Maquillage

Sourcils sublimes: mode d'emploi

Sourcils sublimes: mode d'emploi

  Photographe : Getty Images / Bruno Petrozza - TVA

Maquillage

Sourcils sublimes: mode d'emploi

Dessinés, amincis, décolorés, très fournis... Les sourcils ont flirté avec une panoplie de tendances ces dernières décennies. En quête d'arches sublimes? On fait nôtres ces conseils de pros, pour les soigner, les maquiller voire les aider à repousser.

Le sourcil... sur toute la ligne!

La tendance actuelle est au sourcil d’allure plutôt naturelle. Mais il n’en a pas toujours été ainsi! Rien qu’au XXe siècle, on l’a tantôt tracé ou épilé, tantôt structuré ou étoffé à profusion! Tandis que, dans les années 1930 et 1940, la mode était au trait ultrafin, les années 1950 ont vu l’arcade sourcilière reprendre sensiblement du poil de la bête. C’est la glamoureuse Audrey Hepburn, fière de ses sourcils droits et plutôt fournis, qui faisait alors l’envie de toutes les filles.  Les sourcils des années 1960 et 1970 étaient inspirés par la mannequin Twiggy, célèbre entre autres pour ses arches arrondies.

Autres sourcils légendaires: les arcs broussailleux de Brooke Shields, emblématiques des années 1980 (et quasi inchangés aujourd’hui)! Dans les années 1990, les arches ont subi une cure minceur sous l’influence de Drew Barrymore et de Gwen Stefani, dont les looks ont inspiré toute une génération. Conséquence de cette mode, plusieurs filles s’arrachent aujourd’hui les cheveux parce qu’elles peinent encore à faire repousser leurs sourcils outrageusement épilés... Car l’arrivée des années 2000 a marqué le retour de l’arc large et naturel. Ces dernières années, on a même poussé l’audace jusqu’à l’obscurcir et l’intensifier au possible en nous inspirant de Kim Kardashian West. Comment parvenir au même résultat? En suivant notre guide!

Soigner sa ligne

Pas de sourcil impec sans une ligne adaptée à la forme du visage! «Si on est débutante, je suggère d’emblée d’aller voir un pro, qui saura trouver l’arc nous convenant le mieux», conseille Jean-François Casselman-Dupont, maquilleur professionnel. Car quelques règles prévalent: si on a le visage plutôt rond, on gagne à miser sur une arche définie et angulaire. Au contraire, un arc léger et moins marqué aidera à adoucir les traits d’un visage carré.

Quant aux outils nécessaires, l’expert recommande d’utiliser une pince biseautée, «simple à manier et plus sécuritaire». On la choisit de bonne qualité et on veille à ce qu’elle soit bien affûtée, sans quoi la corvée est plus ardue, et les risques de blessure en sont accrus. D’autres essentiels pour compléter sa trousse beauté: un crayon blanc pour les yeux ainsi qu’un miroir de poche. Mais attention: les miroirs grossissants sont à proscrire! Quand on se regarde de très près, on est portée à se concentrer sur chaque poil (et à trop élaguer), alors que c’est plutôt la vue d’ensemble qui prime.

Toutes les deux semaines, on planifie quelques minutes pour entretenir nos arches en sortant de la douche. «À ce moment, les pores sont ouverts et l’épilation, moins douloureuse, en est facilitée», précise Jean-François. Il suggère aussi d’épiler nos sourcils le soir avant le coucher, au cas où émergeraient d’inélégantes rougeurs.

Comment manier la pince à épiler

Manier la pince à épiler? Simple comme un, deux, trois, selon l’artiste maquilleur Jean-François Casselman-Dupont.

1. On s'installe dans un endroit lumineux («histoire de voir tout, tout, TOUT!») et on dessine une ligne sur notre arcade sourcilière à l'aide du crayon blanc. 

2. Ensuite, munie de notre pince à épiler et de notre miroir de poche, on commence à retirer les poils qui se trouvent sous la ligne blanche. Il est essentiel de s'arrêter après quelques coups de pince et de prendre du recul en se regardant dans le miroir de la salle de bains, afin de scruter notre visage en entier.

3. On continue jusqu'à ce que notre arche soit parfaite, en s'assurant de prendre plusieurs pauses en cours de route afin de ne pas surépiler.

