Santé et forme

J'ai testé: le flyboard à Chambly

J'ai testé: le flyboard à Chambly

--

Auteur : Pascale-Lou Angelillo Crédits : ELLE QUÉBEC Source : ELLEQuébec.com

Santé et forme

J'ai testé: le flyboard à Chambly

L’été tirant à sa fin, j’étais en quête d’un nouveau sport aquatique à essayer. Mon objectif: trouver une activité qui me procure des sensations fortes et me permette  de repousser mes limites (en impressionnant mes collègues au passage, mais chut!). Donc, le flyboard me semblait tout indiqué. Effectivement, ce fut une expérience à la fois étonnante et libératrice. Compte-rendu.
 

28 degrés, ciel dégagé, soleil brillant, la journée était parfaite pour tester le flyboard. Qu’est ce que c’est? Un jet provenant d’un tuyau relié au moteur d’une motomarine permet à l’eau sous pression de nous propulser à plusieurs mètres dans les airs, une petite planche attachée à nos pieds. Ç’a semble simple en apparence, mais ce ne l’est pas forcément en pratique! Je me rassurais en disant: «Come on Pascale-Lou, c’est juste de l’eau, tu sais nager et si tu tombes c’est comme plonger dans ta piscine…»

Naïve, me direz-vous? Oh oui! Quelle poussée d’adrénaline lorsque l’on vole au-dessus de l’eau! Lors de la première montée, j’avais le souffle coupé. Je voyais le paysage, la marina qui m’entourait et les silhouettes qui me semblaient petites. La descente, elle, fut plus pénible, et l’arrivée aussi. (Lire: se prendre un flat sur la jambe.) Après plusieurs essais, le corps finit par comprendre la technique et le temps passé dans les airs se prolonge. Les plongées deviennent elles aussi plus douces et ressemblent presque à des plongeons gracieux.

 

Puis vint le moment de la performance. Mes muscles avaient assimilé le mouvement et la coordination était de la partie. Mon seul souhait: rester à six pieds dans les airs le plus longtemps possible telle une Superwoman! Pari réussi. Par contre, je vous épargne les détails de ma retombée, disons seulement que l’élégance n’était pas au rendez-vous. J’ai même perdu un petit morceau de dent au passage! Mais cela en valait la peine.

via GIPHY

Cette expérience m’a permis de repousser mes limites. Voler au-dessus de l’eau, se sentir si légère et en contrôle de ses mouvements fut complètement libérateur. Si je pouvais pratiquer ce sport quotidiennement, je serais une adepte! C’est un mélange de peur, d’excitation et d’euphorie qui nous fait sentir bien vivant! Comme le dit l’expression: You only live once. #YOLO

Un merci particulier à Flyboard Xtreme pour l’essai de ce sport. Pour obtenir plus d’informations rendez-vous sur flyxtreme.ca.

Commentaires
Partage X
Santé et forme

J'ai testé: le flyboard à Chambly