Santé et forme

5 conseils pour apprendre à manger à sa faim

Auteur : Elle Québec

Santé et forme

5 conseils pour apprendre à manger à sa faim

1. Prenez le temps de manger
Notre organisme met environ 20 minutes à réaliser que nous avons assez mangé. Si vous vous empiffrez pendant cette période, votre corps n'a pas le temps de percevoir les signaux de satiété et il ne vous dira pas de vous arrêter. Un vrai repas doit s'étirer pendant au moins une demi-heure.

2. Faites une pause au milieu du repas
Au milieu de votre repas, posez-vous la question suivante: «Ai-je encore faim?» Si oui, prenez un dessert sans remords: il ne vous fera pas grossir! Si non, oubliez-le, vous n'en avez pas besoin.

3. Attendez d'avoir faim avant de manger
Un organisme a besoin de nourriture toutes les quatre heures environ. Attendez de ressentir la faim avant de manger. Soyez à l'écoute des signaux que votre corps vous envoie. Outre l'estomac qui appelle à l'aide, vous pouvez éprouver des sensations de faiblesse ou de fatigue, de l'irritabilité, parfois des maux de tête. Si vous ressentez tout cela, vous pouvez attaquer votre repas l'esprit tranquille: c'est votre corps qui vous le demande.



4. Ne mangez pas de mets trop diversifiés ou, sinon, réduisez vos portions
Ne diversifiez pas trop le contenu de votre assiette pendant un repas si vous voulez réduire les tentations... Une étude récente effectuée aux États-Unis a montré que si on présente trois plats de pâtes avec trois sauces différentes à un groupe de mangeurs et la même portion de pâtes avec une seule sauce à un autre groupe, les personnes du premier groupe ingurgiteront plus de pâtes que celles du deuxième. Voir devant nous un grand nombre de plats peut leurrer notre organisme en lui faisant croire qu'il a encore faim. Si vous voulez vraiment goûter à plusieurs plats durant un repas, vous devez réduire vos portions.

5. Identifiez vos envies
Apprenez à discerner la faim physiologique de la faim psychologique. Si vous rêvez de plonger la main dans votre frigo alors que vous avez terminé votre repas deux heures avant, posez-vous la question suivante: «Ai-je réellement faim ou ai-je besoin de réconfort?» Le stress, la colère, et même la joie peuvent vous donner l'envie de manger, car l'absorption de nourriture déclenche les mêmes processus nerveux que certaines sensations proches du plaisir. Apprenez à bien identifier votre état d'esprit afin de différencier une vraie faim d'un besoin d'apaisement. Vous saurez alors s'il est vraiment temps de manger.
Commentaires
Partage X
Santé et forme

5 conseils pour apprendre à manger à sa faim