Maquillage

Les tendances maquillage du printemps

Imaxtree.com Photographe : Imaxtree.com Auteur : Elle Québec

Maquillage

Les tendances maquillage du printemps

LÈVRES EN TECHNICOLOR

(PHOTO: John Richmond)

Pour agrémenter ses vêtements blancs, John Richmond a pimenté les lèvres de ses mannequins de rose pastèque. Un choix délicieusement judicieux.


Comment on fait ?
On soigne sa carnation, en astiquant sa peau au fond de teint, en voilant ses imperfections au camouflant et en poudrant sa zone-T. Sur les yeux, on crée un camaïeu moka, en fondant du marron à du charbon, et en abusant du mascara. Avant de mettre son rouge à lèvres, on applique une base sur les lèvres avec une couche d’anticerne. Et on crée un rappel rosé au creux des joues. 

 
Ce qu’on évite:
«Pas de contour foncé pour baliser les lèvres, exhorte la maquilleuse Cheryl Gushue: ça tue le chic. Pour s’assurer de la tenue du rouge et de la précision du tracé, on utilise plutôt un traceur pâle, de teinte beige rosé».


De bons alliés:
mac-crayon2.jpg1) Crayon à lèvres de MAC, nuance Subculture, 15,50 $ dans les comptoirs MAC. 1 800 387-6707 • www.maccosmetics.com.  

 

 

 

guerlain-rouge.JPG2) Rouge à lèvres Rouge G de Guerlain, nuance Grenade, 48 $ chez Holt Renfrew, Ogilvy et Institut Guerlain. www.guerlain.com.

REGARD DE BRAISE

(PHOTO: Just Cavalli)
Pour illuminer ses belles bronzées, Cavalli a fui les fards pop, réservant la couleur à ses habits et accessoires. Il a préféré souligner à grand trait leurs regards.


Comment on fait ?
Le visage est très apprêté. Les imperfections sont masquées, la bouche est voilée de fond de teint et les bombés du visage, réchauffés de poudre bronzante. Le regard, lui, saute aux yeux. On le cercle de crayon noir ou marine, doublé d’un trait de fard coordonné, qu’on estompe grossièrement. On finit par plusieurs couches de mascara, pour étoffer les cils du haut et du bas.


Ce qu’on évite:
« Quand l’eyeliner est trop parfait, il y a un danger de ressembler à Cléopâtre, met en garde Cheryl. Pour limiter l’effet « Égypte ancienne », on laisse baver le tracé, quitte à le balayer un peu gauchement avec un coton-tige ».

 

 


De bons alliés:
stylo-waterproof-lancome.jpg1) Stylo Waterproof contour des yeux de Lancôme, nuance Noir, 28 $ en grands magasins, pharmacies et sur www.lancome.ca.

 

 

 

pupa-desert.jpg2) Poudre bronzante Desert de Pupa, nuance No. 2, 44 $ dans certaines pharmacies et spas. 1 800 363-7284 • www.pupa.it.

CORAIL VITAMINÉ

(PHOTO: Roland Mouret)
Roland a donné un air poupin à ses mannequins. Il a rehaussé leur teint d’oranger, posé rondement sur leurs pommettes. Un vrai coup de frais !


Comment on fait ?
Avec une base, un anticerne et un peu de poudre, on uniformise le teint. On discipline ensuite les sourcils avec une pince à épiler et une pommade teintée. On fume subtilement ses paupières, en étirant légèrement la sauce au coin externe de l’oeil. Puis après avoir mis un gloss tout en transparence sur les lèvres, on réchauffe ses joues de corail, posé en halo, des tempes au milieu du visage. 

Ce qu’on évite:
« Si on utilise les pinceaux plats inclus dans les boîtiers des blushs, on court à la catastrophe, avoue l’artiste maquilleuse torontoise. Pour pimenter ses joues, sans stries ni épaisseur, ça prend plutôt un large pinceau à poils souples ».


De bons alliés:
benefit-coralista.jpg1) Blush Coralista de BeneFit, 35 $ dans certains La Baie et Pharmaprix, et chez Sephora. 1 800 781-2336 • www.benefitcosmetics.com.

 

 

 

 

 

clinique-pinceau.jpg2) Pinceau à poudre antibactérien de Clinique, 42 $ aux comptoirs Clinique des grands magasins. www.clinique.ca

PASTEL PRÉCIEUX

(PHOTO: Chanel)
S’harmonisant aux coloris tendres de sa collection printanière, le maquillage des belles de Chanel – pastel et irisé – leur dessinait un doux visage d’ange.


Comment on fait ?
Après avoir unifié son grain cutané, on voile la brillance de ses pores avec un nuage de poudre. On rehausse ses sourcils, aidée d’un pinceau biseauté et d’un fard coordonné à sa pigmentation. On sertit sa paupière mobile de nacres (argent ou champagne), en s’aidant d’un crayon ou d’une poudre métallisée. On délimite son regard de mascara et d’eyeliner noir. Au final, l’os de la joue est à peine rosi, et les lèvres brillent des mêmes tons pastel.


Ce qu’on évite:
« La monochromie peut nous affadir, avoue Cheryl Gushue. D’où l’importance de ponctuer son regard d’un trait d’eyeliner foncé, et de multiplier les finis (irisés sur les yeux, poudrés sur le visage et brillants sur les lèvres) ».


De bons alliés:
lise-watier.jpg1) Traceur pailleté Eye Glitter de Lise Watier, nuance Silver Stars, 17 $ en phamacies et grands magasins. 1 800 LWATIER • www.lisewatier.com.

 

 

 

 

 

 

chanel.jpg2) Lèvres scintillantes de Chanel, nuance Mica, 31 $ aux comptoirs Chanel des grands magasins et chez Murale (Place Ville-Marie). Disponible dans tous les comptoirs beauté CHANEL

 photo: © CHANEL 2009

 

 

Merci à Cheryl Gushue, maquilleuse mode, télé et cinéma, et enseignante au Champlain Institute de Toronto. www.cherylgushuemakeup.com 

Commentaires
Partage X
Maquillage

Les tendances maquillage du printemps