Maquillage

On a testé: huit mascaras extra

Auteur : Elle Québec

Maquillage

On a testé: huit mascaras extra

L’ORÉAL
 
Le mascara
Double Extend Beauty Tubes de L’Oréal, 14,95$ en pharmacie

Pour qui?
Les extrémistes du cil, celles qui veulent un effet dramatique au possible.

Comment ça marche?
La combinaison d’une première couche nourrissante blanche et d’un amplificateur couleur qui se glisse sur le cil comme un tube nous permettrait d’avoir les cils jusqu’à 80% plus longs. 

Les cils sont comment après?
Très nettement séparés et vraiment plus longs. Mais parler de 80%, c’est un peu excessif…

Notre avis
La première couche sèche très vite et les cils retrouvent rapidement leur souplesse. Heureusement, car on n’a pas de patience pour attendre! L’autre bonne nouvelle, c’est que ce mascara se passe de démaquillant : il suffit de laver les yeux à grande eau pour qu’il s’effrite sans laisser de traces.

MAYBELLINE
XXLextensions-Maybelline4.jpg
Le mascara
XXL Extensions de Maybelline, 10,99$ en pharmacie

 
Pour qui?
Les adeptes du mascara tout terrain (celui-ci est hydrofuge) et de l’effet faux cils.

Son secret?
Il s’applique en deux étapes : la première discipline les cils avec une brosse à poils longs et une formule gel contenant des microfibres. La deuxième les allonge grâce à une couche de finition aux polymères extensibles.

Les cils sont comment après?
Séparés, plus longs et sans grumeaux!

Notre avis

Ça fonctionne! Les cils restent légers et ne collent pas au courant de la journée. Le mascara tient bon sur les cils sans s’effriter. Côté application, la première couche aide vraiment à démêler les cils. LashStiletto-Maybelline.jpg MAYBELLINE

Le mascara
Lash Stiletto de Maybeline, 10,99$ en pharmacie

Pour qui ?
Celles qui veulent un regard précis, sexy et acéré comme un talon haut.
 

Son secret ?
Une brosse qui allonge, étire et enrobe les cils, plus une formule qui les nourrit (à la provitamine B5 et aux protéines de soie).

Les cils sont comment après ?
Sombres, brillants et pas surchargés.

Notre avis

Il allonge sans en faire trop, ne coule pas et ne fait pas des cernes noirs à la fin de la journée. On aime le packaging provocateur, noir et rouge, à l’inspiration un rien S&M.

  lashblast-CG2.jpg
COVERGIRL


Le mascara
Lashblast Volume Blasting de CoverGirl (en version non-hydrofuge)

 
Pour qui ?
Les propriétaires de cils fins et sous-développés, qui rêvent de prendre de l’expansion.

Son secret ?
Une formule volumisante et une brosse toute-puissante : large, ronde et beaucoup plus touffue que la normale.

Les cils sont comment après ?

Plus épais, plus volumineux, plus fournis. Un look plus naturel que les mascaras allongeants.

Notre avis

Aucun danger de faire des grumeaux : ce mascara ne s’agglutine pas même à la deuxième application. Attention, la brosse ronde peut faire des petits dégâts si on est un peu maladroite. volumelash-annabelle2.jpg

ANNABELLE


Le mascara

Volumelash.com d'Annabelle, 8,95$ en pharmacie


Pour qui ?
Celles qui veulent tout, du volume ET de la longueur.


Son secret ?
Une brosse hybride avec un côté brosse et un côté peigne. On utilise le premier pour enrober et allonger les cils et le deuxième, pour séparer et définir chacun d’entre eux.

 
Les cils sont comment après ?
Longs et fournis. Pas trop dramatiques: la couleur testée, noir tendre, souligne bien le regard, mais évite l'effet raton laveur.


Notre avis

Facile à mettre et à enlever, il tient bien la route toute la journée. Il faut être un tout petit peu habile pour faire tourner la brosse pendant l’application, histoire de bien recouvrir les cils avec la brosse et le peigne.

 
Wow-Lisewatier.jpgLISE WATIER

Le mascara

Wow de Lise Watier, 20$ aux comptoirs Lise Watier

 
Pour qui?
Celles qui veulent un effet volume approprié pour le jour et pour le bureau.


Son secret?
Une formule ultra légère enrichie d’agents texturisants qui permet de superposer les couches sans créer de paquets. Une brosse flexible en élasthomère qui attrape tous les cils à son passage.


Les cils sont comment après?
Épaissis plutôt qu’allongés, et très nets.

 
Notre avis

Un effet épaississant qui n’est pas excessif. Un mascara modulable à souhait : on peut appliquer jusqu’à deux ou trois couches tout en gardant un effet de légèreté.

LashStretcher-sephora.jpgSEPHORA


Le mascara

Sephora Lash Stretcher, 19$ dans les magasins Sephora

Pour qui ?
Les détentrices de cils au calme plat, désespérément droits et sous-alimentés.

Son secret ?
Une brosse recourbée et une formule riche en fibres qui s’agglutinent à la pointe des cils naturels pour intensifier le regard.

 
Les cils sont comment après ?

Allongés et légèrement recourbés, sans qu’on ait besoin de se servir d’un recourbe-cils.
 

Notre avis
Il suffit à lui seul pour ouvrir le regard, allonger et donner une courbe aux cils! Pas d’effet épaississant en vue, par contre…


makeup-images-010.jpgLANCÔME


Le mascara
Ôscillation de Lancôme, 39$ aux comptoirs Lancôme


Pour qui ?
Les prêtes à tout. Celles qui ont tenté toutes les méthodes pour insuffler de la vie et des courbes à leurs poils épars.


Son secret ?
Un mascara qui vibre, avec un moteur miniature et une pile démontable. Les micro-oscillations permettent d’attraper chaque cil aussi bien qu’un pro, tandis que la brosse plastique, à base de polymères, optimise l’effet de volume et de longueur.


Notre avis
Ce n’est pas que du marketing! Il nous a fait des cils riches et gourmands jusqu’au plafond. Le seul hic : il a tendance à faire des paquets et à laisser des traces sur la paupière. Un petit prix à payer, quand on a des éventails au bout des yeux…

Commentaires
Partage X
Maquillage

On a testé: huit mascaras extra