Maquillage

Geneviève Lenneville: star des fards

Auteur : Elle Québec

Maquillage

Geneviève Lenneville: star des fards

Qui a été ton premier modèle: ta mère, ta soeur, une amie?
Annie, ma meilleure amie, qui est maintenant styliste pour la télé. C'était à Val-David. Je devais avoir 12 ou 13 ans. On partageait nos fards, et je lui faisais des maquillages très naturels.

D'où te vient ta passion pour le maquillage?
J'ai toujours aimé le dessin, la peinture, la photo. Bref, tout ce qui touche aux arts. J'ai étudié la littérature au cégep mais, vers l'âge de 20 ans, je me suis dirigée vers le maquillage un peu en raison de mes amis qui étaient mannequins, stylistes et photographes. J'ai commencé comme maquilleuse et, par la suite, je suis aussi devenue coiffeuse.

Que préfères-tu dans ce métier?
Le contact humain. Je passe deux bonnes heures en tête-à-tête avec des artistes ou des mannequins. Il y a beaucoup d'échanges, de confidences entre nous. Les gens se détendent lorsqu'ils se font maquiller, et je suis souvent la première personne qu'ils rencontrent dans une journée consacrée à la photo.

À quels défilés de mode as-tu collaboré?
J'ai participé à quelques défilés en Australie, car j'y ai habité un certain temps. Mais comme la qualité de vie est hyper importante à mes yeux, je désire rester à Montréal. Le rythme de travail pendant les défilés est complètement fou, alors que je préfère prendre mon temps... Je suis très perfectionniste. J'aime qu'un maquillage soit parfait.

Pour quels magazines de mode as-tu travaillé?
ELLE QUÉBEC et ELLE CANADA, le Vogue et le Harper's Bazaar australiens, Oyster et Madame Figaro.

Quelles vedettes as-tu mises en valeur?
Lucie Laurier, Pascale Bussières, Karine Vanasse, Hélène Bourgeois-Leclerc, Roy Dupuis et l'acteur australien Eric Bana.

Quelles sont les campagnes publicitaires que tu as réalisées?
Celles des magasins Le Château et des marques Blush Lingerie, Buffalo David Bitton, Lise Watier, Groupe J.S. International, Lady Dutch et L'Oréal.Les tendances en maquillage suivent-elles celles du prêt-à-porter?
Il y a bien sûr un lien. Par exemple, ce printemps, le ton sur ton a la cote, puisque la mode actuelle, influencée par les années 60, brille avec des matières dorées et argentées. Il faut donc contrebalancer le tout par un maquillage sobre. Ainsi, les fards à paupières aux teintes neutres (beige, crème, brun pâle, taupe), les rouges à lèvres rose tendre et plutôt mats sont dans le coup.

Quant aux cheveux, ils sont très soyeux et ondulent dans un mouvement naturel. Mon truc pour obtenir de belles vagues est simple: on boucle les cheveux avec un très gros fer à friser, on fixe les boucles pendant 45 minutes, puis, on brosse les cheveux à l'aide d'une brosse à poils durs.

Quel est ton style préféré?
J'aime mettre l'accent sur un élément: une bouche flamboyante avec des yeux sans mascara, par exemple. Les maquillages exagérés, du genre théâtral, ne m'attirent pas.

Quelle tête d'affiche rêves-tu de maquiller?
Eh bien, c'est déjà fait. Il s'agit de ma top modèle préférée, Gemma Ward, la super mannequin-vedette australienne. Je l'ai maquillée pour un défilé en 2003. Elle a un visage incroyable, des yeux immenses et une peau dont on ne voit pratiquement aucun pore.

Si tu n'avais qu'un seul fard à porter avec une robe noire, lequel choisirais-tu?
Le Fluide embellisseur, de Giorgio Armani. Ce produit, entre le fond de teint et la crème de jour, est magique. Il donne l'impression qu'on a pris un mois de vacances.



Geneviève Lenneville est représentée par l'agence Folio.




Photo de Richard Bailey pour Autre Magazine, Australie
Commentaires
Partage X
Maquillage

Geneviève Lenneville: star des fards