4. Quoi faire si on s'est un peu trop emportée côté épilation? «Dès qu'on a l'impression que la forme de notre arche devient floue, ou qu'on ne sait plus très bien où épiler, on court en salon pour demander l'aide d'un expert qui saura nous remettre sur le droit chemin.», supplie le maquilleur.

Arche sourcil

 

Maquiller le sourcil

Une fois la forme de notre sourcil bien calibrée, on passe à l’étape du maquillage. Quelle nuance choisir? «C’est une question de préférence personnelle», assure Maddox Lu, artiste national sourcils et tendances pour BeneFit Cosmetics Canada. Certaines préfèrent un sourcil plus clair que leur couleur de cheveux – une tendance très forte en Asie, par exemple –, tandis que d’autres tiennent à ce que leur arche soit aussi près que possible de leur pigmentation naturelle. «Il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises façons de faire. Alors, on s’amuse!», poursuit-il. À noter que plusieurs types de produits s’offrent à nous: les crayons, faciles et rapides à utiliser, permettent une bonne précision. «Les feutres, quant à eux, ne pardonnent pas les erreurs. Mieux vaut donc les manier avec prudence et doigté», prévient le pro. De leur côté, les pommades brillent par leur polyvalence, ce qui nous permet de créer un effet tantôt naturel, tantôt osé, tout en offrant une tenue prolongée. Les poudres, pour leur part, assurent un fini doux et un tracé subtil. Une option à considérer pour le maquillage de tous les jours. «Quoi qu’il en soit, le gel à sourcils transparent demeure un must, peu importe le style choisi, estime Maddox. Il garde tous les poils en place, pour un effet léché irréprochable.»

On suit ces 4 conseils de Maddox Lu:

1. On commence en appliquant une base à sourcils, qui discipline les poils et permet au maquillage de mieux adhérer ensuite.

2. Ensuite, on se tourne vers le produit de maquillage choisi et on colore la ligne de sourcils en commençant par remplir l'arche. «Car on a tendance à exercer plus de pression en début de tracé, et il est plus facile de cacher un trait épais à mi-sourcil que lorsqu'il se trouve à son extrémité», note le maquilleur.

3. On poursuit en remplissant le sourcil jusqu'à son extrémité, avant de passer à la section près du nez.

4. On termine en scellant le travail sous une couche de gel transparent. On peut aussi ajouter une touche d'illuminateur sur l'arcade sourcilière ce qui permet de rehausser le sourcil, lifter la paupière et ouvrir le regard.

Les aider à repousser

Que faire si on désire des arches plus fournies? Il faut d’abord gérer nos attentes. Car si on a épilé les mêmes poils à répétition pendant des années, il y a de fortes chances que le follicule pileux soit endommagé. En d’autres termes: un sourcil dégarni ne repousse pas comme par magie en une seule nuit! La route vers des arcs à la Cara Delevingne est donc longue, mais certains soins peuvent nous aider à parcourir le chemin!

Primo, on cesse toute forme d’épilation pour se donner une chance. Selon notre âge et notre pilosité, on peut envisager un processus de repousse s’étalant sur quelques mois, voire un an. Heureusement, il existe des sérums pouvant l’accélérer. Ces préparations à base entre autres d’acides aminés, de peptides ou de biotine favorisent la croissance et aident à réparer la fibre endommagée.

Si ces sérums en vente libre ne répondent pas bien à nos attentes, on peut se tourner vers une solution sur prescription, dont la mission est de prolonger la durée du cycle de pousse et, du coup, d’augmenter la pilosité. Ainsi stimulés, les poils de nos arches pourraient repousser en quelques mois, voire quelques semaines à peine. Par contre, il y a de potentiels effets secondaires non négligeables (notamment un risque d’irritation et un certain obscurcissement du grain cutané); une consultation médicale s’impose.

Pour nous aider à prendre notre mal en patience, on se tourne, dans l’entremise, vers une base nourrissante qui revitalise les poils et leur permet de s’accrocher plus longtemps à nos arches. Si on recherche un effet encore plus convaincant, on adopte un gel fibreux, qui redonne instantanément (mais temporairement) de l’étoffe aux sourcils.

Commentaires

Partage X
Maquillage

Sourcils sublimes: mode d'emploi