaires et sciatiques, apaiser l'anxiété, traiter la constipation, les lourdeurs aux jambes et les troubles digestifs (comme les brûlures d'estomac et le reflux gastrique) et prévenir les accouchements prématurés. Fait intéressant, l'acupuncture permet également de modifier la position du foetus s'il se présente par le siège, entre la 30e et la 34e semaine de grossesse. Bébé se fait attendre? Quelques petites aiguilles insérées au bon endroit peuvent aider à déclencher le travail.

 

Normalement, si la grossesse se déroule bien, on suggère un traitement par mois jusqu'à la 36e semaine, et deux ou trois pendant le 9e mois. Le suivi est toutefois adapté à chaque patiente.

 

LA SUITE: En salle d'accouchement

EN SALLE D'ACCOUCHEMENT

Bien qu'elle ait un effet relaxant certain sur la mère, l'acupuncture ne vise pas à soulager la douleur. Le but des traitements est plutôt de favoriser l'assouplissement du périnée, de stimuler la descente du foetus et de rendre le travail plus efficace et moins long. Au Québec, seul l'hôpital de LaSalle, dans la région de Montréal, offre un service de garde en acupuncture. Un regroupement d'acupuncteurs expérimentés en périnatalité (les Acupuncteures associées) y effectue un service de garde 24 heures sur 24 pour les patientes déjà suivies par un de ses membres. Ailleurs, il est parfois possible d'être accompagnée par son propre acupuncteur si on a obtenu une autorisation de l'établissement de santé au préalable.

 

ET APRÈS?

Bébé est arrivé, tout rose et pétant de santé, mais maman n'est pas nécessairement au sommet de sa forme. Selon les spécialistes, l'acupuncture peut alors s'avérer une précieuse alliée en soulageant les douleurs causées par les séquelles de l'accouchement (tranchées ou contractions utérines, hémorroïdes, épisiotomie, par exemple), ainsi qu'en traitant la dépression postpartum et les difficultés d'allaitement.

 

COMBIEN ÇA COÛTE?

Suivi de grossesse: généralement de 40 $ à 60 $ par traitement. Certains assureurs remboursent partiellement ou totalement ce montant.

Service d'acupuncture pendant l'accouchement: 500 $ (présence d'un acupuncteur dès l'admission à l'hôpital jusqu'à la naissance, ainsi qu'une visite sur place le lendemain de l'accouchement).

 

 

OÙ S'INFORMER?

Association des acupuncteurs du Québec: 1 800 363-6567 ou www.acupuncture-quebec.com.

Ordre des acupuncteurs du Québec: 1 800 474-5914 ou www.ordredesacupuncteurs.qc.ca.

Les Acupuncteures associées: 514 525-8858.

 

 

enceinte.jpgÀ LIRE: Accouchement: choisir son aventure 

Commentaires
Partage X
Santé et forme

L'acupuncture, bénéfique pendant la grossesse?